A
A

USDC vs USDT : La bataille des stablecoins se poursuit

mar 04 Avr 2023 ▪ 3 min de lecture ▪ par Luc Jose A.
Stablecoin

Récemment, le stablecoin USDC de Circle a failli sombrer du fait de la crise bancaire. Le naufrage a été évité de justesse. Depuis, la situation ne semble pas vraiment se redresser pour la crypto.

Les logos des stablecoins USDC et USDT

L’USDC, délaissé au profit de l’USDT

Voici quelques semaines que la faillite de la Silicon Valley Bank (SVB) a failli engouffrer le stablecoin USDC. Le marché des stablecoins semble s’être amélioré depuis. On ne peut pas en dire autant de l’USDC qui semble se porter mal.

Selon des informations qui ont filtré ce lundi 3 avril, le stablecoin natif de la firme crypto Circle fait face à une crise de confiance. Cette dernière se traduit par l’abandon de l’actif par de plus en plus d’utilisateurs. Ceux-ci semblent jeter leur dévolu sur le stablecoin rival USDT de Tether, jugé, selon eux, plus sécurisé dans les circonstances actuelles.

Il en résulte de fait, d’importants transferts d’USDC vers l’USDT. Selon les chiffres divulgués, le montant total de ces transferts d’actifs a dépassé la barre des 10 milliards de dollars. Dans le même temps, la capitalisation boursière de l’USDT se rapproche de 80 milliards de dollars, son plus haut niveau depuis mai 2021.

Visiblement, les efforts de Circle pour tenter de limiter l’impact de ce bouleversement n’ont pas porté leurs fruits. On peut de ce point de vue comprendre pourquoi la firme crypto travaille à réadapter sa stratégie pour rester compétitive.

Nouvelle politique d’expansion du stablecoin de Circle

Avec la montée en puissance de sa concurrente Tether, Circle semble opérer des choix pour maintenir la croissance de son stablecoin. Ceux-ci consistent pour l’essentiel à repositionner l’USDC sur d’autres plateformes cryptos.

La semaine écoulée par exemple, Circle a annoncé que l’extension de l’USDC à la plateforme de blockchain interopérable Cosmos Network. L’entreprise compte, une fois le projet concrétisé, rendre l’USDC disponible, pour une première fois, sur plus de 50 blockchains compatibles avec le protocole IBC.

Circle espère ainsi « catalyser des centaines de millions de dollars de liquidités au cours des prochains mois dans la plateforme Cosmos ». Ceci, en tentant de « rectifier les défis auxquels les utilisateurs et les appchains sont confrontés ».

Maximisez votre expérience Cointribune avec notre programme 'Read to Earn' ! Pour chaque article que vous lisez, gagnez des points et accédez à des récompenses exclusives. Inscrivez-vous dès maintenant et commencez à cumuler des avantages.


A
A
Luc Jose A. avatar
Luc Jose A.

Diplômé de Sciences Po Toulouse et titulaire d'une certification consultant blockchain délivrée par Alyra, j'ai rejoint l'aventure Cointribune en 2019. Convaincu du potentiel de la blockchain pour transformer de nombreux secteurs de l'économie, j'ai pris l'engagement de sensibiliser et d'informer le grand public sur cet écosystème en constante évolution. Mon objectif est de permettre à chacun de mieux comprendre la blockchain et de saisir les opportunités qu'elle offre. Je m'efforce chaque jour de fournir une analyse objective de l'actualité, de décrypter les tendances du marché, de relayer les dernières innovations technologiques et de mettre en perspective les enjeux économiques et sociétaux de cette révolution en marche.

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.