A
A

Blockchain : Partenariat entre Cardano (ADA) et l’Université de Zurich

ven 08 Avr 2022 ▪ 12h00 ▪ 4 min de lecture - par Emile Stantina

La Fondation Cardano, organisation à but non lucratif, assure le développement de la cryptomonnaie Cardano (ADA). Cette dernière a annoncé un partenariat de trois ans avec le Blockchain Center de l’université de Zurich. L’objectif étant de favoriser les initiatives de recherche et d’encourager le développement de l’éducation sur la blockchain et les cryptomonnaies. L’efficacité du mécanisme de consensus ainsi que les vecteurs d’attaque « Ouroboros » sont au centre des thématiques de recherche des organisations.

L’Université tirera profit des connaissances du projet Cardano pour approfondir les recherches sur des sujets liés à la blockchain. Depuis de nombreuses années, l’université propose des événements scolaires programmés. Régulièrement, lors de l’été les étudiants peuvent prendre en main ces nouveaux concepts.

La Fondation Cardano et l’Université de Zurich

Grâce à ce partenariat, les deux acteurs élargissent la recherche universitaire au sujet de la blockchain.

Le protocole de consensus de Cardano s’appelle « Ouroboros ». Le projet Cardano le représente comme étant le premier mécanisme de preuve d’enjeu dont la sécurité est prouvée. En effet, la preuve de participation est un procédé de consensus obligeant les utilisateurs à jalonner leur cryptomonnaie. De ce fait, les participants reçoivent l’autorisation de produire un bloc tout en assurant la sécurité du réseau. Cardano dispose de nombreux développeurs afin de construire l’écosystème tout entier. Le mécanisme Ouroboros de base a été créé sur des données de recherches estimées par des pairs. Son développement et sa progression se poursuivent dans le milieu académique grâce à ce partenariat.

Le PDG de la Fondation Cardano, Frederik Gregaard : « Pendant que la blockchain passe des marges au courant dominant, étendre les recherches universitaires est nécessaire pour améliorer la compréhension et ainsi favoriser l’adoption. C’est la raison pour laquelle, nous avons mis l’éducation au centre de l’objectif de la fondation pour les prochaines années. »

Effectivement, le développement de ce type de collaboration permet aux acteurs universitaires de mettre en avant auprès des étudiants les technologies de demain. Du côté du projet Cardano, c’est l’occasion pour l’organisation d’accentuer le développement de sa propre technologie.

Selon Claudio Tessone, professeur à l’UZH, ce partenariat sera avantageux pour l’UZH. La participation de la Fondation Cardano est d’une grande valeur pour la création des démarches de recherche dans les nouvelles technologies. Il affirme que le but de leur organisation est la promotion du domaine de la blockchain. « Notre objectif est d’associer les micro-comportements aux propriétés globales des mécanismes basés sur la blockchain ».

Promotion de l’éducation à la blockchain

L’industrie et le gouvernement encouragent de plus en plus l’éducation sur la thématique de la blockchain et des cryptomonnaies. Le mois dernier par exemple, le GAO, Government Accountability Office a proposé que les institutions offrent aux décideurs et régulateurs des ressources pédagogiques à propos de la blockchain. Cela ne ferait qu’encourager les recherches sur les autres options d’applications de ces nouvelles technologies.

D’ailleurs, en novembre, le maire de New York, Eric Adams a suggéré que les écoles débutent l’enseignement des cryptomonnaies et de la blockchain aux enfants.

Conclusion

Ce partenariat permet à la Fondation Cardano de travailler avec le groupe BDLT, Blockchain and Distributed Ledger Technologies de l’Université de Zurich. Cela dans le but d’approfondir des sujets de recherche dont l’efficacité du mécanisme de consensus. L’analyse des vecteurs d’attaque Ouroborus est également au cœur de la collaboration.

D’après Frederik Gregaard, PDG de la Fondation Cardano, le partenariat offre à la fondation la possibilité de fournir des informations à l’UZH BCC. L’objectif étant d’approfondir les connaissances de l’université ainsi que des étudiants au sujet du projet Cardano. De cette façon, les étudiants peuvent appréhender plus facilement la technologie avec des cas concrets de développement.

Recevez un condensé de l’actualité dans le monde des cryptomonnaies en vous abonnant à notre nouveau service de newsletter quotidienne et hebdomadaire pour ne rien manquer de l’essentiel Cointribune !

A
A
Emile Stantina avatar
Emile Stantina

Passionné par la technologie blockchain et les cryptomonnaies, nous contribuons à vulgariser et à démocratiser ce nouveau monde. « Chancellor on brink of second bailout for banks »

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.

Ne manquez aucune actu et abonnez-vous à Cointribune sur Google Actualités !