A
A

Loi sur les cryptomonnaies au Panama : Des mesures strictes de lutte contre le blanchiment d'argent

sam 21 Mai 2022 ▪ 11h00 ▪ 4 min de lecture - par Luc Jose Adjinacou

Le Panama est devenu tristement célèbre comme pays hub de blanchiment d’argent et destination prisée pour les comptes offshore. L’expression Panama papers a acquis presque le droit d’entrer au Larousse au fait du retentissement du scandale éponyme. Quand donc il est question de bâtir une législation sur les cryptomonnaies, les autorités du pays veulent prendre toutes les mesures pour que ce pays à qui l’on a souvent reproché ses « lacunes stratégiques » en matière de lutte contre le blanchiment d’argent, ne renforce pas davantage sa mauvaise réputation sur cette question du blanchiment. Le président du Panama, Laurentino Cortizo, en tout cas, n’entend rien céder sur ce plan. Selon Bloomberg News, il a déclaré ne pas vouloir signer le nouveau projet de loi sur les cryptomonnaies tant qu’il ne prévoirait pas de dispositions pour des contrôles anti-blanchiment plus stricts.

Panama Bitcoin

Cortizo veut une législation plus stricte contre le blanchiment d’argent au moyen des cryptomonnaies

Le projet de loi est voté depuis janvier dernier. Mais l’Assemblée législative du pays est appelée à revoir sa copie. Pour le Président de la République, il n’est pas question de continuer à donner au monde des raisons de penser que le Panama est la plaque tournante du blanchiment d’argent.

Pendant un discours qu’il a prononcé à la Bloomberg News Economy Gateway Latin America Conferenc, Cortizo a réaffirmé sa position sur la question : « Je dois être très prudent si la loi contient des clauses relatives aux activités de blanchiment d’argent. Les activités de lutte contre le blanchiment d’argent sont très importantes pour nous. »

Si elle est adoptée, la loi devrait permettre aux bourses de cryptomonnaies d’obtenir la licence dont elles ont besoin pour opérer dans le pays. Toutefois, elle réglementera également toutes les transactions de cryptomonnaies.

Le projet de loi permettra également au gouvernement de mettre les dossiers publics sur la blockchain. Les partisans de ce projet de loi estiment qu’il fera du Panama un pays attrayant pour les sociétés de fintech qui cherchent à investir en Amérique latine. Même le président a reconnu qu’il s’agit d’une bonne loi en disant que « c’est une loi innovante d’après ce que j’ai entendu ».

Corriger l’image du pays

Un récent rapport du Fonds monétaire international (FMI) a révélé : « [Les crypto] peuvent être utilisés pour transférer les produits de la corruption ou contourner les contrôles de capitaux ». D’ailleurs, l’argument principal des détracteurs des cryptomonnaies est qu’elles facilitent la criminalité financière. À cette réputation, il faut ajouter celle du Panama par rapport au blanchiment. Financial Action Task Force, l’observateur mondial du blanchiment d’argent et du financement du terrorisme, a inclus le Panama dans sa liste des pays présentant des « déficiences stratégiques » en matière de blanchiment d’argent. Le Panama est une destination attrayante pour ceux qui cherchent à blanchir de l’argent. Sa proximité avec le Mexique et la Colombie, deux pays où sévissent des organisations de drogue à grande échelle, est un facteur de risque.

Les réticences de Cortizo à l’égard du projet de loi sont donc tout à fait compréhensibles. Il s’était engagé à changer cette situation du pays en mettant en œuvre les recommandations du groupe de travail. Il prévoit aussi de renforcer les restrictions concernant l’argent sale.

Pour conclure, il faut rappeler que le président Cortizo n’entend pas rejeter l’ensemble du projet de loi. Comme nous l’avons rappelé, il a une opinion globalement positive sur le projet, même s’il pense qu’en l’état, il ne lutte pas suffisamment contre le blanchiment d’argent. Nous attendons dernière mouture, celle après la relecture de l’Assemblée législative du Panama.

Source : Cryptoslate.com

Recevez un condensé de l’actualité dans le monde des cryptomonnaies en vous abonnant à notre nouveau service de newsletter quotidienne et hebdomadaire pour ne rien manquer de l’essentiel Cointribune !

A
A
Luc Jose Adjinacou avatar
Luc Jose Adjinacou

Loin d’avoir refroidi mes ardeurs, un investissement infructueux en 2017 sur une cryptomonnaie n’a fait qu’accroitre mon enthousiasme. Je me suis dès lors résolu à étudier et comprendre la blockchain et ses nombreux usages et à relayer avec ma plume de l’information relative à cet écosystème.

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.

Cours & Indices

BITCOIN (BTCUSD) 20 309,66 $ 1.93%
ETHEREUM (ETHUSD) Ξ 1 093,98 $ 2.13%
DEFI (DEFIPERP) 2 568,50 $ 1.7%
MARKETS (ACWI) 83,89 $ -0.79%
GOLD (XAUUSD) 1 805,01 $ -0.12%
TECH (NDX) 11 503,72 $ -1.33%
CURRENCIES (EURUSD) 1,05 $ -0.19%
CURRENCIES (EURGBP) 0,861730 £ 0.14%
CRUDEOIL (USOIL) 106,10 $ 0.11%
IMM. US (REIT) 2 392,01 $ -0.23%
Le pourcentage exprime l’évolution depuis 24h Acheter des cryptos sans risques
Newsletter

Recevez le meilleur de l’actualité Crypto dans votre boite email et tentez de gagner 0.2 ETH en vous inscrivant aujourd'hui

Guides Crypto
Vous devez remplir le formulaire pour recevoir votre document