A
A

Voici comment ce producteur gère sa pépinière de Cannabis avec la crypto

lun 16 Jan 2023 ▪ 15h00 ▪ 4 min de lecture - par Luc Jose Adjinacou

Des développeurs crypto ont proposé par le passé des projets pour les amateurs de Cannabis. En 2014, il y avait des projets comme PotCoin (POT) et CannabisCoin (CANN). Ces derniers visaient à offrir une monnaie numérique propre à l’industrie du cannabis. Toutefois, ils n’ont pas réussi à devenir populaires. Puis, en janvier 2022, un fabricant de pipes sur mesure a lancé un projet de bangs symboliques. Les célébrités comme Snoop Dogg et Santana ont participé au projet, récupérant les NFT. En novembre 2022, des professionnels ont créé un monde virtuel à destination des amateurs de cannabis. Il s’agissait d’un projet metaverse appelé Cannaland. En 2023, voici le nouveau projet lancé en Californie qui combine la crypto et le cannabis.

Une personne en train de découper du cannabis

Vérifier l’authenticité de plants de cannabis grâce à la blockchain

Un producteur de cannabis californien s’est tourné vers la blockchain et les smart contracts pour gérer son business. Il a trouvé le moyen d’utiliser ces technologies crypto pour s’assurer de l’authenticité de chacune de ses plantes médicinales. Le média Cointelegraph a rapporté la nouvelle à travers un tweet ce 16 janvier. Il a déclaré : « Les amateurs de cannabis pourront désormais suivre leurs bourgeons préférés sur la blockchain grâce à des smart contracts vérifiant leur authenticité ».

La pépinière de cannabis du producteur porte le nom de Mendocino Clone Company. Elle va désormais exploiter la crypto pour garantir la certification de l’ensemble des clones (plants bébés) qu’elle contient. Depuis janvier, elle est impliquée dans un accord entre le projet EMTRI et la société technologique Global Compliance Applications.

Une technologie révolutionnaire ?

Des produits de haute qualité

Chacun des lots de clones de la pépinière sera lié à un smart contract auto-généré qui fera office de certificat de lot. Ce dernier permet à chaque plante bébé de disposer d’un « bloc d’identité unique ». Le bloc en question est créé par la pépinière qui dispose de sa propre blockchain basée sur Ethereum.

Il apparaît que la technologie blockchain permettra à la pépinière de cannabis d’offrir un produit haut de gamme aux consommateurs. La pépinière pourra « documenter les premières étapes du parcours d’une plante de cannabis » pour atteindre ce résultat. 

Dès la première semaine du mois de février 2023, la première série de clones de certificats de lot sera prête. Cela dit, l’achat de clones de Mendocino par les cultivateurs agréés leur donnera accès aux récompenses du token EMT d’EMTRI. Les cultivateurs pourront également profiter de tarifs préférentiels pour participer au nouveau projet blockchain. Scott Zarnes, le co-fondateur d’EMTRI Corp, a déclaré : « Nous sommes heureux d’être à l’avant-garde de l’industrie du cannabis, devenant ainsi les premiers aux États-Unis à adopter cette technologie de pointe de cette manière ».

Recevez un condensé de l’actualité dans le monde des cryptomonnaies en vous abonnant à notre nouveau service de newsletter quotidienne et hebdomadaire pour ne rien manquer de l’essentiel Cointribune !

A
A
Luc Jose Adjinacou avatar
Luc Jose Adjinacou

Loin d’avoir refroidi mes ardeurs, un investissement infructueux en 2017 sur une cryptomonnaie n’a fait qu’accroitre mon enthousiasme. Je me suis dès lors résolu à étudier et comprendre la blockchain et ses nombreux usages et à relayer avec ma plume de l’information relative à cet écosystème.

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.

Ne manquez aucune actu et abonnez-vous à Cointribune sur Google Actualités !