A
A

Cryptomonnaies : La surprenante question que pose l’Internal Revenue Service (IRS) aux Américains

dim 03 Avr 2022 ▪ 16h00 ▪ 4 min de lecture - par Rédaction CT

Depuis que les cryptomonnaies existent, elles attirent l’attention des gouvernements et des institutions financières, d’autant que beaucoup de personnes s’en servent. Cela est devenu encore plus évident ces dernières semaines, depuis que la capitalisation boursière des actifs numériques a dépassé le cap des 2 000 milliards de dollars. L’Internal Revenue Service (IRS) des États-Unis s’y intéresse particulièrement.

Cryptomonnaie

Paiement d’impôt sur les cryptomonnaies

« À tout moment au cours de l’année 2021, avez-vous reçu, vendu, échangé ou autrement disposé d’un intérêt financier dans une monnaie virtuelle ? ». Cette question figure dans les déclarations de revenus depuis 2019. Cependant, par le passé, elle ne concernait que l’acquisition des cryptomonnaies. Cette fois, il y a une nouveauté : la cession (vente) des cryptomonnaies.

En rendant la question plus générale en y englobant l’achat et la vente des cryptomonnaies, l’IRS souhaite savoir si les contribuables ont utilisé le bitcoin (BTC), ether (ETH), ou tout autre actif numérique, pour acheter des biens et des services au cours de l’année fiscale. Mais pourquoi une telle recherche ? En fait, le but de la mesure est de rendre imposables toutes les transactions liées aux cryptomonnaies.

Si le contribuable a vendu des actifs numériques soit à des fins lucratives, soit dans le but de faire des échanges contre d’autres cryptomonnaies, ou même s’il s’en est servi pour effectuer des paiements dans certains des grands détaillants qui acceptent les cryptomonnaies, comme Home Depot ou Microsoft Store, il doit payer des impôts.

La taxe sur les cryptomonnaies dans d’autres pays

Dans le monde entier, les autorités financières cherchent des moyens pour avoir une plus grande visibilité sur le marché des cryptomonnaies et pour taxer ces actifs populaires. Par exemple, l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE), qui publie des recommandations de politique économique pour ses 38 pays membres, travaille sur son cadre de déclaration des cryptomonnaies. Elle a d’ailleurs obligé les bourses à partager des informations avec les autorités fiscales.

Par ailleurs, en Inde, les autorités ont annoncé qu’elles prévoient de lancer une taxe de 30 % sur les cryptomonnaies et les NFT. C’est d’ailleurs pour cette raison que sur Change.org, une pétition a récemment été lancée. Elle avait pour objectif de pousser les autorités à revoir leurs politiques fiscales afin de la rendre plus accessible pour les utilisateurs d’actifs numériques.

Le marché des cryptomonnaies étant en pleine croissance, il attire de plus en plus de personnes et les investisseurs se lancent dans le secteur. Cependant, il y a un problème de taille : l’absence de réglementations fixes et strictes dans le domaine. C’est pour cela que l’IRS prévoit de faire de la lumière sur le milieu afin de mieux définir les règles auxquelles seront soumis les utilisateurs de cryptomonnaies.

Source : Finbold

Recevez un condensé de l’actualité dans le monde des cryptomonnaies en vous abonnant à notre nouveau service de newsletter quotidienne et hebdomadaire pour ne rien manquer de l’essentiel Cointribune !

A
A
Rédaction CT avatar
Rédaction CT

Derrière la signature générique « Rédaction CT » se trouvent de jeunes journalistes et des auteurs aux profils particuliers qui souhaitent garder l’anonymat car impliqués dans l’écosystème avec certaines obligations.

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.

Ne manquez aucune actu et abonnez-vous à Cointribune sur Google Actualités !