A
A

Qui est Ross Ulbricht ?

lun 02 Mai 2022 ▪ 17h00 ▪ 5 min de lecture - par Nicolas

Ross Ulbricht est le fondateur de la plateforme Silk Road qui évoluait sur le dark web. De son nom complet Ross William Ulbricht, il a été l’une des premières personnes à permettre à ses utilisateurs de pouvoir régler tous leurs achats en bitcoin (BTC), ce qui a permis l’essor de la cryptomonnaie.

word darkweb on binary background

Malheureusement, de nombreux services et produits proposés sur Silk Road étaient illégaux, ce qui a conduit à la fermeture de la plateforme par les autorités américaines et à l’arrestation de Ross Ulbricht. En outre, c’est à cause d’individus comme lui que les cryptomonnaies ont acquis la réputation de favoriser les activités frauduleuses, même si ces dernières années cette mauvaise image tend à se dissiper.

Parcours professionnel

L’enfance de Ross Ulbricht a été relativement normale. Il a évolué au sein du mouvement scout et a obtenu son diplôme secondaire en 2002 au Texas. En 2006, il a décroché un master en physique à l’université de Dallas. Il se rendra ensuite en Pennsylvanie pour obtenir cette fois un master en cristallographie.

Pendant ses années à l’université, il a adhéré au mouvement libertarien et a été un partisan de Ron Paul lors de l’élection présidentielle de 2008. Pour lui, l’État ne doit pas s’immiscer dans les affaires privées et doit seulement être garant de la protection de la propriété individuelle.

Il est difficile de savoir quand il a découvert les cryptomonnaies, mais il est fort probable qu’il fût l’un des early adopters et qu’il ait obtenu ses premiers bitcoins au cours de l’année 2010.

La fondation de Silk Road

En 2011, il a décidé de fonder le site internet Silk Road (route de la soie en français). Sur cette plateforme, il a permis à des individus de se procurer tout ce qu’ils désiraient, à l’exception des actes violents comme les assassinats et la pédophilie.

Comme de nombreux services et biens proposés sur la plateforme étaient illégaux, il a alors eu l’idée d’utiliser le BTC comme moyen de paiement. En effet, à l’époque, les procédures KYC n’existaient pas et il était ainsi très difficile de pouvoir lier une adresse de wallet Bitcoin à une identité réelle.

Au cours de son existence, de 2011 à 2013, Silk Road aurait généré plus d’un milliard de dollars de chiffre d’affaires. Ross Ulbricht aurait perçu environ 7 % de cette somme en guise de commissions sur les différentes transactions.

L’arrestation et la condamnation en justice

Dès les débuts de Silk Road, la plateforme était dans le collimateur du FBI et de la DEA (l’agence américaine antidrogue) à cause des services et des produits qu’il était possible de se procurer sur le site. Celui que l’on nommait alors « Dread Pirate Roberts » était alors activement recherché par les autorités américaines.

Ross Ulbricht était un génie de l’informatique et le FBI a mis 2 ans avant de pouvoir lui mettre la main dessus. Pour coincer Ulbricht, ils ont fait le lien entre une vieille adresse email appartenant à notre individu qu’il avait utilisé par mégarde sur un forum qui vantait les mérites de Silk Road. Des agents l’ont alors pris en filature et l’ont arrêté dans une bibliothèque publique en s’assurant qu’il n’allait pas détruire les données présentes sur son ordinateur afin d’avoir des preuves contre lui.

Le procès de Ross Ulbricht a eu lieu le 4 février 2015 et il a été reconnu coupable de 7 chefs d’accusation. Sa sentence définitive tombe le 29 mai 2015 et il doit purger deux peines de prison à vie pour l’ensemble de ses crimes. Plusieurs appels ont été tentés et des procédures judiciaires sont en cours pour essayer de le faire sortir de prison. Le 1er décembre 2021, on apprendra même qu’un ami à lui désire vendre ses œuvres artistiques qu’il a réalisées au cours de sa jeunesse sous forme de NFT afin de financer ses frais de justice.

Conclusion sur Ross Ulbricht

Ross Ulbricht fait partie des individus qui ont terni l’image des cryptomonnaies en s’en servant comme moyen de paiement pour se procurer des biens et des services illégaux. Pendant de nombreuses années, l’argument principal des anti-cryptos était que les actifs numériques servent à financer le crime organisé.

Cependant, Ross Ulbricht a également permis de mettre en évidence que personne ne peut censurer le bitcoin (BTC). Aucun gouvernement ne peut décider d’interdire à une plateforme d’utiliser les cryptomonnaies comme moyen de paiement et chaque individu est libre d’utiliser ses devises virtuelles comme bon lui semble, pour le meilleur ou pour le pire.

Retour à la liste des personnalités

Recevez un condensé de l’actualité dans le monde des cryptomonnaies en vous abonnant à notre nouveau service de newsletter quotidienne et hebdomadaire pour ne rien manquer de l’essentiel Cointribune !

A
A
Nicolas avatar
Nicolas

J'ai découvert le monde des cryptomonnaies en janvier 2018. Arrivé au pire moment pour investir, je n'ai depuis lors jamais cessé de me former et partage désormais mes connaissances afin de faciliter l'adoption des cryptos.

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.

Cours & Indices

BITCOIN (BTCUSD) 20 829,83 $ -0.95%
ETHEREUM (ETHUSD) Ξ 1 199,41 $ 0.12%
DEFI (DEFIPERP) 2 793,50 $ -1.85%
MARKETS (ACWI) 86,06 $ -0.29%
GOLD (XAUUSD) 1 822,61 $ -0.23%
TECH (NDX) 12 008,23 $ -0.8%
CURRENCIES (EURUSD) 1,06 $ 0.02%
CURRENCIES (EURGBP) 0,862710 £ 0.02%
CRUDEOIL (USOIL) 109,81 $ 2.12%
IMM. US (REIT) 2 441,27 $ -0.16%
Le pourcentage exprime l’évolution depuis 24h Acheter des cryptos sans risques
Newsletter

Recevez le meilleur de l’actualité Crypto dans votre boite email et tentez de gagner 0.2 ETH en vous inscrivant aujourd'hui

Guides Crypto
Vous devez remplir le formulaire pour recevoir votre document