A
A

Sans Internet, qu’adviendra-t-il du bitcoin (BTC) ?

jeu 30 Juin 2022 ▪ 20h45 ▪ 9 min de lecture - par Mikaia ANDRIAMAHAZOARIMANANA

Jusqu’où Internet nous amènerait-il ? Pour le moment, il nous a donné accès à plusieurs commodités comme le bitcoin (BTC), la blockchain et des NFT. Que des avantages pour l’humanité ! Sauf que nous en sommes de plus en plus dépendants aujourd’hui. Sans Internet, nous n’accèderons plus aux services bancaires, aux lignes téléphoniques, etc. Et par la même occasion, nous serons privés de transport aérien, de systèmes de défense militaire, et malheureusement de transactions en bitcoins.

Bitcoin_Prix_Hausse_BTC_Crypto

Arrêt d’Internet, quelques expériences

Sur fond de guerre russo-ukrainienne, certains observateurs avançaient l’hypothèse d’un sabotage de l’Internet par Vladimir Poutine. Heureusement que l’homme fort du Kremlin n’y avait pas pensé, sinon nous serions privés d’accès à notre portefeuille crypto et à plein d’autres commodités.

Néanmoins, il faut savoir que mise à part la volonté humaine, la nature pourra aussi faire des siennes et porter un coup fâcheux à Internet. Les gigantesques feux de forêt, qui altèrent directement l’accès à l’électricité, auraient aussi des impacts sur l’accès à la toile.

De même, les décisions gouvernementales relatives à une censure sur Internet affectent également les activités des amoureux du bitcoin. Si la Russie affectionne les pare-feu, l’Iran et l’Inde s’habituent à appuyer sur le bouton « off » de l’Internet local en cas de manifestations d’opposants.

Au début de l’année, les Kazakhs aussi ont payé les frais d’une coupure d’Internet à l’issue de violents affrontements entre les forces de l’ordre et les manifestants. Ces derniers étant mécontents de la hausse du prix du carburant.

Sans Internet, les manifestants étaient privés de moyens de communication. Malheureusement, les mineurs de bitcoin du Kazakhstan faisaient également partie des victimes de cette décision. Dire que le pays représente 18 % de l’extraction mondiale de BTC d’après Fortune.

Mais comme l’univers crypto est interdépendant, il n’a pas échappé aux effets de la censure sur Internet du gouvernement kazakh. Juste après sa mise en place, le prix du bitcoin a chuté jusqu’à 43 000 dollars. Ce qui est largement supérieur au cours au moment de la rédaction de ce billet. CoinGecko affiche en effet 19 173 dollars.

Cela a démontré combien le Kazakhstan a de l’importance dans l’écosystème du bitcoin.

Arrêt d’Internet et impacts sur le bitcoin

Sans Internet, le bitcoin survivra. Mais les transactions ne pourront plus avoir lieu, ou du moins seront limitées, puisqu’ils dépendent complètement de lui.

S’il n’y a pas d’Internet :

  • le réseau Bitcoin s’arrêtera : et les ordinateurs ne pourront plus communiquer entre eux. Pourtant, l’arrêt d’Internet n’aura aucun effet sur le contenu des grands livres de la blockchain, lequel deviendra accessible après sa remise en marche. Le terme le plus approprié serait l’interruption temporaire du traitement des transactions ;
  • la confiance au bitcoin réduit à néant : c’est la suite logique à cette limitation des transactions. En cas d’absence prolongée d’accès à ce privilège, les personnes pour qui le bitcoin est une réserve de valeur auront une perception négative de la reine des cryptomonnaies.

Arrêt d’Internet, inconcevable ?

Ce genre de situation peut arriver de différentes manières, à savoir :

  • panne d’Internet : souvent lié à une coupure de courant ou un problème technique entrainant ce genre d’incident occasionnant des problèmes de transmission de données dans une zone précise. Le cas de Facebook au jour du 4 octobre 2021 peut illustrer cette situation ;
  • censure d’Internet : elle peut relever d’une volonté d’une entreprise ou d’un gouvernement à limiter l’accès à la toile pendant une période bien précise. À l’occasion, Internet continuera de fonctionner dans d’autres régions non concernées ;
  • « total collapse » ou arrêt définitif d’Internet : qui se présentera comme un problème de type technologique qui mettra hors de fonction tous les appareils du monde pendant une longue période.

À noter que les pannes locales et les censures sont fréquentes pour certains usagers du bitcoin. Notamment pour ceux qui habitent dans les pays que nous venons de citer ci-haut. Dans la majorité des cas, ces individus connaîtront quelques mésaventures liées à l’impossibilité de faire des transactions, mais ils vivront aussi des problèmes d’accès à leur compte bancaire, aux services des guichets automatiques de banque ou ATM, etc. Sauf que ces situations ne sont pas du genre à s’éterniser. Une fois les censures levées, la connexion rétablie, tout redeviendra à la normale.

Ainsi, les investisseurs en bitcoin pourront de nouveau accéder à leurs avoirs et en faire tout ce qu’ils veulent avec. À ne pas oublier non plus que les transferts provenant de l’extérieur seront toujours considérés, et corolairement enregistrés à leur adresse, en dépit de la panne d’Internet.

Concernant la censure, il y a lieu de se réjouir du fait que le bitcoin résiste parfaitement à toute volonté de répression. Si la Chine a pu chasser les mineurs de bitcoins de son territoire, elle n’est pas à même de mettre fin au bitcoin. Car les chaînes de texte qui composent le réseau Bitcoin bénéficient d’une protection liée à un système de cryptage très efficace.

Sinon, en cas d’arrêt total d’Internet, le registre blockchain restera intact. L’existence de milliers d’ordinateurs individuels manipulés par des personnes faisant fonctionner des nœuds complets de bitcoin en est la garantie.

On dit que certains appareils de mining de bitcoin se trouvent cachés dans des bunkers souterrains que n’importe quelle attaque de type nucléaire ne pourrait affecter. Et s’il y aura arrêt d’Internet, d’autres alternatives comme les communications de type radio longue distance, radio courte distance, Bluetooth cellulaire, satellite, SMS, courrier, etc. pourront prendre le relai.

En voilà une bonne nouvelle !

Le bitcoin préparé à toute éventualité

« Le bitcoin perdurera parce que les ingénieurs qui le construisent s’attendent à l’inattendu. L’argent est un jeu dangereux, et toutes les faiblesses, aussi petites soient-elles seront exploitées », souligne Neil Woodfine en janvier 2020.

En guise de réponse à notre tracas, il lançait :

« Que se passera-t-il lorsqu’Internet est coupé ? Malgré les meilleurs espoirs de nombreux no-coiners salés, un nombre surprenant de grands ingénieurs ont réfléchi à la manière de faire fonctionner le bitcoin dans des situations hors ligne. »

Pour mieux affronter ce genre de situation, mieux vaut, selon lui :

  • s’habituer à un stockage hors ligne des avoirs en bitcoin ;
  • avoir son propre nœud complet ;
  • « relayer les transactions par des messages textuels mobiles vers des appareils connectés » : cela peut se faire avec des outils comme txTenna, SMSPushTX et Pony Direct, etc.

Donc, le recours aux clés privées est obligatoire en cas de crainte d’un arrêt d’Internet.

Aussi, il faut penser à ce nœud complet à défaut duquel entrera en jeu Blockstream Satellite. Blockstream Satellite n’est autre qu’une startup développant des téléports dans le monde en vue de la transmission de données de Bitcoin à 4 satellites géostationnaires orbitant autour de notre planète. Grâce à ces satellites, toutes ces données connaitront une retransmission vers toutes les régions peuplées du monde.

À noter que les services de Blockstream Satellite sont gratuits. L’utilisateur n’aura qu’à s’acheter une antenne satellite de TV standard, d’une SDR (software defined radio) et d’un ordinateur de base. Et le tour est joué.

Autre point à évoquer, le « single satnode », lequel peut s’associer avec un appareil connecté afin de reproduire un réseau entier. Simple d’utilisation, ce dispositif semble couteux.

Pourtant, ses atouts ne sont pas moindres : partage des transactions (relai de ces derniers depuis et vers d’autres nœuds à portée de transmission) et réseaux maillés. Pour se connecter, le recours au système de messagerie de type goTenna ou les puces LoRaWAN est conseillé.

Bref, aucun arrêt d’Internet, passager ou définitif soit-il, ne pourra mettre à K.O. le bitcoin. Les petites pannes, les censures et autres incidents ne ferront qu’affecter les transactions, sans pour autant mettre à mal le bitcoin lui-même. La disparition de cette cryptomonnaie semble jusqu’ici inconcevable. Ne reste plus qu’à la sécuriser pour ne pas tomber entre les mains des hackers.

Sources : ShareCast ; Swan Bitcoin ; Decrypt ; The Guardian

Recevez un condensé de l’actualité dans le monde des cryptomonnaies en vous abonnant à notre nouveau service de newsletter quotidienne et hebdomadaire pour ne rien manquer de l’essentiel Cointribune !

A
A
Mikaia ANDRIAMAHAZOARIMANANA avatar
Mikaia ANDRIAMAHAZOARIMANANA

La révolution blockchain et crypto est en marche ! Et le jour où les impacts se feront ressentir sur l’économie la plus vulnérable de ce Monde, contre toute espérance, je dirai que j’y étais pour quelque chose

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.

Cours & Indices

BITCOIN (BTCUSD) 24 031,00 $ 0.69%
ETHEREUM (ETHUSD) Ξ 1 897,40 $ 0.96%
DEFI (DEFIPERP) 3 647,30 $ 1.67%
MARKETS (ACWI) 92,70 $ 0.08%
GOLD (XAUUSD) 1 775,93 $ 0.01%
TECH (NDX) 13 635,21 $ -0.23%
CURRENCIES (EURUSD) 1,02 $ 0.03%
CURRENCIES (EURGBP) 0,840380 £ -0.04%
CRUDEOIL (USOIL) 87,11 $ -0.04%
IMM. US (REIT) 2 668,90 $ -0.29%
Le pourcentage exprime l’évolution depuis 24h Acheter des cryptos sans risques
Guides Crypto
Vous devez remplir le formulaire pour recevoir votre document
Partenaires Affiliés
Ovr logo OVR La plateforme metaverse- Visiter
Bybit logo Bybit La plateforme de trading en cryptos- Visiter
Huobi logo Huobi Plateforme d'échange de Cryptomonnaies- Visiter
Sorare Logo Sorare Le jeu de fantasy football mondial- Visiter
Etoro Logo Etoro Le trading social de cryptos Disclaimer: 78% des comptes CFD perdent de l'argent - Visiter
En bourse logo En Bourse Formations, applications et accompagnement dédiés aux traders indépendants- Visiter
Koffy logo Koffy Agrégateur d'infos Web3 propulsé par l'IA !- Visiter
Coinhouse logo Coinhouse L'objectif de Coinhouse est de rendre les crypto-actifs accessibles à toutes et à tous.- Visiter
crypto excel logo Crypto Excel Le gestionnaire de portefeuille crypto par excellence- Visiter