A
A

Un cadre quitte WhatsApp pour la Fondation Algorand

mer 25 Jan 2023 ▪ 16h00 ▪ 3 min de lecture - par Luc Jose Adjinacou

La société blockchain Fondation Algorand a débauché un cadre de WhatsApp. La nouvelle recrue aura un rôle important à jouer au sein de l’entreprise qui gère l’écosystème Algorand. Voici ce que la Fondation Algorand attend de l’ancien cadre de WhatsApp et de Nike.

Algorand, ALGO, blockchain, Whatsapp

Une nouvelle recrue pour gérer le volet marketing d’Algorand

L’entreprise derrière la blockchain Algorand, que l’Italie avait choisie pour relancer son économie, vient de débaucher Jessica Tsai Chin. Il s’agit d’un ancien cadre de WhatsApp qui devra désormais s’occuper du volet marketing de la Fondation Algorand. Chin, qui a aussi travaillé chez Nike et Apple, veillera à positionner Algorand comme une blockchain incontournable dans le monde. The Block a annoncé la nouvelle dans un article publié le 24 janvier. La Fondation Algorand n’a pas manqué de souhaiter la bienvenue à Chin, dans une publication sur Twitter ce 25 janvier.

La nouvelle recrue compte apporter un réel changement chez Algorand. Pour atteindre son objectif, elle souhaite miser sur les événements sportifs. Elle a clairement indiqué que ces derniers auront une place importante dans le plan marketing d’Algorand. De plus, Chin pense mettre en évidence des projets DeFi et d’impact social basés sur la blockchain Algorand. 

La note d’Algorand

Jessica Tsai Chin a déclaré : « Tant chez Meta que chez Nike, j’ai eu l’occasion de mettre en avant des voix sous-représentées et de m’associer à des organisations significatives pour accroître la visibilité ». « Tout ce que nous avons fait a eu un impact sur la marque et les affaires, mais aussi un impact sur le terrain pour les communautés que nous servons. L’espace Web3 est mûr pour ce type de conversation et d’application dans le monde réel », a ajouté le nouveau cadre de la Fondation Algorand.

Chin voulait travailler dans une entreprise crypto

Chin a été interviewée quand elle était responsable de la confidentialité mondiale de l’application Whatsapp de Meta. Elle avait alors indiqué nourrir un grand intérêt pour la confidentialité et l’identité numérique dans la crypto. Elle souhaitait donc travailler dans une entreprise crypto.

« De nombreuses entreprises du Web2 ont du mal à embrasser le concept de décentralisation et de propriété des données, mais il y a une énorme opportunité d’aller dans cette direction », a expliqué Chin.

Pour Jessica Tsai Chin, « la confidentialité des données doit être intégrée par conception et activée par défaut ». La spécialiste souligne qu’il faudrait un marketing plus authentique, communautaire et centré sur l’humain, au sein de la cryptosphère.

Recevez un condensé de l’actualité dans le monde des cryptomonnaies en vous abonnant à notre nouveau service de newsletter quotidienne et hebdomadaire pour ne rien manquer de l’essentiel Cointribune !

A
A
Luc Jose Adjinacou avatar
Luc Jose Adjinacou

Loin d’avoir refroidi mes ardeurs, un investissement infructueux en 2017 sur une cryptomonnaie n’a fait qu’accroitre mon enthousiasme. Je me suis dès lors résolu à étudier et comprendre la blockchain et ses nombreux usages et à relayer avec ma plume de l’information relative à cet écosystème.

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.

Ne manquez aucune actu et abonnez-vous à Cointribune sur Google Actualités !