NOUVEAU JEU CONCOURS : UNE PS5 À GAGNER CLIQUEZ ICI
Se connecter S'abonner

Dubaï : zoom sur le souk de l’or, plus grosse plaque tournante du commerce de l’or

On connaissait Dubaï pour ses gratte-ciels immenses, ses plages de sable blanc, ses influenceurs et l’opulence qui s’y dégage mais qui d’entre vous connaissait le souk de l’or ? Pour s’en rendre compte de nos propres yeux, à l’occasion d’un voyage dans la ville de tous les possibles, je suis passée au souk de l’or pour saisir l’ambiance qui se dégage de la plus grande plaque tournante de l’or au monde. Il faut dire qu’au premier abord, on est surtout dispersé par les nombreux rabatteurs qui tentent de vous vendre tout type d’objet : or, diamants, argent, djellaba, sacs de luxe contrefaits… Mais une fois l’habitude prise, déambuler dans cette immense place de l’or est une sacrée expérience qui nous permet de mieux cerner la place prise par ce business dans l’activité économique de l’émirat. Au-delà, cela confirme une fois de plus l’importance de l’or dans les échanges commerciaux à travers le monde, qu’il s’agisse de l’or d’investissement (lingots) ou de l’or destiné à la joaillerie.

Avertissement : Cet article vous est présenté par la société Veracash. Les investissements crypto sont risqués par nature, faites vos propres recherches et n’investissez que dans les limites de vos capacités financières. Cet article ne constitue pas une incitation à l’investissement

Le souk de l’or, un hub commercial unique au monde

entrée du souk de l'or
l’entrée du souk de l’or

Le souk de l’or, c’est tout d’abord un lieu traditionnel. Bien avant que Dubaï ne devienne la ville futuriste telle qu’on l’appréhende aujourd’hui – au point même d’accueillir le prochain sommet de l’AIBC, grand événement blockchain – depuis plus d’un siècle déjà de nombreux marchands ou particuliers se rendent à Dubaï, dans la vieille ville pour aller acheter des perles, de l’or, des épices dans les souks traditionnels. Aujourd’hui, à peine sortie du tumulte du centre-ville, il vous suffit de prendre une “abra”, barque traditionnelle, pour traverser la “creek” et vous rendre de l’autre côté de la ville, dans les souks.

Cette attirance historique pour les métaux précieux a d’ailleurs valu le nom de “ville de l’or” à Dubaï. Et je dois vous avouer que l’on est souvent attiré par le métal jaune qui brille de mille feux dans tous les endroits clés de la ville.

Le souk de l’or à Dubaï vend principalement de l’or, de l’argent et des pierres précieuses. Le souk abrite plus de 300 détaillants. Certains sont là depuis plus de 40 ans, tandis que d’autres ont ouvert leur boutique il y a quelques années seulement.

Outre la quantité d’or que vous pourrez trouver au souk de l’or, il faut savoir que les prix restent sans doutes les plus compétitifs. En effet, il n’y a pas, à ce stade, d’intermédiaire, et la valeur des dirhams EAU (Emirats Arabes Unis) est très avantageuse pour des européens (1 euro = environ 4 AED au cours actuel). Vous pouvez évidemment vérifier le cours de l’or avant de vous rendre au souk.

cours de l'or, Veracash

C’est notamment pour cette raison mais aussi pour la place que l’émirat a acquise au fil du temps qu’environ 30 à 40% des stocks d’or disponibles dans le monde transitent par Dubaï chaque année.

Plusieurs avantages permettant de satisfaire tout type de client : 

  • l’absence de taxes pour les touristes étrangers 
  • un fuseau horaire avantageux pour le commerce mondial avec des courtiers disponibles de 6h à 23h permettant de couvrir l’ensemble du monde de l’Australie jusqu’à la côte ouest des Etats-Unis
  • de l’or sous toutes ses formes afin de plaire à tous les profils d’investisseurs ou de joailliers

L’or dans tous ses éclats

allées du souk de l'or

La plupart des endroits facturent ainsi au gramme et d’autres au carat. C’est d’ailleurs au souk de l’or que vous pourrez approcher de près la bague la plus lourde du monde : la Najmat Taiba ou étoile de Taiba. Cette bague énorme pèse environ 61 kg, et est ornée de 5,17 kg de pierres Swarovski pour la modique somme de 11 millions d’AED soit environ 2,5 millions d’euros au cours actuel. Approuvée par le World Gold Council, la bague fabriquée par la société Taiba Gold and Jewellery d’Arabie saoudite possède également un certificat du Livre Guinness des records attestant de son “poids en or”. 

une vitrine d'un joaillier

Après le pétrole, le commerce de l’or représente plus de 41 milliards d’euros, soit la deuxième source la plus lucrative en matière d’exportation pour l’émirat. Il faut dire que la ville a depuis des années de nombreux atouts lui permettant de régner d’une main de maître sur le marché du métal jaune : de grosses réserves d’or, des ateliers de fabrication de bijoux et même des raffineries dédiées.

Sur place, l’or est donc transformé pour deux usages principaux : 

  • une partie en lingots d’investissement pour les banques et courtiers ;
  • l’autre partie en bijoux

Al Ethiad, par exemple, est l’un des plus gros fabricants de bijoux et raffineur et sa vision de l’or comme réserve de valeur est assez claire : son patron conseille à tout le monde d’investir uniquement dans l’or, seul actif selon lui à même de conserver sa valeur au fil des ans.

L’émirat a même développé un label international, gage de la qualité de son or, des spécifications techniques mais aussi de sa provenance. Ainsi le label Dubai Good Delivery permet de vérifier ce que vous achetez en toute tranquillité. En plus, le secteur de l’or est particulièrement réglementé : le Dubai Gold and Jewelry Group, un organisme à but non lucratif qui rassemble plus de 700 membres et permet aux détaillants de suivre les dernières normes en vigueur afin d’être toujours en conformité. Avec plus de 40 à 50 tonnes d’or disponibles sur le marché chaque jour, c’est un point crucial.

L’or, réserve de valeur indémodable 

A travers la visite du souk de l’or et en cherchant à en apprendre un peu plus sur ce lieu emblématique, on retrouve une fois de plus la valeur intrinsèque de ce métal jaune vieux comme le monde, et la réserve de valeur qu’il représente aux yeux du monde. 

En effet, les époques passent et l’or continue de maintenir une place particulière chez les investisseurs, particuliers comme institutionnels. Quand on pense aux constructions futuristes qu’entreprend Dubaï, à la multiplication d’innovations et la volonté d’être à la pointe de la technologie, il est difficile de s’imaginer que l’émirat puisse dépendre toujours autant du commerce de l’or. Pourtant, c’est bien la preuve que la vieille relique barbare est tout aussi importante, et que son commerce qu’il s’agisse de l’or destiné à l’investissement ou à la joaillerie n’est pas près de s’arrêter.

une vitrine d'un joaillier

Au-delà du souk de l’or, le métal jaune reste incontestablement une réserve de valeur sure dans le temps que beaucoup d’investisseurs décident d’acheter. Récemment encore, certains pays par le biais de leur banque centrale se sont ainsi tournés vers l’or : c’est le cas de la Hongrie qui a récemment triplé ses réserves d’or en investissant pour près de 28,4 tonnes soit 1,1 milliard d’euros au cours actuel. D’autres pays avant elles avaient également pris cette décision, et on constate depuis la crise sanitaire que de nombreux investisseurs individuels se tournent aussi vers l’or pour assurer ses deniers. 

Il faut dire que dans une situation où l’inflation menace d’arriver à grands pas, où la monnaie traditionnelle perd en valeur et où peu de placements rapportent, l’or fait figure d’exemple depuis la nuit des temps en tant que réserve de valeur et actif sûr face aux déconvenues du monde.

Enfin, si certains seraient tentés de voir l’or comme un actif spéculatif, ce n’est pas aussi simple que cela. En effet, l’or, même s’il peut permettre d’avoir des retours sur investissement intéressants, est avant tout un actif de sécurisation de son patrimoine, totalement en dehors du système monétaire international. Cette garantie d’un capital investi sur le long terme permet ainsi d’avoir une épargne et un moyen de paiement résistant à tous les chocs ou retournements du marché. Depuis des siècles, l’or a suivi globalement l’évolution du coût de la vie et constitue une valeur refuge au même titre que l’immobilier par exemple.

Vous souhaitez investir mais ne pouvez vous rendre à Dubaï ? Veracash a la solution 

La valeur intrinsèque de l’or et son formidable potentiel, Jean-François Faure l’a saisi il y a déjà de nombreuses années. Alors si vous ne pouvez vous rendre à Dubaï mais souhaitez investir dans l’or, voire même, pouvoir épargner et payer avec afin de sortir du système monétaire classique, Veracash a la solution. 

Leur postulat est assez simple et je suis sûre que vous y trouverez là une vision intéressante du modèle de neobanking nouvelle génération : l’or est un actif de long terme mais aussi une matière première d’avenir, il constitue également une monnaie, pourquoi ne pas en faire son objet du quotidien ?

C’est en partant de ce principe que Veracash s’impose aujourd’hui dans le monde de la finance comme la seule néobanque atypique à proposer un compte épargne et une carte de paiement, le tout adossé sur des métaux précieux comme l’or.

Veracash, boule de cristal et or

Imaginée par son fondateur après avoir d’abord régné d’une main de maître sur le marché de l’or avec aucoffre.Com, Veracash c’est donc la promesse de digitaliser et dématérialiser de l’or physique pour le rendre accessible à tous. 

Ainsi, vos lingots, qui auront d’ailleurs sans doute transité par Dubaï sont sagement gardés à l’abri dans les coffres des ports francs de Genève et visualisables numériquement sur votre application pour plus de facilité et d’expérience utilisateur.

Si vous aussi vous souhaitez sauter le pas et faire de l’or votre nouvel allié, n’hésitez pas à faire un tour sur la tribune des investissements alternatifs, vous devriez avoir les bonnes informations avant de vous lancer !

Plus d’actions
Partagez

( Responsable Éditoriale )

Passionnée des nouvelles technologies, et de blockchain ! Dénicheuse de news tendances, des dernières évolutions du marché, et des pépites de l’écosystème, je me fais un plaisir de vous faire découvrir cet univers sous toutes ses couleurs.

DISCLAIMER
Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.
Back To Top

Newsletter

Recevez le meilleur de l’actualité Crypto dans votre boite email

Inscription Newsletter

Archives

Lire les dernières Newsletters
Cliquez ici

Coaching Gratuit

Obtenez gratuitement un coaching
d'une heure avec un expert
Remplissez le formulaire
et notre expert vous contactera 
sous 24 heures

© Copyright Cointribune - tous droits réservés

Agence Tempo