A
A

7 banques vont créer un portefeuille numérique pour concurrencer PayPal

mer 25 Jan 2023 ▪ 17h00 ▪ 3 min de lecture - par Gilles Cedric YAKAM

7 grandes banques se seraient associées pour mettre sur pied leur propre portefeuille numérique. On parle de grands noms tels que la Wells Fargo, JP Morgan Chase et Bank of America. L’objectif final serait de concurrencer PayPal et Apple Pay.

Portefeuille numérique
Bitcoin News relayant l’information selon laquelle plusieurs grandes banques collaborent pour créer un portefeuille numérique.

PayPal et Apple Pay : deux poids lourds qui font peur aux grandes banques

D’après les données fournies par Statista, PayPal avait plus de 400 millions d’utilisateurs actifs en 2022. Apple Pay quant à lui en avait 500 millions, et ce, malgré le fait qu’il ne soit pas disponible sur Android. Les gens préfèrent de plus en plus payer avec des portefeuilles. Ainsi, afin de ne pas perdre la relation qu’elles ont avec leurs clients, on a appris de Bitcoin News que 7 grandes banques vont créer leur portefeuille numérique. Rappelons que ces banques ont déjà eu à travailler sur un réseau de paiement appelé Zelle. Les banques dont il est question sur ce projet de portefeuille numérique sont : Bank of America, JPMorgan Chase, Wells Fargo, PNC Bank, US Bank, Truist et Capital One.

D’ailleurs, le nouveau portefeuille numérique sera géré par Early Warning Services (EWS). Cette entreprise fintech qui appartient aux 7 banques est propriétaire de Zelle. EWS est déjà entré en contact avec Visa et Mastercard. En effet, le portefeuille numérique sera lié aux cartes débit et crédit des clients. Discover Financial Services est la prochaine cible d’EWS. Le nouveau portefeuille est attendu au cours du second semestre 2023.

Ce nouveau portefeuille numérique est-il une mauvaise nouvelle pour les cryptomonnaies ?

Le premier usage des cryptomonnaies dans le monde est les paiements internationaux. Elles sont très pratiques pour cette tâche. Si un portefeuille numérique de grande banque venait concurrencer les cryptos sur ce domaine, ce pourrait être mauvais pour elles. Surtout qu’en ce moment, les autorités financières nationales et internationales se méfient des cryptomonnaies. En effet, depuis la chute de FTX et de plusieurs autres échanges, la méfiance à l’égard des cryptomonnaies a été multipliée.

Convaincre leurs clients d’adopter une nouvelle solution de paiement alors qu’il en existe déjà plusieurs ne sera pas facile. Cela peut même prendre plusieurs années ainsi que des dizaines de millions. Mais peut-être que les choses iraient plus vite si les grandes banques proposaient les paiements en cryptomonnaies.

Recevez un condensé de l’actualité dans le monde des cryptomonnaies en vous abonnant à notre nouveau service de newsletter quotidienne et hebdomadaire pour ne rien manquer de l’essentiel Cointribune !

A
A
Gilles Cedric YAKAM avatar
Gilles Cedric YAKAM

Rédacteur web SEO spécialisé dans les crypto-monnaies, la finance décentralisée et le Web 3, je produis des textes engageants et d'actualité. Mon but est de démocratiser l'univers de la crypto et informer les lecteurs des nouveautés dans le secteur.

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.

Ne manquez aucune actu et abonnez-vous à Cointribune sur Google Actualités !