A
A

Le co-fondateur de Decred explique comment fonctionne un bull et un bear market

mer 09 Déc 2020 ▪ 10h00 ▪ 3 min de lecture - par Zoé De La Roche

Comment expliquer les « hauts et les bas » du Bitcoin (BTC) ? Quelles sont les variables à l’origine des cycles bearish et bullish du BTC ? Ces analystes tentent d’apporter des éléments de réponse alors que Bitcoin se rapproche de nouveau des 20 000 USD après le krach du 26 novembre 2020.

Des ours et des taureaux : une fonction à résoudre

Depuis son lancement, Bitcoin a enregistré de nombreux cycles haussiers et baissiers, chacun plus importants que le précédent.

De nombreux analystes se sont penchés sur les facteurs influant ces cycles. Le modèle Stock-To-Flow de PlanB s’efforce de déterminer l’évolution du prix du Bitcoin en se basant sur le halving qui se produit tous les 4 ans.

Bitcoin ne ressemble à aucun autre actif des marchés traditionnels : son approvisionnement limité et la facilité avec lequel il peut être déplacé permettent d’assurer un stockage de valeur sans frontières.

Le fait que Bitcoin soit un actif programmé dicte en partie ses cycles ; la récompense du minage des blocs diminue tous les 4 ans, conduisant à une réduction de l’émission de nouveaux Bitcoins sur le marché.

Son offre totale limitée à 21 millions de Bitcoins fait également partie de l’équation.

Attirer l’attention : le secret des taureaux

Le co-fondateur de Decred, Jake Yocom-Platt, a indiqué que les cycles de prix du Bitcoin dépendent de cette émission déterministe et décroissante mais, ils sont également liés à la psychologie humaine.

Dans une interview avec Cointelegraph, Yocom-Platt expliquait que le taux de l’offre de Bitcoin diminuait constamment lorsqu’il était mis en relation avec le pourcentage total des tokens en circulation.

Yocom-Platt soutient que les cycles haussiers se produisent généralement lorsque la demande commence à excéder l’offre entraînant ainsi une augmentation du prix qui attire l’attention des « investisseurs myopes ».

Lorsque l’attention de ces investisseurs diminue, le marché revient à un cycle baissier.

Grâce à chaque phase haussière, la notoriété de Bitcoin augmente, chaque cycle bullish contribuant alors d’une certaine manière au prochain cycle haussier.

Bitcoin est actuellement dans un cycle bullish, le dernier halving du 11 mai 2020 pourrait propulser son prix vers les 6 chiffres. Une analyse plus fine de l’évolution des cycles permettrait de connaître la variation de l’amplitude et de la durée de chaque cycle. Ce fonctionnement par cycle est-il voué à se perpétuer « éternellement » ou du moins jusqu’au minage du dernier BTC ? Le prix du Bitcoin pourrait-il un jour se stabiliser ? Bientôt un adieu à la volatilité du BTC qui a fait sa renommée ?

Recevez un condensé de l’actualité dans le monde des cryptomonnaies en vous abonnant à notre nouveau service de newsletter quotidienne et hebdomadaire pour ne rien manquer de l’essentiel Cointribune !

A
A
Zoé De La Roche avatar
Zoé De La Roche

La mode c'est bien, mais la blockchain c'est l'avenir, on est d'accord non ?! C'est une super opportunité et un secteur en pleine évolution ! Au quotidien, mon travail c'est d'essayer de vulgariser au mieux les cryptos/blockchain qui paraissent pour beaucoup trop techniques.

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.

Ne manquez aucune actu et abonnez-vous à Cointribune sur Google Actualités !