A
A

NFT : Apple modifie ses règles d’utilisation

mer 26 Oct 2022 ▪ 11h00 ▪ 3 min de lecture - par Luc Jose Adjinacou

Dernièrement, le géant de la technologie Apple a subi beaucoup de critiques pour l’application d’une commission de 30 % sur les ventes de NFT via les plateformes comme OpenSea et Magic Eden. Sa décision avait été jugée grotesque, dans la mesure où les commissions sur l’achat de NFT sont de 2,5 % en moyenne. Cela dit, Apple n’avait pas mis en place des règles pour les NFT sur l’App Store. La société vient de mettre à jour les règles d’utilisation de sa plateforme en ajoutant des directives propres aux NFT.

apple, nft, crypto

Des contraintes ou des règles qui facilitent l’utilisation des NFT ?

Apple a récemment publié les mises à jour des directives de révision de l’App Store. Les nouvelles règles stipulent que « les applications peuvent utiliser l’achat in-app pour vendre des services liés aux NFT ». La règle concerne les services de frappe, de cotation et de transfert de NFT. De plus, « les applications peuvent permettre aux utilisateurs de visualiser leurs propres NFT, à condition que la possession de NFT ne débloque pas de caractéristiques ou de fonctionnalités dans l’application ».

Apple précise que les applications de l’App Store peuvent être dotées de fonctionnalités permettant aux utilisateurs de voir les collections de NFT qui ne leur appartiennent pas. Toutefois, elles ne doivent contenir aucun bouton, lien externe ou appel à l’action redirigeant les utilisateurs vers d’autres mécanismes d’achat.

Résumé des nouvelles règles

Ainsi, l’achat de NFT ne devra se faire que dans la boutique d’applications. Cette règle peut être contraignante pour les développeurs des applications étant donné qu’Apple prélève une commission de 30 % sur les ventes de NFT.

Limiter les échanges d’actifs numériques selon la zone géographique

Il est vrai que les nouvelles règles ne modifient pas la politique existante d’Apple sur les applications de trading de cryptos. Cette politique stipule que les transactions de cryptomonnaies ne sont pas soumises à la taxe de 30 % d’Apple. Néanmoins, la société a ajouté une nouvelle directive qui va limiter les échanges de cryptos selon les zones géographiques.

La règle dit que « les applications peuvent faciliter les transactions […] sur un exchange approuvé, à condition qu’elles soient proposées uniquement dans les pays ou les régions où elles disposent des licences et des autorisations appropriées » pour fournir un service d’échange de cryptos.

Pour la première fois, Apple ajoute des règles spécifiques pour les NFT dans les directives que les applications dans l’App Store doivent suivre. Mais ces règles ne sont pas totalement avantageuses pour les développeurs.

Recevez un condensé de l’actualité dans le monde des cryptomonnaies en vous abonnant à notre nouveau service de newsletter quotidienne et hebdomadaire pour ne rien manquer de l’essentiel Cointribune !

A
A
Luc Jose Adjinacou avatar
Luc Jose Adjinacou

Loin d’avoir refroidi mes ardeurs, un investissement infructueux en 2017 sur une cryptomonnaie n’a fait qu’accroitre mon enthousiasme. Je me suis dès lors résolu à étudier et comprendre la blockchain et ses nombreux usages et à relayer avec ma plume de l’information relative à cet écosystème.

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.

Ne manquez aucune actu et abonnez-vous à Cointribune sur Google Actualités !