A
A

10 mois de prison pour un trader initié de Coinbase

jeu 12 Jan 2023 ▪ 13h00 ▪ 3 min de lecture - par Eddy Senga

Le frère d’un ancien chef de produit de Coinbase est reconnu coupable de délit d’initié en cryptomonnaies. Il écope de 10 mois de prison. Il s’agit de Nikhil Wahi, poursuivi par les autorités américaines avec son frère Ishan et son ami Sameer Ramani. La justice leur reproche d’avoir mené une conspiration pour profiter d’informations privilégiées sur le trading de Coinbase en juillet dernier.

Un téléphone affichant le logo de Coinbase est derrière des barreaux de prison

La stratégie utilisée par le trader pour encaisser 900 000 dollars sur Coinbase

En septembre dernier, devant le bureau du procureur américain du district sud de New York, Wahi a plaidé coupable d’un chef d’accusation de conspiration de fraude électronique. Ramani n’a pas encore comparu dans cette affaire, et son frère Ishan a plaidé non coupable.

Mardi, Wahi a admis devant la juge de district américaine Loretta Preska qu’il avait commis une terrible erreur. En effet, entre juillet 2021 et mai 2022, Wahi a reçu de nombreux conseils financiers de la part de son frère. Ce dernier lui donnait des informations privées sur des cryptomonnaies à mettre sur Coinbase avant les annonces publiques.

Avant les divulgations publiques, il a acheté les cryptomonnaies en utilisant des wallets Ethereum secrets. Après les annonces publiques, il les a ensuite vendues avec un bénéfice.

Dans une déclaration antérieure, Wahi a affirmé avoir déplacé des fonds, des crypto actifs et le produit de leur exploitation via de nombreux portefeuilles anonymes Ethereum blockchain. Ceci, tout en cachant son identité en utilisant les comptes d’autres personnes sur des exchanges centralisés.

Le Web3 n’est pas une zone de non droit

Le procureur américain Damian Williams a précédemment déclaré que Wahi a avoué son délit devant le tribunal. Il a reconnu avoir négocié des crypto actifs sur la base d’informations commerciales secrètes de Coinbase auxquelles il n’avait aucun droit. Pour le procureur, c’est la toute première fois qu’un défendeur dans un procès pour délit d’initié, utilisant des places de marché de cryptomonnaies, a reconnu sa culpabilité.

Bloomberg ajoute que Wahi devra renoncer à tous les gains réalisés grâce au système de trading. Ceci, en plus de la peine d’emprisonnement.

En somme, cette affaire fait suite aux plaidoyers de culpabilité d’anciens dirigeants de FTX pour fraude et conspiration. L’emprisonnement de Wahi permettra de rappeler aux utilisateurs de Web3 qu’il ne s’agit pas d’une « zone de non droit ».

Recevez un condensé de l’actualité dans le monde des cryptomonnaies en vous abonnant à notre nouveau service de newsletter quotidienne et hebdomadaire pour ne rien manquer de l’essentiel Cointribune !

A
A
Eddy Senga avatar
Eddy Senga

Le monde évolue et l'adaptation est la meilleure arme pour survivre dans cet univers ondoyant. Community manager crypto à la base, je m'intéresse à tout ce qui touche de près ou de loin à la blockchain et ses dérivés. Dans l'optique de partager mon expérience et de faire connaître un domaine qui me passionne, rien de mieux que de rédiger des articles informatifs et décontractés à la fois.

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.

Ne manquez aucune actu et abonnez-vous à Cointribune sur Google Actualités !