A
A

Une baleine déplace 6 522 bitcoins (BTC) après 5 ans d'inactivité

jeu 24 Nov 2022 ▪ 20h00 ▪ 6 min de lecture - par Mary Batshwok

Peu importe le cours, on observe chaque année des adresses BTC qui, enfin, montrent une activité. En novembre, après 5 ans d’inactivité, on vient de voir 6 522 bitcoins d’une valeur de plus de 108 millions de dollars (environ) être déplacés (avec un BTC à 16 675 dollars le 17 novembre 2022). Lors du dépôt le 31 juillet 2017, le bitcoin valait environ 2 700 dollars. Sur la blockchain, on peut suivre les mouvements des différentes adresses, et on est parfois surpris du résultat. On se demande quelles histoires sont liées aux différents propriétaires de ces adresses.

Bitcoin baleines

Les 6 522 bitcoins envoyés à deux adresses différentes

Malgré un marché crypto en pleine déconfiture, le bitcoin reste la reine des cryptos. Les hodlers n’ont que faire du cours (par rapport aux FIATS). Alors qu’en novembre 2021, le BTC atteignait des sommets avec un ATH à plus de 69 000 dollars, certaines baleines ne se réveillent que maintenant, dans un contexte apocalyptique. Le 16 novembre 2022, à la hauteur du bloc Bitcoin 763 474, 6 522 BTC ont bougé d’une adresse à une autre. L’équivalent en bitcoin cash n’a pas bougé. Blockchair a analysé les transactions et leur extrême manque de confidentialité : 20 tentatives de « dusting attacks » ont eu lieu pendant ces 5 dernières années.

Des bitcoins endormis changent d’adresse

On peut suivre les transactions sur la blockchain ici ou encore ici. Les anciens mineurs des débuts avaient, pour certains, accumulés énormément de BTC. On voit que, récemment, 3 500 bitcoins de 2011 ont été transférés pour la première fois en 11 ans. En décembre 2021, ce sont 230 bitcoins qui ont voyagé. Moins impressionnant, une adresse créée en 2011 a déplacé 25 BTC (soit plus de 400 000 dollars tout de même). Le 14 novembre 2022, 50 bitcoins de mai 2010 ont été transférés, après être restés inactifs pendant plus de 12 ans, à une époque où la reine des cryptos ne valait que quelques centimes.

adresses bitcoin dormantes
Adresses bitcoin « dormantes »

Les adresses bitcoins dormantes : L’avant et l’après Satoshi Nakamoto

Sur le site Bitinfocharts.com, on peut trouver les 9 adresses bitcoin dormantes les plus conséquentes. La première, créée le 1er mars 2011, « contient » 79 957 BTC (c’est la huitième adresse la mieux garnie). On peut supposer que la plupart des adresses dormantes créées entre 2009 et 2011 appartiennent à Satoshi Nakamoto ou à ses collaborateurs.

Le dernier message du créateur du bitcoin date d’avril 2011. Depuis, ses bitcoins sont restés dans ses différents wallets. Il s’agirait tout de même d’environ 1 134 000 BTC (sur un total de 21 millions) ! C’est donc plus de 5 % des bitcoins qui resteront probablement endormis à tout jamais. L’adresse dormante (sans transaction sortante) la plus ancienne date du 22 février 2009 avec un montant de 8 000 bitcoins. Les minitransactions entrantes, la dernière datant du 11 novembre 2022, indiquent des « dusting attacks », des attaques par saupoudrage. L’objectif est de pouvoir relier ces wallets saupoudrés à des sociétés ou des individus identifiables. En cas de succès, les hackers peuvent alors utiliser ces informations contre leurs cibles, par le biais d’attaques de phishing (ou hameçonnage) élaborées, ou même par des menaces de cyberextorsion.

Le nombre de wallets bitcoins inactifs en hausse

Le nombre de wallets sans transaction sortante n’a cessé d’augmenter au fil des années. Depuis la fin de l’année 2020, le nombre de portefeuilles inactifs a augmenté de manière exponentielle. Cela ne signifie pas nécessairement que le nombre de hodlers a augmenté, mais que certains wallets ne sont tout simplement plus accessibles : la perte des clés privées en est la principale raison. Certains se souviennent peut-être de cet investisseur prêt à fouiller une décharge pour retrouver son disque dur renfermant son trésor. Parfois, ce n’est autre que le décès du propriétaire qui fait disparaître à tout jamais (ou pas ?) la possibilité de récupérer les bitcoins, si tant est que les héritiers n’aient pas tout simplement jeté la phrase de récupération sans savoir ce que c’était.

Bitcoin saisis par la justice

Un certain nombre de bitcoins ont été volés sur les exchanges de Silk Road en 2012 (50 676 précisément) et 850 000 bitcoins ont disparu de la plateforme MTGOX en 2014. 141 000 des bitcoins de l’exchange de Mark Karpelès sont détenus par la justice japonaise et vont être redonnés à leurs propriétaires d’ici 2023. Quant à ceux de Silk Road, ils ont été récupérés en 2021. De nouveaux mouvements sont donc à attendre sur les adresses bitcoins.

Il est assez fascinant de constater que certaines adresses contiennent d’innombrables bitcoins depuis tant d’années. Quand on constate une transaction sortante, on peut imaginer toutes sortes d’histoires autour de ces mystérieuses adresses : l’heureux propriétaire avait-il perdu ses clés privées ? A-t-il retrouvé son vieux PC poussiéreux dans le grenier de ses parents ? On aimerait bien en savoir plus…

Recevez un condensé de l’actualité dans le monde des cryptomonnaies en vous abonnant à notre nouveau service de newsletter quotidienne et hebdomadaire pour ne rien manquer de l’essentiel Cointribune !

A
A
Mary Batshwok avatar
Mary Batshwok

Subprimes, crises financières, inflation galopante, paradis fiscaux... Le bitcoin a été conçu pour plus de transparence et peut-être enfin changer la donne. J'essaie de comprendre ce nouvel environnement et tente de l'expliquer à mon tour. La route est sans doute longue, mais elle en vaut la peine.

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.

Ne manquez aucune actu et abonnez-vous à Cointribune sur Google Actualités !