A
A

Craig Wright : Le prétendu Satoshi veut vendre une partie de ses 1,1 million de bitcoins

dim 03 Avr 2022 ▪ 12h00 ▪ 4 min de lecture - par Rédaction CT

Alors que le prix du bitcoin (BTC) tombe sous la barre des 47 000 dollars qu’il a récemment franchie, l’homme qui prétend être l’inventeur de l’actif numérique phare et qui est l’une de ses principales baleines a révélé ce qu’il compte faire de son stock de bitcoins (BTC) et pourquoi.

casino bitcoin

Vendre une partie de son stock de bitcoins

Il s’appelle Craig Wright et prétend être le créateur de bitcoins. Son stock de BTC est au total de 1,1 million, soit plus 50 milliards de dollars. Dans une récente discussion qu’il a eue avec David Lin de Kitco, il a exposé ses craintes par rapport à l’actif numérique en révélant qu’il a peur que sa valeur s’effondre.

Par conséquent, il se dit prêt à mettre en vente une partie de son stock. Ce souhait de vente, il en avait déjà parlé en mai 2020 sur la plateforme Slack. « On s’attend à ce que la valeur baisse de manière significative et qu’elle soit assortie d’un short à effet de levier de 10x », avait-il écrit en précisant que pour cette raison, la vente est une option qu’il envisageait.

Dans le temps, M. Wright avait également annoncé qu’il lancerait une attaque de 51 % sur le réseau, ce qui avait constitué une réelle menace selon plusieurs personnes. Dans une telle situation, une seule personne ou un seul groupe prend le contrôle du réseau, ce qui lui permet de bloquer des transactions, ainsi que de les annuler. Cependant, cela n’a jamais eu lieu. Par ailleurs, M. Wright n’a jamais vendu son stock de bitcoins, ce qui laisse entendre qu’il a probablement changé d’avis.

« Il n’y a pas de marché de cryptomonnaies »

« Si vous parlez du BTC, alors oui, je finirai par le vendre, car il n’a aucune utilité », a affirmé le prétendu Satoshi lorsque David Lin lui a posé la question par rapport à ses objectifs. À son avis, BTC n’évoluera jamais et ne se développera pas comme les experts le prédisent. De même, après avoir parlé en des termes très élogieux de son intervention sur le projet Bitcoin Satoshi Vision (BSV), il a affirmé que ce projet « a de la valeur, est plus sûr, plus rapide et capable de gérer tout ce que fait Amazon, et mieux ».

Wright a également formulé des critiques cinglantes à l’égard du marché des cryptomonnaies, exprimant son opinion selon laquelle il ne s’agit même pas d’un ‘’marché’’ par définition. Ce serait plutôt « un certain nombre de bucket shop exchanges », et « aucun [de ces bucket shops, NDLR] n’est réglementé, aucun n’est légal, même Coinbase ».

En outre, M. Wright a remis en cause le mot « cryptomonnaie » qui est appliqué au BTC et aux autres actifs numériques. « Quand je l’ai conçu, il était en texte clair, il a en fait été créé pour ne pas être une cryptomonnaie. Mojo Nation, ecash, étaient en fait des protocoles de cryptomonnaies. Le bitcoin est de l’argent numérique, donc c’est anti-cryptomonnaie ».

Très controversé, le supposé créateur de bitcoin (BTC) a fait une sortie médiatique au cours de laquelle il a exposé son souhait de se séparer d’une partie de son stock de cryptomonnaies, en raison de sa crainte de voir la valeur de l’actif numérique diminuer.

Source : Finbold

Recevez un condensé de l’actualité dans le monde des cryptomonnaies en vous abonnant à notre nouveau service de newsletter quotidienne et hebdomadaire pour ne rien manquer de l’essentiel Cointribune !

A
A
Rédaction CT avatar
Rédaction CT

Derrière la signature générique « Rédaction CT » se trouvent de jeunes journalistes et des auteurs aux profils particuliers qui souhaitent garder l’anonymat car impliqués dans l’écosystème avec certaines obligations.

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.

Ne manquez aucune actu et abonnez-vous à Cointribune sur Google Actualités !