A
A

Affaire FTX : plusieurs influenceurs au banc des accusés

sam 18 Mar 2023 ▪ 3 min de lecture ▪ par Luc Jose A.
Scam

La faillite de l’exchange FTX est certainement l’un des évènements les plus dramatiques de l’histoire de l’industrie crypto. Un nouvel élément vient démontrer ce qui a rendu ce naufrage sans éveiller les soupçons.

Le logo de FTX

Complicité par aide et assistance ?

L’affaire FTX n’en a pas fini avec ses rebondissements. Récemment, on a établi les liens de cette société avec la banque crypto Silvergate qui, comme par hasard, s’est également écroulée. Cette fois-ci, de nouveaux éléments démontrent les rôles qu’ont pu jouer certains influenceurs dans ce scandale.

Ces derniers sont accusés d’avoir sciemment promu les services de FTX auprès de leurs communautés. Ceci, en sachant pertinemment, qu’au de-là de sa grande crédibilité de l’époque, l’entreprise était fondamentalement peu fiable.

Ces conclusions résultent d’une plainte déposée mercredi par Moskowitz Law Firm, un cabinet d’avocat californien. Une action en justice à travers laquelle la firme juridique souhaite mettre ces influenceurs, face à leur responsabilité légale.

Selon Moskowitz Law Firm, plusieurs parmi eux auraient reçu des fonds de FTX pour encourager les utilisateurs à investir. Au nombre de ces influenceurs figurent Erika Kullberg, Ben Armstrong ou encore Kevin Paffrath. Ce dernier avait d’ailleurs publié un message d’excuses sur sa chaîne YouTube de son rôle dans l’affaire.

« Oui, j’ai été sponsorisé par FTX. Je pense que c’est une honte. Et ça craint. Si je pouvais revenir en arrière, je changerais cela, parce que des gens ont été blessés à cause de cela. Je me sens terriblement mal à ce sujet », indique l’acte introductif d’instance en référence à une vidéo YouTube postée le 22 novembre.

Que va-t-il se passer ?

Quand on voit le battage médiatique que suscite le scandale FTX, on peut considérer que les mis en cause sont mal barrés. En effet, il ne serait pas étonnant de voir la justice américaine, déjà très sensible à ce dossier, durcir un peu plus le ton.

Après, il est vrai que leur culpabilité au regard des règles pénales américaines devra être établie sans l’ombre d’un doute. Ceci devrait donc promettre une sacrée bataille judiciaire au cours des semaines à venir. C’est d’ailleurs le but du recours collectif intenté par le cabinet d’avocat. Quoi qu’il en soit, le scandale FTX est loin d’avoir livré tous ses secrets. 

Maximisez votre expérience Cointribune avec notre programme 'Read to Earn' ! Pour chaque article que vous lisez, gagnez des points et accédez à des récompenses exclusives. Inscrivez-vous dès maintenant et commencez à cumuler des avantages.


A
A
Luc Jose A. avatar
Luc Jose A.

Diplômé de Sciences Po Toulouse et titulaire d'une certification consultant blockchain délivrée par Alyra, j'ai rejoint l'aventure Cointribune en 2019. Convaincu du potentiel de la blockchain pour transformer de nombreux secteurs de l'économie, j'ai pris l'engagement de sensibiliser et d'informer le grand public sur cet écosystème en constante évolution. Mon objectif est de permettre à chacun de mieux comprendre la blockchain et de saisir les opportunités qu'elle offre. Je m'efforce chaque jour de fournir une analyse objective de l'actualité, de décrypter les tendances du marché, de relayer les dernières innovations technologiques et de mettre en perspective les enjeux économiques et sociétaux de cette révolution en marche.

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.