A
A

Les actifs numériques intègrent les transactions de commerce international !

sam 17 Sep 2022 ▪ 9h00 ▪ 3 min de lecture - par Fitah Razafimamonjy

Le géant de la technologie russe, Rostec State Corporation, va tester les paiements par actifs numériques dans le commerce international. Il s’agit d’une société d’État fortement intéressée par les cryptomonnaies. Le projet sur lequel elle travaille vise à intégrer les monnaies virtuelles dans le commerce transfrontalier. Elle estime que ce système de paiements peut réduire la pression des sanctions sur les importateurs et exportateurs russes.

Crypto paiement

Rostec : Tester les paiements en monnaie numérique sur l’île de Russky

Les restrictions financières imposées par l’Occident en raison de l’intervention militaire en Ukraine ont gravement touché l’économie russe. L’intégration des cryptos dans les transactions transfrontalières, par Rostec, vise à limiter la pression subie par les opérateurs russes. Les essais de paiement par actifs numériques se dérouleront sur l’île Russky. Ces opérations s’effectueront sous le régime juridique expérimental du commerce électronique.

Les responsables ont exprimé leur soutien aux propositions de légaliser l’utilisation des actifs numériques dans les transactions. Ils évoquent notamment les cryptomonnaies, les stablecoins et le futur rouble numérique.

Rostec
Rostec / source : news.bitcoin

Une introduction nécessaire des actifs numériques dans les systèmes de paiement

Selon la directrice des projets nationaux de Rostec, les acteurs du commerce se tournent vers des systèmes de règlement modernes. Ce qui est plus efficace face aux nombreuses restrictions découlant des sanctions. Avec le soutien de ces acteurs et des autorités locales, ce géant élabore actuellement sa stratégie de lancement du projet.

En outre, Alexey Moiseev a affirmé la nécessité pour le gouvernement russe de légaliser. De plus, il doit aussi réglementer les paiements internationaux dès que possible. Anatoly Aksakov, le chef de la commission des marchés financiers de la Douma a souligné l’importance d’un cadre juridique approprié.

En juin dernier, Rostec a annoncé avoir développé une alternative au SWIFT. Il s’agit d’un système mondial de messagerie de paiement. Ce système est déconnecté de nombreuses banques russes. Cette alternative se base sur la blockchain. Elle a pour but de faciliter le traitement des règlements internationaux et de stocker les cryptomonnaies.

Recevez un condensé de l’actualité dans le monde des cryptomonnaies en vous abonnant à notre nouveau service de newsletter quotidienne et hebdomadaire pour ne rien manquer de l’essentiel Cointribune !

A
A
Fitah Razafimamonjy avatar
Fitah Razafimamonjy
DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.

Ne manquez aucune actu et abonnez-vous à Cointribune sur Google Actualités !