A
A

Degen Sweepers : Le projet NFT qui a pour ambition de devenir numéro 1

ven 16 Sep 2022 ▪ 11h00 ▪ 8 min de lecture - par La Rédaction Cointribune

Une nouvelle collection NFT voit le jour, et l’Urkann Army ne pourrait être plus heureuse. Son but ? Rallier tous les degens de Solana et bien au-delà. Tour d’horizon de ce projet haut en couleur.

degen-nft-metaverse

Qu’est-ce que Degen Sweepers ?

Il s’agit d’une collection de 10 000 NFT aux metadata non modifiables, développée par Urkann, investisseur, homme d’affaires à succès et cofondateur de la NFT Factory à Paris. Il porte également la casquette d’influenceur crypto et partisan de l’écosystème Solana. En réalité, il est difficile de parler de ce projet sans faire allusion à l’homme qui en est le commanditaire. La raison en est que les Degen Sweepers sont entièrement pensés autour de l’image de marque d’Urkann. Cela dit, ils ont été créés par l’artiste contemporain Resist.

Urkann fait partie des figures de proue de la sphère crypto sur Twitter, où il est suivi par des milliers de personnes. Il est connu pour le succès de ses investissements dans le domaine des NFT, qu’il réalise en appliquant une stratégie de sweeping. Cette méthode consiste à acheter le « floor price » d’une collection à fort potentiel en grande quantité pour ensuite les « diamond hand » ou « hodl » sur de longue période. Urkann a notamment su tirer son épingle du jeu au travers de projets tels que Solana Monkey Business, SolGods, (The Fracture) Trippin Ape Tribe et Degods. Grâce à ses performances, son surnom a été décliné en « Urkanning », une expression qui a pratiquement remplacé le terme « sweeping » dans le jargon.

Degen Sweepers est une réponse au souhait de sa communauté, qu’il appelle affectueusement Urkann Army, de pouvoir accueillir une collection NFT dont il est l’auteur. Par ailleurs, du point de vue de ses followers, c’est l’occasion de se réunir autour de leur passion commune pour les NFT, mais surtout d’entrer davantage en connexion avec leur mentor. 

Quelques NFT de la collection Degen Sweepers

« Avec Degen Sweepers, ma volonté est de rassembler tous les degens de Solana et au-delà (Ethereum) sous une seule entité : Urkann Army. Et ensemble [nous allons] apporter un maximum de valeur à nos hodlers et à l’écosystème à travers Degen City », nous a confié Urkann.

Pour rappel, les degens désignent une sous-culture de la crypto regroupant des traders animés uniquement par l’appât du gain et la volonté de s’amuser. Quant à l’Urkann Army, elle a pour vocation de faire évoluer toute la sphère NFT sur Solana. En outre, elle vise également à créer un maximum de valeur pour répondre aux besoins de la communauté. À noter également que cette « armée » se développe de manière significative et à un rythme très soutenu. Urkann s’est d’ailleurs associé au talentueux développeur Ryuk qui est aussi le CTO de Degen Sweeper, pour atteindre deux objectifs communs : apporter un maximum de valeur et devenir le projet numéro 1, toutes blockchains confondues.

Degen Sweepers, seulement une collection de NFT ? Rien de plus ?

Degen Swepers est un projet ambitieux qui est loin de se limiter à la seule collection NFT mentionnée ci-dessus. En réalité, la portée de cette initiative est beaucoup plus vaste. Elle s’articule autour de trois éléments majeurs. 

Tout d’abord, il y a une marketplace NFT. Il en existe déjà plusieurs sur le marché dédiées au trading de collectables, telles qu’OpenSea ou Magic Eden. Pour sa part, la proposition de Degen Sweepers est d’offrir une plateforme complète conçue pour répondre aux besoins spécifiques des degens. Des outils uniques devraient bientôt voir le jour afin d’améliorer l’expérience utilisateur. Par ailleurs, la marketplace intégrera un wallet custodial multi-chain afin de prendre en charge les paiements effectués depuis n’importe quels réseaux. La marketplace reversera également une partie des revenus aux utilisateurs. Cela signifie que ces derniers pourront recevoir automatiquement un pourcentage sur les achats effectués par les utilisateurs qui leur sont affiliés. Mais nous n’en savons pas plus pour l’instant.

Ensuite, nous avons Degen City, l’écosystème qui sera développé autour de la collection Degen Sweepers. Les personnes qui détiendront des collectibles de cette série auront accès à un certain nombre d’avantages au sein de cette métropole virtuelle (zones exclusives, appartements pour les hodlers). Mais plus largement, il faut la considérer comme un guichet unique qui regroupera tout ce qui se rapporte aux NFT issus de Solana et Ethereum. Degen City sera disponible en deux déclinaisons. Premièrement, une version web ordinaire. Et deuxièmement, une version construite dans le metaverse de The Sandbox. Elle sera établie sur un terrain de 24×24 appartenant à Urkann. Il est à noter que les propriétés de cette dimension sont très prisées sur le marché et que celle-ci en particulier a déjà fait l’objet d’offres de rachat dépassant les 10 millions de dollars. L’idée est de réunir tous les degens en un lieu unique d’échange et de partage, avec un accès complet à l’ensemble des services de la communauté. Cet univers comportera la marketplace NFT, des salles de cinéma, des stades, des bars, des casinos, des maisons et même des centres commerciaux afin de collaborer avec diverses marques et pouvoir donner vie à l’écosystème de Degen City.

Enfin, le projet prévoit de lancer son propre token, le $DEGEN, dont la sortie est prévue pour la fin septembre. Il sera au cœur des échanges effectués au sein de l’écosystème et pourra être transféré à la fois sur les réseaux Solana et Ethereum. Ce token, en plus de la collection NFT, sera l’épine dorsale de l’ensemble de l’écosystème et offrira des avantages à tous ses hodlers. Par exemple, ils pourront les utiliser pour participer à des launchpads sur la marketplace NFT qui sera mise en route prochainement.

Lancée il y a quelques mois à peine, la collection NFT Degen Sweepers connaît déjà un franc succès auprès de la communauté. Entre la beauté artistique des œuvres proposées et la vision macro-économique qui anime le projet, il a tout pour plaire. Par ailleurs, la startup a bouclé dernièrement un tour de financement en phase d’amorçage au cours duquel 1968 NFT, sur les 10 000 que compte la collection, ont été vendus pour 200 dollars l’unité. Ces ventes, qui correspondent à 20 % de l’offre globale, ont généré un total de 9879,37 SOL. Par la suite, 55 % des fonds levés ont été convertis en stablecoins pour financer le développement de Degen City. Il s’agit maintenant pour l’équipe de transformer cette idée en réalité afin d’apporter toujours plus de valeur à l’Urkann Army. Ceci étant, un autre cycle de financement est prévu très prochainement…

Recevez un condensé de l’actualité dans le monde des cryptomonnaies en vous abonnant à notre nouveau service de newsletter quotidienne et hebdomadaire pour ne rien manquer de l’essentiel Cointribune !

A
A
La Rédaction Cointribune avatar
La Rédaction Cointribune

L'équipe éditoriale de Cointribune unit ses voix pour s’exprimer sur des thématiques propres aux cryptomonnaies, à l'investissement, au métaverse et aux NFT, tout en s’efforçant de répondre au mieux à vos interrogations.

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.

Ne manquez aucune actu et abonnez-vous à Cointribune sur Google Actualités !