A
A

Bear market oblige, les républicains tablent sur la création d’une commission crypto

sam 14 Jan 2023 ▪ 14h00 ▪ 4 min de lecture - par Mikaia ANDRIAMAHAZOARIMANANA

Les dernières nouvelles de l’outre-Atlantique portent à croire que les républicains veulent changer la donne. Maintenant qu’ils ont McCarthy à la tête de la Chambre américaine des représentants, synonyme d’une bonne assise politique, ils se sont récemment autorisés à voter deux textes anti-avortement. Dans un futur proche, les républicains vont mettre en place une commission sur les cryptomonnaies. La difficulté rencontrée par ce secteur ne les laisse pas de marbre.

Création d’un sous-comité crypto au sein du Congrès américain

Le clan des élus républicains des États-Unis ne manque pas d’amateurs de cryptomonnaie. Pour ne citer que les sénateurs Ted Cruz, Cynthia Lummis ou encore JD Vance. Nul doute que l’élection de Kevin McCarthy en tant que speaker au congrès amplifiera la voix des pro-cryptos de cette partie politique pour un bon moment.

Lors d’une interview accordée à Politico mercredi dernier, Patrick McHenry a annoncé la création d’un sous-comité relatif aux cryptomonnaies au niveau du Congrès. Il est le nouveau président de la commission des services financiers. Cette initiative marque la volonté des républicains de rompre avec les anciennes pratiques peu favorables à ces actifs numériques.

C’est le représentant French Hill qui assurera la présidence de ce sous-comité spécial crypto, technologie financière et inclusion. La vice-présidence de cette nouvelle entité reviendra toutefois au représentant Warren Davidson.

C’est en quelque sorte l’objectif des républicains en instaurant ce groupe. Or, la commission des services finances s’habituait auparavant à surveiller les banques, les entreprises de Wall Street et de leurs régulateurs.

Politico note dans ses lignes que :

« L’industrie des actifs numériques a émergé comme une force de lobbying ces dernières années, alors que les startups tentaient de jeter les bases d’un environnement réglementaire amical, gagnant des alliés des deux côtés de l’allée. Les entreprises de cryptomonnaies se trouvaient aujourd’hui à jouer la défense après un effondrement spectaculaire au cours des derniers mois et l’implosion de FTX, autrefois géant, a déclenché des accusations de fraude contre des principaux dirigeants de l’exchange. »

La démocratie américaine fait en sorte que la divergence d’idées constitue une force pour la première puissance du monde. En effet, républicains comme démocrates ne partagent pas les mêmes avis concernant les cryptomonnaies. Si les premiers tablent sur une réglementation, et n’hésitent pas à faire des promotions de ces actifs numériques, le clan adverse semble moins conquis par les cryptomonnaies dans leur essence. Le sénateur Sherrod Brown a récemment parlé d’un éventuel ban de ces actifs. Dire que les démocrates sont de plus en plus impliqués dans l’affaire FTX.

Recevez un condensé de l’actualité dans le monde des cryptomonnaies en vous abonnant à notre nouveau service de newsletter quotidienne et hebdomadaire pour ne rien manquer de l’essentiel Cointribune !

A
A
Mikaia ANDRIAMAHAZOARIMANANA avatar
Mikaia ANDRIAMAHAZOARIMANANA

La révolution blockchain et crypto est en marche ! Et le jour où les impacts se feront ressentir sur l’économie la plus vulnérable de ce Monde, contre toute espérance, je dirai que j’y étais pour quelque chose

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.

Ne manquez aucune actu et abonnez-vous à Cointribune sur Google Actualités !