NFT : Vous ne savez pas comment en créer pour votre entreprise ? Gardenlab est là pour vous !

mer 04 Mai 2022 ▪ 14h30 ▪ 6 min de lecture - par Grégoire Morat

Voilà un intermédiaire technologique dont vous pourriez avoir besoin. Vous avez envie de concevoir des NFT pour votre entreprise, mais vous n’avez aucune connaissance technique en NFT ? Vous ne savez pas faire une ligne de code ? Pas de panique, Gardenlab s’en occupe. La startup crée de toutes pièces le NFT que vous imaginez et lui implémente les utilités que vous désirez. Focus sur cette startup NFT B2B.

Une jeune start-up NFT française de Station F

On le sait, la France n’est pas en reste pour ce qui est de l’écosystème crypto et surtout des NFT. Ces dernières se développent à grands pas dans l’hexagone (à l’instar de Sorare, Dogamí, CodeNekt, ou encore FanLivecards). Gardenlab, entreprise française créée cette année, répond à cet appel. Une jeune et dynamique équipe la compose, constituée pour l’instant de deux développeurs et de deux commerciaux. Après avoir effectué des bêta-tests et des services pour des particuliers, Gardenlab a validé la robustesse de son produit et l’attractivité de son offre. Symbole de cette réussite, la jeune pousse a été sélectionnée pour intégrer le plus célèbre incubateur de France : Station F. Gardenlab s’attaque maintenant à sa clientèle cible : les entreprises.

Un positionnement à la frontière entre les agences marketing et les développeurs blockchain

Les entreprises sont conscientes du potentiel des NFT pour le business (comme l’ont fait Hogan, Guerlain, Nike, et tant d’autres). Cependant, elles n’ont souvent ni le personnel qualifié, ni les moyens de recruter ces professionnels pour concrétiser leur projet NFT. Gardenlab pallie ce problème. La startup tech se positionne entre les agences marketing et les développeurs de blockchain et smart contracts. Cet espace connait peu de concurrences puisque la plupart des agences de conseil existantes ne font pas d’accompagnement technologique. Gardenlab est un intermédiaire technologique pour les NFT d’entreprises.

Le concepteur technologique créant les NFT et leurs propriétés associés

Concrètement, dans un premier temps, l’équipe ou l’agence marketing engagée par une entreprise élabore un design représentant les NFT désirés. Dans un second temps, l’entreprise explique les utilités qu’elle veut donner à son NFT. Il peut s’agir d’un système de commission, de récompense ou d’affiliation ou encore d’une fonction de ticket pour un événement. Gardenlab s’occupe alors de tout l’aspect technologique. Ils développent d’abord les smart contracts qui implémentent les fonctionnalités des NFT. Ensuite, ils inscrivent les NFT correspondant au design souhaité par l’entreprise cliente sur la blockchain. Le projet pourra également être mis en avant sur la plateforme, ce qui lui donnera beaucoup de visibilité.

Marché primaire et marché secondaire

Pour Gardenlab, l’idée est de créer un marché primaire de services pour les artistes et entreprises qui souhaitent exploiter le Web 3.0. La tarification est faite au cas par cas en fonction des demandes. Leur objectif est donc de proposer leurs services à des PME et ETI avant de passer à de gros contrats. Ainsi, dans un premier temps, les NFT voulus par l’entreprise sont inscrits sur la blockchain par Gardenlab, qui leur ajoute également des fonctionnalités en créant le smart contrat associé. Dans un second temps, ils sont lancés sur le launchpad (marché primaire) et achetés par les utilisateurs. Ces derniers peuvent ensuite revendre les NFT sur la marketplace (marché secondaire) ou les garder pour profiter des avantages qu’ils procurent.

La place de marché en toile de fond

Concrètement, cette marketplace est le support sur lequel s’établissent les fonctionnalités du NFT. Par exemple, une entreprise décide que 30 % de chaque plus-value réalisée sur la vente de son NFT sur le marché secondaire reviendra directement à une ONG. Gardenlab a programmé le smart contrat pour qu’à chaque vente d’un NFT qui y est associé, une partie soit directement reversée sur le portefeuille de l’ONG, sans passer par un tiers. Sur la marketplace Gardenlab, lorsque cet NFT est vendu, l’action s’exécute alors et l’ONG reçoit une partie de la vente sur son portefeuille. Une commission de 2 à 2,5 % est prélevée sur toutes les transactions par Gardenlab. C’est tout un écosystème que veut instaurer la jeune start-up française.

Vers d’autres horizons

Mais Gardenlab ne souhaite pas s’arrêter là. Pour l’instant la blockchain utilisée est Polygon, mais l’entreprise aspire à utiliser aussi Solana ou Ethereum. Un projet phare est de se focaliser sur le marché de la billetterie on-chain via des NFT. Cette notion renvoie à l’utilisation de NFT comme ticket pour accéder à un événement. Cette utilisation, quasiment inexistante il y a peu, se développe à une vitesse ahurissante cette année et son potentiel est gigantesque. En effet, des billets sous forme de NFT permettent de garantir l’authenticité, la sécurité contre le vol et les arnaques, la traçabilité (en cas de revente d’occasion) et de systèmes de récompense post-évènement. Gardenlab s’occuperait ainsi de la partie technologique pour des entreprises se tournant vers une billetterie « tokenisée ». Ainsi, pour les fondateurs, Gardenlab est un énorme réservoir de possibilités, puisque les utilisations possibles des NFT pour les entreprises sont extrêmement variées.

On reconnait une révolution technologique quand on l’utilise sans connaître son fonctionnement. La voiture, l’ordinateur, internet, le téléphone portable, etc. Aujourd’hui ce sont des appareils utilisés par des milliards de personnes. Et très peu seraient capables d’expliquer comment ceux-ci fonctionnent. C’est pourtant comme ça que les techniques évoluent. S’adresser à un public d’entreprises novices souhaitant tirer parti des propriétés des NFT et leur fournir tous les outils, c’est l’objectif de Gardenlab.

Recevez un condensé de l’actualité dans le monde des cryptomonnaies en vous abonnant à notre nouveau service de newsletter quotidienne et hebdomadaire pour ne rien manquer de l’essentiel Cointribune !

User Image
Grégoire Morat

Étudiant passionné par l’entrepreneuriat et fasciné par les technologies derrières les cryptos ! Eh oui, je suis persuadé que les deux sont intimement liés : la blockchain et les NFT sont en train de révolutionner de nombreux secteurs et présentent des opportunités inédites.

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.

Cours & Indices

BITCOIN (BTCUSD) 29 256,58 $ -0.56%
ETHEREUM (ETHUSD) Ξ 1 965,19 $ -0.41%
DEFI (DEFIPERP) 3 624,70 $ -0.8%
MARKETS (ACWI) 87,95 $ 0.29%
GOLD (XAUUSD) 1 846,18 $ 0.24%
TECH (NDX) 11 835,62 $ -0.29%
CURRENCIES (EURUSD) 1,06 $ -0.21%
CURRENCIES (EURGBP) 0,844980 £ -0.41%
CRUDEOIL (USOIL) 110,52 $ -0.99%
IMM. US (REIT) 2 463,96 $ 0.79%
Le pourcentage exprime l’évolution depuis 24h Acheter des cryptos sans risques
Newsletter

Recevez le meilleur de l’actualité Crypto dans votre boite email et tentez de gagner 0.2 ETH en vous inscrivant aujourd'hui

Guides Crypto
Vous devez remplir le formulaire pour recevoir votre document