A
A

Epic Games lève 2 milliards pour construire son métaverse pour enfant

mar 12 Avr 2022 ▪ 14h00 ▪ 7 min de lecture - par Grégoire Morat

Le métaverse suscite l’engouement d’une multitude d’industries et notamment les jeux vidéo. Epic Games, le célèbre studio américain de jeux vidéo détenu à 40 % par Tencent, a annoncé une levée de 2 milliars de dollars afin de construire le métaverse du studio. Epic Games est connu pour avoir produit des jeux tels que Fortnite, Gears of War. Les deux investisseurs sont le géant japonais Sony et la marque Lego (KIRKBI), qui ont chacun investi 1 milliard de dollars. À noter que cet investissement de la part du groupe Sony est le 3e concédé à Epic Games en seulement deux ans.

Métaverse pour enfant, une fabrique de créateurs de demain

Le métaverse pour enfant que compte mettre en place The LEGO Group et Epic Games ne manquera pas d’expériences numériques adaptées à tous les membres de la famille. Non seulement il pourra éveiller la bête créatrice sommeillant chez l’enfant, mais aussi il promet des opportunités de jeux incroyables pour tout le monde.

Niels B Christiansen, PDG du groupe LEGO, s’explique : « Les enfants aiment jouer dans les mondes physique et numérique et passent sans problème de l’un à l’autre. Nous pensons qu’il existe un énorme potentiel pour qu’ils développent des compétences permanentes telles que la créativité, la collaboration et la communication dans les deux. [LEGO a] la responsabilité de faire en sorte que les jeux numériques soient sûrs, inspirants et bénéfiques pour tous, et tout comme les générations, nous nous sommes engagés à faire de même pour les jeux numériques. Nous sommes impatients de travailler avec Epic Games pour façonner cet avenir passionnant et ludique. »

Au tour de Tim Sweeney, PDG et fondateur d’Epic Games, de répondre : « Le groupe LEGO a captivé l’imagination des enfants et des adultes à travers le jeu créatif depuis près d’un siècle, et nous sommes ravis de nous réunir pour construire un espace dans le métavers qui est amusant, divertissant et fait pour les enfants et les familles. »

Les 3 principes adoptés pour le « metaverse for kids »

Comme tous les parentes montrent une intransigeance pour la sécurité de leurs progénitures, nos deux alliés ne voudront en aucun cas les décevoir. Ainsi, trois principes garantissant ce volet sécurité, complété par des opportunités de jeu engageantes, ont fait l’objet d’une mention spéciale :

  • protection du droit des enfants à jouer en priorisant leur sécurité et leur bien-être ;
  • protection de la vie privée des enfants en donnant la priorité à leur intérêt supérieur ;
  • mise à disposition d’outils permettant aux enfants et aux adultes de contrôler leur expérience numérique.

Un milieu du jeu vidéo qui s’approprie de plus en plus le Métaverse

Le métaverse semble avoir convaincu les maisons d’éditions de jeux vidéo d’investir dans celui-ci. Par exemple, Blocktopia en collaboration avec la Blockchain Elrond, ont lancé un métaverse utilisant la technologie VR. Ce métaverse a pour but de devenir un centre d’éducation et de divertissement pour tous les initiés, ou néophytes, des cryptomonnaies. Construit sous la forme d’une tour high-tech de 21 étages s’élevant d’un monde en décomposition, Bloktopia offre aux explorateurs du métavers une porte d’entrée convaincante dans la crypto. Son économie, basée sur les NFT, permet aux individus de posséder des terrains et de les développer en tant que biens immobiliers virtuels, avec des publicités et des événements qui créent des opportunités de gains pour les utilisateurs. On peut également noter le projet The Sandbox qui constitue une référence en termes de métaverse, et qui est basé sur la blockchain Ethereum. Sandbox est un métaverse communautaire où les individus peuvent créer, concevoir, générer et vivre des expériences dans un monde virtuel. Malgré certaines pre-sales qui ont connu des bugs ou une surcharge des serveurs, la communauté de The Sandbox ne cesse de s’agrandir et de se diversifier.

Le métaverse, le futur du jeu vidéo, et pas que !

Le métaverse est encore perçu péjorativement, voire comme un danger par la population, comme l’illustre Valérie Pécresse, candidate à l’élection présidentielle. Celle-ci affirme qu’il « ne faut pas s’isoler devant son écran, perdu dans le métaverse ». Cette collecte de fonds montre tout l’engouement derrière cet espace virtuel et où Epic Games semble vouloir devenir un acteur central comme Meta, la maison mère de Facebook, dirigé par Mark Zuckerberg. Ainsi, le métaverse pourrait servir à de nombreux domaines de la vie réelle tels que les sciences, la mode ou encore le tourisme.
Kenichiro Yoshida, le PDG du groupe Sony, s’est exprimé suite à cet investissement en déclarant : « En tant que société de divertissement créatif, nous sommes ravis d’investir dans Epic Games pour approfondir notre relation dans le domaine des métaverse, un espace où les créateurs et les utilisateurs partagent leur temps. Nous sommes également convaincus que l’expertise d’Epic Games, notamment son puissant moteur de jeu, combinée aux technologies de Sony, accélérera nos différents efforts, tels que le développement de nouvelles expériences numériques pour les fans dans le domaine du sport et nos initiatives de production virtuelle. ». Cette nouvelle levée de fonds valorise la société Epic Games à plus de 31,5 milliards de dollars, ce qui montre tout le potentiel derrière ce projet métaverse.

Il est indéniable que l’intérêt suscité par le métaverse depuis plusieurs mois ne fait que croître et va devenir prochainement un « objet » du quotidien. Le métaverse ne cesse d’intéresser de nombreuses industries, comme celle des jeux vidéo, attirant des investissements des géants du secteur tel que Sony. La venue d’un métaverse pour enfant se présente en effet comme une aubaine pour les gens voulant se rencontrer, jouer, apprendre et interagir dans un monde virtuel en 3D. Et les enfants, comme les parents, pourront se réjouir de cet environnement à fort niveau de sécurité pour l’avenir.

Recevez un condensé de l’actualité dans le monde des cryptomonnaies en vous abonnant à notre nouveau service de newsletter quotidienne et hebdomadaire pour ne rien manquer de l’essentiel Cointribune !

A
A
Grégoire Morat avatar
Grégoire Morat

Étudiant passionné par l’entrepreneuriat et fasciné par les technologies derrières les cryptos ! Eh oui, je suis persuadé que les deux sont intimement liés : la blockchain et les NFT sont en train de révolutionner de nombreux secteurs et présentent des opportunités inédites.

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.

Ne manquez aucune actu et abonnez-vous à Cointribune sur Google Actualités !