A
A

Une législation bipartite contre le blanchiment d'argent crypto

dim 18 Déc 2022 ▪ 9h00 ▪ 3 min de lecture - par Ariela RASOANJANAHARY

Grandes nations, investisseurs et figures notoires de l’industrie s’accordent à le dire. Un cadre de réglementation strict est primordial pour sécuriser autant le marché de la cryptomonnaie que ses utilisateurs. D’ailleurs, les efforts de tous les régulateurs crypto vont aujourd’hui dans ce sens (et pas seulement qu’aux États-Unis). Pour sa part, la sénatrice Elizabeth Warren cible tout particulièrement le blanchiment d’argent via la crypto. C’est l’essence même de son nouveau projet de loi.

elizabeth-warren
Elizabeth Warren est plus que jamais décidée à endiguer le blanchiment d’argent crypto via une législation plus stricte

Une législation bipartite contre le blanchiment d’argent crypto

« Digital Asset Anti-Money Laundering Act of 2022 ». Voilà l’intitulé du nouveau projet de loi présenté par la sénatrice Elizabeth Warren. Pour beaucoup, il s’agit d’une réponse aux nombreux scandales survenus récemment sur le marché crypto. On fait plus précisément référence à la chute de FTX.

Également soutenu par Roger Marshall, sénateur du Kansas, le « Digital Asset Anti-Money Laundering Act of 2022 » vise un certain nombre d’objectifs :

  • Mettre en place des normes de conformité identiques à celui du système financier traditionnel
  • Réduire les risques liés à l’utilisation de la crypto
  • Étendre les responsabilités de la loi sur le secret bancaire aux actifs numériques…

« L’industrie de la cryptographie devrait suivre des règles de bon sens comme les banques, les courtiers et Western Union, et cette législation garantirait que les mêmes normes s’appliquent à des transactions financières similaires. », explique Warren dans son communiqué.

Cybercriminalité : les chiffres sont plus qu’alarmants

Selon les données collectées par le bureau de la sénatrice Warren, les gains récoltés par les cybercriminels s’élevaient à plus de 14 milliards de dollars en 2021. Avec le développement du marché de la crypto, il est évident que ces chiffres ont augmenté (considérablement). Et encore, ces données ne concernent que les États-Unis (et uniquement les faits reportés par les autorités ou encore par les régulateurs).

En ce qui concerne particulièrement le blanchiment d’argent crypto, le phénomène n’inclut pas seulement les trafiquants. « Les nations voyous, les oligarques, les barons de la drogue et les trafiquants d’êtres humains utilisent des actifs numériques pour blanchir des milliards de fonds volés, échapper aux sanctions et financer le terrorisme », soutient Warren dans son communiqué.

Elizabeth Warren n’est pas le seul sénateur US à militer pour la régulation de la crypto. Cynthia Lummis tient également le même discours. Elle travaille actuellement sur un projet de loi visant à inclure le Bitcoin dans les plans de retraite 401K des États-Unis.

Recevez un condensé de l’actualité dans le monde des cryptomonnaies en vous abonnant à notre nouveau service de newsletter quotidienne et hebdomadaire pour ne rien manquer de l’essentiel Cointribune !

A
A
Ariela RASOANJANAHARY avatar
Ariela RASOANJANAHARY

Je m'appelle Ariela et j'ai 31 ans. J'oeuvre dans le domaine de la rédaction web depuis maintenant 7 ans. Je n'ai découvert le trading et la cryptomonnaie que depuis quelques années. Mais c'est un univers qui m'intéresse beaucoup. Et les sujets traités au sein de la plateforme me permettent d'en apprendre davantage. Chanteuse à mes heures perdues, je cultive aussi une grande passion pour la musique et la lecture (et les animaux !)

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.

Ne manquez aucune actu et abonnez-vous à Cointribune sur Google Actualités !