A
A

FTX :  Les républicains accusent les démocrates de complicité !

dim 20 Nov 2022 ▪ 12h00 ▪ 3 min de lecture - par Cédrick Aimé GUELANG OFALABEN

Rien ne va plus depuis la faillite qu’a connue FTX, la deuxième plateforme d’échange de cryptomonnaie au monde. En effet, les scandales s’enchaînent et des têtes continuent de tomber. Cette fois-ci, c’est au tour des politiques de monter au créneau afin d’obtenir des réponses et de désigner des coupables. Les républicains accusent les démocrates d’avoir fermé les yeux sur les dérapages de Sam Bankman-Fried et enflamment la polémique.

FTX
FTX divise l’opinion politique américaine

Dossier FTX : La nouvelle arme des républicains contre les démocrates

L’explosion de FTX le 11 novembre dernier n’aura pas cessé de faire parler d’elle. Depuis lors, de nouvelles répercussions voient le jour, notamment le licenciement de 3 anciens employés proches du directeur déchu Sam Bankman-Fried. À cela s’ajoute l’examen stratégique des actifs mondiaux entamé par FTX Trading Ltd et près de 100 sociétés affiliées. Ceci dans le processus de gestion de la faillite du chapitre 11. 

Selon le Wall Street Journal, le sénateur du Missouri Josh Hawley aurait remis l’affaire sur la table en demandant plusieurs correspondances. Lesdites correspondances impliqueraient les agences fédérales, le parti démocrate, le sénat ainsi que le gouvernement de Biden. Tout ceci dans le but de lever l’équivoque sur les 37 millions de dollars de dons qu’aurait offerts Sam Bankman au parti au pouvoir. 

Aussi, les républicains craignent que leurs confrères du congrès auraient appliqué des politiques de régulation souples à l’endroit de Bankman-Fried rapporte le Wall Street Journal.   

De plus, la nouvelle administration de FTX ayant à sa tête John J. Ray est sommée de fournir au plus tard le 1er décembre des documents. Ceci cadre avec l’opération menée par le président du panel qui souhaite élucider cette affaire au plus vite.  

Par ailleurs, les choses bougent du côté de FTX qui tente de limiter les dégâts. En effet, le nouveau directeur aurait engagé la banque d’investissement Perella Weinberg. Celle-ci intervient dans le processus de liquidation de certains actifs appartenant à FTX Debtors pour une réorganisation de la structure. 

Aussi, son unité japonaise, dirigée par Seth Melamed, aurait développé un système qui permettrait aux clients de retirer leurs fonds. Une bonne nouvelle pour les retraités dont les fonds de passion ont été investis en partie. Ils bénéficieront d’un avantage à travers le crypto Fallout

Conclusion

Après avoir envoyé l’argent des clients à la société commerciale Alameda, la plateforme de cryptomonnaie FTX a connu une explosion sans précédent. Cela a entraîné plusieurs conséquences lourdes qui ont provoqué la sortie des dirigeants. Ceux-ci exigent des droits de réponse bien que FTX tente d’apporter des solutions à ce crash financier.

Recevez un condensé de l’actualité dans le monde des cryptomonnaies en vous abonnant à notre nouveau service de newsletter quotidienne et hebdomadaire pour ne rien manquer de l’essentiel Cointribune !

A
A
Cédrick Aimé GUELANG OFALABEN avatar
Cédrick Aimé GUELANG OFALABEN

Doctorant en droit financier et rédacteur web SEO expérimenté, Cédrick Aimé est passionné par les cryptomonnaies, le trading, etc. Il participe naturellement grâce à ses articles à la révolution blockchain au quotidien pour une meilleure démocratisation de la DeFi.

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.

Ne manquez aucune actu et abonnez-vous à Cointribune sur Google Actualités !