A
A

Encore un système de paiement basé sur la blockchain

lun 23 Jan 2023 ▪ 15h00 ▪ 4 min de lecture - par Luc Jose Adjinacou

Red Date Technology est une société d’infrastructure blockchain. L’entreprise s’occupe actuellement de la réalisation d’un projet blockchain pour la Chine. Parallèlement, elle a lancé un système innovant lors de l’édition 2023 du Forum économique mondial (WEF) à Davos, en Suisse. Découvrez ce projet blockchain axé sur les stablecoins et les CBDC.

paiement numérique, blockchaine, système, red date technology, stablecoins, CBDC

Un système de type SWIFT pour les CBDC

Actuellement, il existe un fossé entre les stablecoins et les monnaies numériques de banques centrales. En vue de combler ce dernier, une entreprise spécialisée en blockchain et basée à Hong Kong a lancé un système. Reddit a rapporté cette information à travers une publication ce 23 janvier 2023. Il apparait que la société Red Date Technology a lancé, le 19 janvier à Davos, un système paiement numérique.

La nouvelle solution vise à constituer le SWIFT des CBDC et des stablecoins. Il s’agit spécifiquement d’un réseau de paiement numérique universel (UDPN). Le système a été conçu en collaboration avec la société d’ingénierie technologique GFT Technologies.

Un nouveau système de paiement

Il y a également eu la contribution de la plateforme TOKO qui est spécialisée en création d’actifs numériques. La plateforme en question appartient au cabinet d’avocats DLA Piper.

Comment se présente le nouveau UDPN ?

Le livre blanc de l’UDPN indique qu’il s’agit d’une plateforme de technologie de grand livre distribué (DLT). L’objectif du nouveau système est similaire à celui du réseau SWIFT dédié aux banques. Un communiqué de presse parlant de la nouvelle plateforme indique : « Tout comme le réseau SWIFT a créé la norme commune originale pour la messagerie entre les institutions financières à travers différents systèmes de règlement, l’UDPN servira le même objectif pour la génération émergente de CBDC et de stablecoins ».

Les promoteurs de la nouvelle solution de paiement numérique ont déclaré que certaines entités sont déjà impliquées dans le projet. Concrètement, un « certain nombre de banques de niveau 1 » va tester le réseau dans les transferts et les swaps transfrontaliers. Pour ce faire, des cas d’utilisation de preuves de concepts (PoC) sont mis en place.

Aucune précision n’a été apportée sur les banques participant aux PoC. Toutefois, les banques suivantes ont été représentées lors du lancement du système à Davos : Deutsche Bank, The Bank of East Asia, HSBC, Akbank et Standard Chartered.

L’UDPN ne prendra en charge que les CBDC et les stablecoins adossés à des monnaies fiat. Il faudra tout de même que ces stablecoins soient réglementés en tant que méthodes de paiement. « Aucune crypto de blockchain publique non réglementée, telle que le bitcoin, ne sera acceptée », peut-on lire dans le livre blanc du nouveau système.

Recevez un condensé de l’actualité dans le monde des cryptomonnaies en vous abonnant à notre nouveau service de newsletter quotidienne et hebdomadaire pour ne rien manquer de l’essentiel Cointribune !

A
A
Luc Jose Adjinacou avatar
Luc Jose Adjinacou

Loin d’avoir refroidi mes ardeurs, un investissement infructueux en 2017 sur une cryptomonnaie n’a fait qu’accroitre mon enthousiasme. Je me suis dès lors résolu à étudier et comprendre la blockchain et ses nombreux usages et à relayer avec ma plume de l’information relative à cet écosystème.

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.

Ne manquez aucune actu et abonnez-vous à Cointribune sur Google Actualités !