A
A

Blockchains 2.0, la vision d'un Web 3 détenu et contrôlé par les utilisateurs

jeu 14 Avr 2022 ▪ 12h30 ▪ 12 min de lecture - par Quentin Durand

La promesse d’un internet décentralisé ouvert a été remise en question par les problèmes de performance, de convivialité et d’efficacité énergétique des crypto-réseaux de première génération Bitcoin, Ethereum et leurs variantes. Alors que le développement de la nouvelle version d’Ethereum et ses solutions de couche 2 visent à remédier aux problèmes de performance actuels, une nouvelle génération de projets Cosmos, Polkadot et Avalanche ont déjà mis en place des infrastructures extraordinaires. Ils visent à s’étendre horizontalement avec un modèle de réseau hétérogène asynchrone, où des blockchains spécifiques à une application coexistent et interagissent les unes avec les autres en cas de besoin. Pour la sécurité économique inter-chaînes, elles ont leurs propres choix de conception et leurs propres compromis, qui auront un impact différent, comme nous le verrons dans cet article. L’objectif est de créer un internet des blockchains afin d’atteindre une échelle web capable d’accueillir non pas des centaines de milliers (comme c’est le cas aujourd’hui), mais des millions d’utilisateurs actifs par jour et de concrétiser la vision d’un Web3 détenu et contrôlé par les utilisateurs. Cet article vise à aider les développeurs, les chercheurs, les entrepreneurs, les investisseurs et tous ceux qui aspirent à un avenir décentralisé à comprendre ce changement de paradigme dans les crypto-réseaux.

Il est désormais temps de dire que le bitcoin a ouvert la boîte de Pandore et s’est transformé en « or numérique » au fil du temps.

Ethereum a introduit la monnaie internet programmable et est devenu la plateforme de l’innovation crypto-économique.

Et pourtant, le Bitcoin, l’Ethereum et leurs variantes présentent des problèmes critiques qui empêchent les masses d’adopter les crypto-réseaux. Nous allons d’abord examiner ces problèmes, puis utiliser ces points pour comparer les plateformes blockchain de nouvelle génération.

Cosmos, Polkadot et Avalanche visent à s’étendre, où les blockchains spécifiques à une application ont différentes machines virtuelles et peuvent interagir avec d’autres chaînes si nécessaire. Ces plateformes d’infrastructure offrent la possibilité de construire vos propres blockchains personnalisées, ce qui permet un espace de conception beaucoup plus large pour les applications et les actifs décentralisés. L’exécution de votre projet en tant que chaîne souveraine au lieu d’un ensemble de contrats intelligents présente trois avantages fondamentaux :

  • Isolation des performances
  • Des frais prévisibles et personnalisables
  • Des validateurs personnalisables

Ces réseaux de nouvelle génération ont également des passerelles avec Ethereum / Bitcoin, et des passerelles entre eux sont en cours de développement pour concrétiser pleinement la vision de l’internet des blockchains.

Topologies de la sécurité économique inter-chaînes dans Cosmos, Polkadot, Avalanche

Cosmos, Polkadot et Avalanche présentent des différences essentielles au niveau du protocole (par exemple, le mécanisme de consensus, la topologie de sécurité économique) qui ont un impact sur les caractéristiques de la plateforme (par exemple, les communications inter-chaînes, l’économie des jetons, les types d’applications possibles) et sur la façon dont ils dimensionnent leurs réseaux (par exemple, la participation des validateurs, les attributions de jalonnement). La comparaison ci-dessous vise à aider les développeurs, les entrepreneurs, les investisseurs, les chercheurs et ceux qui envisagent de construire sur ces infrastructures de nouvelle génération à comprendre les différences entre ces architectures et leurs compromis.

Cosmos
Lancement Mars 2019
Polkadot
Lancement Juin 2020
Avalanche
Lancement Septembre 2020
⛓ Le mécanisme de consensusTendermint PBFTBABE (pour Blind Assignment for Blockchain Extension) et GRANDPA ( dispositif de finalisation qui est mis en œuvre pour la Relay Chain de Polkadot.Avalanche Consensus 
⚡️ Admission des validateurspreuve d’enjeu déléguée preuve d’enjeu preuve d’enjeu
💳 Latence de la transaction6-7 secondes par blocs12-60 secondes au total (la création et la finalisation des blocs sont séparées).1 seconde par blocs
🌊 Capacité de calculDépend de la complexité d’exécution par chaîne, et comme les chaînes interopérables augmentent, le réseau dans son ensemble est illimité.Dépend de la complexité d’exécution par chaîne, et comme les chaînes interopérables augmentent, le réseau dans son ensemble est illimité.Dépend de la complexité d’exécution par chaîne, et comme les chaînes interopérables augmentent, le réseau dans son ensemble est illimité.
💸 Frais de transactionTarif « personnalisé » par chaîne.
Faible coûts de transaction
Tarif « personnalisé » par chaîne. Pré-calculé avec le système de poids. La combustion (burn) des frais est facultative par chaîne.Tarif « personnalisable » par chaîne. Le réseau primaire a des frais fixes ou nuls pour différents types de fonctions et tous les frais sont brûlés.
Niveau de décentralisationLimité :
Validateurs : 175 dans Cosmos, 115 dans IRIS.
Le nombre de cesse d’augmenter.

Limité :
Validateurs : 297 dans Polkadot, 1000 dans Kusama

Validateurs : 1311 dans le réseau primaire.
🌐Topologie Inter-Chaines
Réseau distribué de chaînes auto-souveraines avec leurs propres validateurs.
Interopérabilité via la communication inter-chaînes (IBC) et les ponts.

43 chaines lancée.
Sécurité héritée hiérarchiquement d’une chaîne centrale vers les chaînes connectées.
Interopérabilité via le Cross-Chain Message Passing (XCMP)

10 chaines lancée.
Réseau superposé de validateurs gérant plusieurs chaînes, validant simultanément le réseau primaire.
Interopérabilité entre les chaînes d’un même sous-réseau.

3 chaines lancées.
🏛 GouvernanceMécanisme sur la chaîne pour modifier les paramètres du consensus et coordonner les fonds.
Les paramètres de la blockchain peuvent être mis à niveau par un vote sur la chaîne.
Toute la logique d’exécution est stockée sur la chaîne en tant que binaire Wasm, ce qui permet des mises à jour d’exécution sans forçage.Les paramètres de la blockchain peuvent être mis à niveau par un vote sur la chaîne.
🛠 Capacité de développementCosmos SDK et Ignite (Tendermint) comme middleware pour construire votre propre machine virtuelle dans n’importe quel langage. 

Pour que votre chaîne soit opérationnelle, vous devez créer une communauté de validateurs à partir de rien et attirer ceux des chaînes existantes.

Déployez des contrats intelligents sur des chaînes compatibles EVM (Ethermint ou CosmWasm).
Substrat pour construire votre propre machine virtuelle en Rust. 

Votre chaîne est mise en ligne après avoir gagné un emplacement dans l’enchère parachain, qui fournit une sécurité héritée de la chaîne de relais. Alternativement, vous pouvez développer votre propre communauté de validateurs.

Déployez des smart contracts sur des chaînes compatibles EVM (Moonbeam, Acala) ou utilisez les smart contracts Ink.
Avalanche Virtual Machine pour construire votre propre machine virtuelle (SDK à venir). 

Pour que votre chaîne soit opérationnelle, vous devez attirer un sous-réseau de validateurs -qui valident déjà le réseau primaire- pour exécuter votre chaîne.

Déployer les contrats intelligents sur la chaîne C compatible EVM.

Les différentes blockchains – application :

Les réseaux blockchain Cosmos, Polkadot, Avalanche offrent un vaste espace de conception avec leurs innovations d’infrastructure de base.

Jusqu’à aujourd’hui, Ethereum a été le lieu où l’innovation en matière de crypto-économie a eu lieu. En fait, les équipes qui construisent sur ces nouveaux réseaux ont initialement créé des versions améliorées de ce qui existe sur Ethereum (échanges décentralisés, teneurs de marché automatisés (TMA), prêts, stablecoins, agrégateurs, assurances, plateformes NFT, etc.), mais il existe également des projets qui découvrent de nouveaux cas d’utilisation en tirant parti de ces nouvelles infrastructures.

Sur le réseau Cosmos :

  • Osmosis combine la confidentialité des transactions (en utilisant des transactions décryptées à un certain seuil pour empêcher le front-running) avec une fonctionnalité AMM inter-chaînes et a mis en œuvre l’IBC pour établir des ponts avec d’autres chaînes.
  • Celestia encode les données des blocs pour améliorer la sécurité des clients légers, ce qui est un élément clé pour l’interopérabilité des chaînes auto-souveraines et leurs différents niveaux de sécurité dans un écosystème de chaînes distribuées.
  • Regen permet une plateforme crypto-économique pour encourager l’agriculture régénérative et utilise les données des capteurs et des satellites avec un écosystème d’auditeurs.
  • Nym utilise Tendermint et le contrat intelligent Cosmwasm pour contrôler le service d’annuaire, la liaison des nœuds et le jalonnement délégué du mixnet.
  • Tendermint est également utilisé par de grands projets tels que Binance DEX et Terra. Une valeur encore plus grande sera débloquée lorsque ces réseaux de blockchains distincts commenceront à interopérer via l’IBC.

Sur le réseau Polkadot :

  • Acala parachain est un hub DeFi qui fournit des fonctionnalités allant de l’AMM au prêt de stablecoins.
  • Moonbeam est une chaîne de contrats intelligents compatible avec le MVE.
  • Subsocial construit une plateforme de réseau social décentralisé.
  • Robonomics construit des services de robots autonomes.
  • Bit Country est une plateforme permettant de lancer votre monde virtuel/métaverse pour votre communauté.
  • Integritee et Phala utilisent des environnements d’exécution de confiance (TEE) pour permettre un calcul confidentiel décentralisé et le stockage de données cryptées. Le cadre de développement Substrate de Polkadot est également utilisé de manière indépendante (pas en tant que parachain) pour exécuter des blockchains telles que Compound Gateway. Bien que tous les parachains soient compatibles avec l’écosystème inter-chaînes de Polkadot par conception, ils devraient vraiment exploiter l’incroyable composabilité, l’efficacité de la mémoire et les capacités de gouvernance du méta-protocole de mise à niveau automatique du cadre Substrate pour permettre de nouveaux cas d’utilisation.

La C-Chain d’Avalanche, compatible EVM, a d’abord attiré les développeurs construisant des versions efficaces de projets Ethereum.

  • TraderJoe a commencé en tant qu’AMM et a ajouté le prêt en vue de devenir un hub DeFi.

L’application de prêt-emprunt Benqi est une version de Compound, mais a également lancé le jalonnement liquide pour AVAX.

  • Platypus est une meilleure version de Curve stable-swap dans la mesure où il dispose d’une gestion actif-passif. Les plus grands projets Ethereum tels que Aave, Curve, Sushiswap qui utilisent une stratégie multi-chaîne ont également été lancés sur C-Chain et ont attiré des liquidités massives, qui sont alimentées par le pont florissant Avalanche-Ethereum.

L’écosystème Avalanche dispose également d’un nouveau type d’actifs, dont l’un est destiné au financement des litiges. Combiné aux DAO, il pourrait avoir un impact énorme sur le rapprochement des systèmes juridiques existants avec les réseaux cryptographiques. En fait, le consensus ingénieux d’Avalanche et la topologie des sous-réseaux qui se chevauchent offrent ensemble un formidable espace d’innovation pour les nouveaux projets à venir.

Conclusion :

Les réseaux hétérogènes de blockchains Cosmos, Polkadot, Avalanche fournissent des infrastructures extraordinaires pour permettre l’internet des blockchains, ce qui démontre que le modèle de réseau constitue une amélioration par rapport au Bitcoin et à l’Ethereum tels qu’ils sont actuellement.

Elles finiront par accueillir des millions d’utilisateurs actifs quotidiens et réaliseront la vision d’un Web3 détenu et contrôlé par les utilisateurs.
La coexistence de ces grandes architectures est saine pour un véritable internet décentralisé, car elles ont chacune leurs propres choix de conception et leurs propres compromis.

Comprendre les différences et les similitudes de ces nouvelles infrastructures aujourd’hui aiderait à construire des systèmes à l’épreuve du temps. Les projets utilisant ces infrastructures iront au-delà des applications de contrats intelligents, deviendront des systèmes évolutifs de qualité de production avec leurs propres chaînes et communautés spécialisées, et démontreront des cas d’utilisation inimaginables auparavant.

Cependant, des questions nous viennent à l’esprit :

  • Comment faire en sorte que les liquidités circulent efficacement entre les chaînes au lieu d’être cloisonnées dans des chaînes particulières ?
  • Comment ces organisations ouvertes fonctionnant à travers les chaînes empêcheront-elles l’émergence de baleines multi-chaînes et assureront-elles une distribution équitable de la richesse et du pouvoir ?

Recevez un condensé de l’actualité dans le monde des cryptomonnaies en vous abonnant à notre nouveau service de newsletter quotidienne et hebdomadaire pour ne rien manquer de l’essentiel Cointribune !

A
A
Quentin Durand avatar
Quentin Durand

Je suis convaincu que les prochaines années seront celles de la cryptomonnaie et du métaverse. Passionné par l’écosystème Tendermint Cosmos et par les NFT, je partagerai mes connaissances. Cofondateur de Stakelab.fr

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.

Ne manquez aucune actu et abonnez-vous à Cointribune sur Google Actualités !