A
A

Le bitcoin (BTC) face à des risques baissiers plus modérés ?

jeu 01 Sep 2022 ▪ 20h00 ▪ 13 min de lecture - par Thomas Andrieu

Après une brève chute sous 20 000 $ ces derniers jours, le bitcoin (BTC) confirme un deuxième plus bas majeur. Cette évolution offre la perspective technique d’un éventuel arrêt de la tendance baissière. Cependant, le marché des cryptomonnaies reste fortement impacté par la conjoncture globale. La persistance d’une restriction encore significative des liquidités disponibles ainsi que le maintien du risque et des tensions propres à l’écosystème des cryptomonnaies laissent devant nous un spectre baissier. Malgré cela le bitcoin (BTC), souvent avancé dans les statistiques entre les différents marchés, pourrait désormais confirmer sa sortie de la tendance baissière initiée en mars. Ce support majeur des 20 000 $ correspond non seulement à des seuils techniques majeurs, mais également à une zone historique déterminante. Mais les risques demeurent élevés dans un contexte d’incertitudes exubérantes.

Quatrième validation du seuil des 20 000 $

Depuis maintenant près de trois mois, le bitcoin (BTC) confirme une zone de stagnation autour des 20 000 $. Cette zone de prix ne correspond pas seulement au précédent sommet de 2017. C’est aussi une zone structurellement jouée par les grands investisseurs. En effet, ce seuil correspond aussi au point d’inflexion de la tendance haussière observée entre 2020 et 2021. Autrement dit, certains fonds et acteurs majeurs du marché ont un prix d’entrée concentré autour du cours des 20 000 $. Cette zone est d’autant plus stratégique qu’un passage durable sous ce support validerait techniquement un retour de la tendance baissière. Pour en apprendre plus à ce sujet, veuillez consulter l’article Bitcoin (BTC) : la méthodologie de Hurst en analyse technique (2).

Dans une analyse de juin dernier, lorsque le bitcoin (BTC) était encore à 30 000 $, nous projetions un objectif proche de 20 000 $ d’ici la fin de l’été 2022.

« Cela laisse présager une accélération baissière au moins jusqu’au point bas du cycle suivant (2,4 ans). Le prochain point bas du cycle de 2,4 ans devrait prendre effet à l’été 2022. La construction des lignes de tendance valides permet de construire des résistances et des supports pertinents selon des critères cycliques. » – Analyse du 5 juin 2022

Quels mouvements techniques du bitcoin (BTC) ?

La baisse du bitcoin (BTC) répond à des mécaniques techniques très précises. La régularité des mouvements du bitcoin (BTC) laisse ainsi présager une clarté future. Effectivement, plusieurs éléments concordent dans le sens d’un grand affaiblissement de la tendance. De plus, la présence de niveaux statistiques majeurs renforce le suspense. En effet, si la baisse du bitcoin (BTC) venait à durer de nombreux mois encore, et/ou si une nouvelle baisse de plus de 12 % se confirmait, alors le potentiel haussier du bitcoin (BTC) à long terme serait lourdement amputé. Décryptage d’une situation technique et statistique stratégique.

La construction d’une baisse absolument régulière

Le bitcoin a dessiné un mouvement technique très propre depuis ses sommets. En effet, on remarque à la fois une grande régularité des phases de baisse, mais également une grande symétrie des amplitudes de baisse. Ainsi, on a représenté sur le graphique ci-dessous en jaune le cycle baissier de 3,14 mois qui s’est manifesté de manière très pertinente et régulière. Dans le même temps, on a représenté par une flèche verte l’amplitude de la baisse observée entre avril et juillet 2021 (3 mois). En dupliquant exactement cette flèche verte sur le début des cycles baissiers en octobre 2021 et en mai 2022, on retrouve alors exactement les niveaux de baisse atteints. En d’autres termes, c’est-à-dire que la construction du mouvement de baisse du bitcoin (BTC) est parfaitement régulière en temps et en amplitude !

Analyse technique du bitcoin (BTC) par Thomas ANDRIEU — Source graphique : BTCUSD 19958.22 ▲ +0.73% Unnamed (tradingview.com)

Mais observons en détail le mouvement de baisse le plus récent. Il répond à un schéma ABC. En effet, le bitcoin (BTC) est un cas d’étude absolument parfait pour décrire les vagues d’Eliott. D’abord, le cours du BTC a respectivement connu 3 sommets durant sa tendance haussière (août 2020, avril 2021, et novembre 2021). Par ailleurs, la phase baissière s’est construite selon 2 plus bas (janvier 2022 et juin 2022). On parle aussi de phase ABC avec A et C les deux creux de la vague d’Eliott. Dans la théorie de l’analyse technique, le point bas majeur est atteint sur les seuils de 61,8 %, 50 % ou 21,8 % du retracement de Fibonacci. Effectivement, l’impulsion haussière à travers trois sommets est symétriquement suivie de deux plus bas.

Là encore, la théorie d’Eliott conforte l’analyse de la temporalité et des amplitudes. Cependant, une cassure de la figure signalerait de grands bouleversements.

Jusqu’où la baisse ira-t-elle ?

Nous devons garder ceci à l’esprit : le bitcoin (BTC) est en baisse sur une période qui représente désormais 50 % de la durée de la phase haussière. Si l’on reporte le début de la tendance haussière (mars 2020) par symétrie, alors la prochaine période importante serait le début de l’été 2023. Cette observation que la tendance baissière serait au plus tard (symétriquement) achevée d’ici 10 mois est d’une importance majeure. En outre, si la baisse du bitcoin (BTC) venait à se poursuivre au-delà de la fin du premier semestre 2023, le potentiel haussier futur serait significativement réduit.

Par ailleurs, ces signaux d’alerte temporels peuvent être combinés à des signaux d’alerte d’amplitudes. En reprenant le graphique précédent, on remarque que la baisse depuis le début d’année s’est construite selon des drapeaux. En analyse technique, un drapeau (ou pennant) est une figure généralement assez courte qui marque un rectangle dans une phase de baisse. La sortie de ce drapeau marque généralement une forte accélération baissière. Il y a ainsi les drapeaux qui impulsent la tendance baissière (rupture), les drapeaux qui la confirment (continuation), et les drapeaux qui terminent la tendance (épuisement).

À ce jour, la baisse récente du bitcoin (BTC) a validé la sortie du drapeau construit depuis juin 2022. Dans le cas d’un drapeau de continuation, alors l’objectif baissier suivant serait en dessous de 14 000 $. Cependant, il est important de préciser que la zone des 20 000 $ constitue le support à 23,8 % du retracement entre mars 2020 et le sommet de novembre 2021.

En ce sens, deux cas de figure se dessinent :

  • Premièrement, si le bitcoin (BTC) poursuit sa baisse pendant plus de 10 mois encore. Cela signalerait un excès de la durée de la tendance baissière. Réciproquement, la probabilité d’assister à une reprise soutenue et durable du bitcoin se voit statistiquement amoindrie.
  • Deuxièmement, si le bitcoin (BTC) franchit durablement la zone de prix des 20 000 $. Cela confirmerait une rapide accélération baissière vers des niveaux sensiblement plus bas. Aussi, cela infirmerait la reprise d’une tendance baissière prononcée qui réduirait congénitalement le potentiel haussier du bitcoin (BTC) à long terme.

Indicateurs techniques et état du marché

L’indicateur fractal (lire plus : Exposant de Hurst et analyse financière) nous donne un exposant de Hurst en base journalière de 0,6. Cela signifie que le cours du bitcoin (BTC) est dans une période de tendance encore relativement importante. Néanmoins, un maximum du coefficient de Hurst indique souvent une tendance maximale et donc un retournement probable (proche de 1, zone verte sur l’indicateur sur fond noir sur le graphique). En ce sens, le cours du bitcoin (BTC) est probablement sorti d’un excès baissier, malgré le fait que la tendance reste typologiquement comme telle.

De plus, sur une base hebdomadaire, l’indicateur fractal affiche une zone de tendance encore relativement haussière (0,61 > 0,5). Cela signifie que la zone de prix des 20 000 $ assure par ailleurs le maintien d’une tendance de long terme orientée positivement d’un point de vue statistique. Du côté des indicateurs traditionnels, le RSI ou encore les bandes de Bollinger indiquent des niveaux fragiles. En clair, le cours du bitcoin (BTC) demeure dans une tendance statistiquement « modérément baissière ». Avec la présence de niveaux majeurs, cela signifie une probabilité réduite d’accélération baissière.

Un indicateur statistique avancé ?

Souvent, les investisseurs omettent de considérer le bitcoin (BTC) pour se qu’il est indiscutablement : un actif volatil. En effet, nous avons réalisé plusieurs démonstrations relatives à la mesure de l’impact des liquidités sur des actifs comme le bitcoin ou les actions. Ainsi, il apparaît que le bitcoin (BTC) est jusqu’à 5 fois plus sensible aux liquidités que le S&P 500 par exemple. Réciproquement, cela signifie que les sommets (ou les creux) du S&P 500 sont généralement précédés d’un sommet (ou d’un creux) sur le bitcoin.

Cours du bitcoin (BTC) et du S&P 500 (courbe orange). Les zones de synchronisation où le bitcoin (BTC) précède un sommet (un creux) du S&P 500 sont identifiées en rouge. Graphique par Thomas ANDRIEU.

Nous avons ainsi réalisé le graphique ci-dessus. En effet, nous avons identifié en rouge les zones où le bitcoin (BTC) a précédé les retournements du S&P 500. Hormis durant le krach de 2020, le bitcoin a joué comme un rôle d’indicateur avancé. Cela s’explique par la sensibilité extrême du bitcoin aux liquidités (=volatilité). En ce sens, si le bitcoin (BTC) maintien la zone des 20 000 $, ainsi en découlera sur les actions. En d’autres termes, le maintien de ce seuil de prix devrait se traduire sur actions par la sécurité de la latéralisation. Dans le cas inverse, une accélération baissière du bitcoin serait inévitablement synonyme d’un manque accru de liquidités… pour les raisons qui nous sont connues.

Des fonds reparlent crypto

Malgré la rigueur et la dureté des évènements, plusieurs fonds semblent miser sur la situation. Récemment, le fonds d’investissement Temasek, basé à Singapour avec un portefeuille de plus de 400 milliards de dollars. Ce dernier a investi 100 millions de dollars dans la société de jeux Animoca Brands. Dans le même temps, le co-fondateur de Reddit, Alexis Ohanian, a annoncé investir 177 millions de dollars dans l’écosystème crypto. Le venture capital 776 ajoutera ainsi des sommes conséquentes dans l’industrie.

« C’est avec plaisir que nous vous présentons notre produit Web3growth (AMC) nouvellement créé, dont la gestion va commencer courant septembre, coté, géré et enregistré en Suisse. »Publication initiale

D’autres fonds s’intéressent également à la cryptomonnaie. C’est le cas récemment de Capitelia CH qui lance un produit spécialisé. Ce produit déposé répond à une demande de diversification autour des cryptomonnaies dans les produits financiers.

En conclusion

En définitive, le bitcoin (BTC) retourne à la case départ de l’été. L’étude graphique et statistique démontre la persistance d’une tendance baissière. Cependant, cette tendance est encore très modérée. Le nouvel épuisement sur la zone des 20 000 $ renforce l’hypothèse de la construction d’une latéralisation. Cependant, le spectre baissier est encore puissant dans un contexte de nouvelles restrictions.

De plus, il faut rappeler que la baisse du bitcoin demeure très construite. La régularité des baisses dans le temps et en amplitude démontre une forte construction technique. En outre, on retrouve des figures cycliques, et techniques (vague d’Eliott, drapeaux, retracements et supports…). Ainsi, une baisse durable du bitcoin au-delà de la fin du premier semestre 2023 serait lourdement pénalisante. Aussi, une rupture durable du niveau des 20 000 $ impliquerait l’arrivée sur des supports suivants particulièrement bas.

En outre, le bitcoin (BTC) agit généralement comme un précurseur aux mouvements du S&P 500. Ainsi, un signal d’accélération baissière des cryptomonnaies devra être interprété comme une nouvelle rupture majeure de liquidités. Malgré les incertitudes et les tensions, les fonds confirment leur intérêt. En effet, plusieurs centaines de millions ont été investis sur les dernières semaines. En parallèle, certains produits inédits sont introduits. Selon la coutume financière… « wait and see »…

Recevez un condensé de l’actualité dans le monde des cryptomonnaies en vous abonnant à notre nouveau service de newsletter quotidienne et hebdomadaire pour ne rien manquer de l’essentiel Cointribune !

A
A
Thomas Andrieu avatar
Thomas Andrieu

Auteur de plusieurs livres, rédacteur économique et financier sur plusieurs sites, je noue depuis de nombreuses années une véritable passion pour l'analyse et l'étude des marchés et de l'économie.

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.

Ne manquez aucune actu et abonnez-vous à Cointribune sur Google Actualités !