A
A

La puissance des cryptos inquiète un membre du congrès

lun 05 Sep 2022 ▪ 16h00 ▪ 3 min de lecture - par Cédrick Aimé GUELANG OFALABEN

Les Américains continuent d’investir massivement dans les cryptomonnaies, une situation qui déplait fortement au gouvernement. Plusieurs politiciens affichent naturellement leur scepticisme et demandent des mesures strictes pour contrer l’expansion rapide que connaissent les cryptos. Selon le tout récent rapport du LA Times, le membre du Congrès américain Brad Sherman appelle à une réaction urgente et musclée de l’État contre le bitcoin et les autres monnaies numériques.

crypto, etats-unis, SEC, Stablecoins
Brad Sherman s’inquiète de la puissance des cryptomonnaies

Le pouvoir et l’argent des cryptomonnaies pointés du doigt

Brad Sherman en remet une couche sur le supposé danger que représentent les cryptomonnaies. En tant que président d’un sous-comité du Congrès américain, le crypto-sceptique invite ses collègues à livrer une guerre sans merci contre le marché crypto. Il estime que si rien n’est fait, les monnaies numériques pourraient non seulement mettre à genoux la politique extérieure américaine. Une situation qui pourrait remettre définitivement en cause l’état de droit.

Mais Brad Sherman n’est pas à sa première attaque sur les cryptomonnaies. En effet, un an plus tôt, il réclamait l’interdiction pour les ressortissants américains d’utiliser ou de miner des cryptos. Il insiste pour une règlementation stricte, car il craint le pouvoir et l’argent que renferment les cryptomonnaies, qu’il assimile d’ailleurs à un « schéma de Ponzi ». Il reconnaît la négligence de Washington qui aurait dû durcir le ton dès le lancement de la cryptomonnaie : « nous ne l’avons pas interdit au début parce que nous ne savions pas que c’était important, et nous ne l’interdisons pas maintenant parce qu’il y a trop d’argent et de pouvoir derrière ça ».  Conscient qu’une interdiction des cryptos dans le monde où nous vivons actuellement est impossible, Sherman somme la Securities and Exchange Commission (SEC) de veiller à leur règlementation.

Une inquiétude qui divise la sphère politique américaine

La question relative à l’interdiction des cryptomonnaies divise la classe politique américaine. Contrairement à Sherman, certains membres du congrès sont plutôt des défenseurs des cryptos. Parmi les plus virulents, on retrouve des politiciens assez importants comme les deux sénateurs Stabenow et John Boozman. Tous les deux ont soumis un projet de loi en août. En fait, ils souhaitent que le bitcoin et l’ether soient reconnus comme des produits numériques. Mieux encore, ils s’attendent à ce que ces deux cryptomonnaies soient supervisées par le Commodities and Futures Trading Commission (CFTC). Un organe reconnu aux États-Unis, parce que c’est lui qui règlemente des produits comme l’aluminium ou encore le maïs.

Recevez un condensé de l’actualité dans le monde des cryptomonnaies en vous abonnant à notre nouveau service de newsletter quotidienne et hebdomadaire pour ne rien manquer de l’essentiel Cointribune !

A
A
Cédrick Aimé GUELANG OFALABEN avatar
Cédrick Aimé GUELANG OFALABEN

Doctorant en droit financier et rédacteur web SEO expérimenté, Cédrick Aimé est passionné par les cryptomonnaies, le trading, etc. Il participe naturellement grâce à ses articles à la révolution blockchain au quotidien pour une meilleure démocratisation de la DeFi.

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.

Ne manquez aucune actu et abonnez-vous à Cointribune sur Google Actualités !