A
A

Mark Zuckerberg incite les Européens à se construire un monde immersif

dim 21 Août 2022 ▪ 16h00 ▪ 4 min de lecture - par Mikaia ANDRIAMAHAZOARIMANANA

Le patron de Meta (ex-Facebook), croit-il que la France et les autres pays européens sont fin prêts pour le metaverse ? À en voir sa récente déclaration, l’heure d’ouvrir grande la porte du monde immersif a sonné dans le Vieux Continent. Et ce via Horizon Worlds. Mais une question se pose, Zuckerberg saura-t-il monopoliser le metaverse dans toute l’Europe ?

Horizon Worlds débarque en France et en Europe

Comme la prédiction de l’échec de Meta par Vitalik Buterin tarde à venir, Mark Zuckerberg passe à la vitesse supérieure. Il vient en effet d’en faire l’annonce via son compte Facebook lundi dernier.

« Nous lançons Horizon Worlds en France et en Espagne aujourd’hui ! Nous sommes impatients de voir les gens explorer et construire des mondes immersifs, et d’apporter cela à d’autres pays bientôt. »

Donc, désormais, toutes les personnes âgées de 18 ans et + résidant dans les deux pays sus-cités pourront jouir de l’expérience VR sociale embarquée dans Horizon Worlds. Dès leur intégration de la communauté y afférente, les utilisateurs francophones et hispanophones auront à leur portée les milliers de mondes déjà créés comme :

  • Pixel Plummet, un jeu multijoueurs mettant en avant une bataille royale de plateformes rétro ;
  • Wand & Broom (Baguette et Balai), une expérience touristique au-dessus de Townscity, à bord d’un balai magique et équipé de baguette ;
  • Mark’s Riverboat, une promenade relaxante à bord d’un bateau à 3 étages entre amis ;
  • Etc.

« Nous voulons qu’Horizon Worlds soit un environnement sûr et respectueux, donc tout le monde doit suivre politique de conduite dans la VR », précise l’équipe de Meta.

À noter que le Royaume-Uni et l’Irlande se sont déjà vu proposer l’accès à Horizon Worlds. C’était en juin et juillet dernier. Maintenant, c’est au tour de l’Hexagone et du pays de la Corrida d’être chouchoutés.

Que faire dans ces mondes ?

À titre de rappel, Horizon Worlds s’apparente à une application VR sociale permettant à ses utilisateurs d’explorer des mondes virtuels d’une manière immersive et interactive. Et elle appartient à Meta de Zuckerberg.

Horizon Worls a été rendu public pour la première fois aux États-Unis et au Canada en décembre 2021. Juste quelque mois après la métamorphose de Facebook. A cette occasion, les premiers membres de la communauté ont eu le plaisir de jouer à un jeu de laser tag 3v3, Arena Clash, fraîchement lancé par le groupe à Mark.

Également, on leur a proposé des nouveaux mécaniques et modèles propices à la création de leur propre jeu. Ou encore à la modification de scripts de travail pour réaliser le même objectif.

Deux, mois après ce lancement, The Verge a recensé 300 000 utilisateurs pour Horizon Worlds. Il est tout à fait normal que ce monde virtuel puisse attirer à ce point puisque l’accès a été rendu gratuit à l’époque.

Si vous voulez faire partie des premiers pionniers de Horizon Worlds en France, n’hésitez pas de faire un tour sur Oculus.com pour télécharger l’application. En outre, une intégration du groupe Facebook officiel associé au projet s’impose en cas de nécessité d’informations complémentaires. Que l’aventure commence !

Recevez un condensé de l’actualité dans le monde des cryptomonnaies en vous abonnant à notre nouveau service de newsletter quotidienne et hebdomadaire pour ne rien manquer de l’essentiel Cointribune !

A
A
Mikaia ANDRIAMAHAZOARIMANANA avatar
Mikaia ANDRIAMAHAZOARIMANANA

La révolution blockchain et crypto est en marche ! Et le jour où les impacts se feront ressentir sur l’économie la plus vulnérable de ce Monde, contre toute espérance, je dirai que j’y étais pour quelque chose

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.

Ne manquez aucune actu et abonnez-vous à Cointribune sur Google Actualités !