A
A

Crypto : Binance, terre d’accueil des opprimés ?

jeu 15 Sep 2022 ▪ 17h00 ▪ 4 min de lecture - par Mikaia ANDRIAMAHAZOARIMANANA

Binance attire de nombreux utilisateurs. Une plateforme d’exchange de cryptomonnaies très populaire, elle compte actuellement plus de 30 millions d’utilisateurs. Elle autorise le trading de plus de 150 cryptomonnaies dans son écosystème. Récemment, Binance s’est fixé un nouvel objectif : devenir la terre d’accueil pour les victimes d’oppression fiscale. Et les Indiens composent la première vague de réfugiés ayant atterri sur la plateforme hongkongaise.

Crypto : Binance, terre d’accueil des opprimés ?

Hausse considérable d’utilisateurs indiens sur Binance

« Le nombre d’utilisateurs indiens sur #Binance a explosé après que le gouvernement indien ait commencé à prélever des taxes sur les transactions #crypto. »

Selon les récentes statistiques, Binance a connu dernièrement une forte ruée d’investisseurs indiens. D’après Bitcoin.com, ils n’approuveraient pas l’entrée en vigueur d’une taxe de 1 %, en juillet dernier, retenue à la source (TDS).

Conséquence : l’application Binance a été téléchargée maintes fois par les Indiens pendant le mois d’août, soit près de 429 000 téléchargements. Bien que les chiffres ne soient pas précis, le rapport a souligné une course effrénée vers Binance cette année.

Parallèlement, l’attrait pour les exchanges locaux a baissé. On dit que depuis le mois de juillet, les volumes d’échanges quotidiens sur ces plateformes diminuaient jusqu’à -90 %. Tel est le cas de WazirX dont le patron a récemment été épinglé par CZ, le PDG de Binance, sur Twitter. N’avait-il pas invité les utilisateurs de WazirX à transférer leurs fonds vers Binance à l’occasion ?

Or, le gouvernement indien n’a pas encore précisé si oui ou non les transactions en cryptomonnaies seront affectées par ce nouveau dispositif fiscal.

Explications de Rohan Mistra, PDG de SEBA India :

« La récente réglementation fiscale n’est pas explicitement claire. Il est important de savoir si l’impôt de 1 % déduit à la source s’étend aux transitions dérivées des cryptos impliquant les contrats à terme, comme c’est le cas pour les transactions de crypto au comptant. »

Quid de la TDS de 1 % ?

La taxe déduite sur les certificats sources oblige tout investisseur indien à payer un impôt sur le revenu de 1 %. À chaque paiement imposable effectué, ce dernier aura à remettre ladite taxe au gouvernement de l’Inde centrale sur la base du taux prescrit.

À la TDS de 1 % vient aussi s’ajouter une nouvelle taxe de 30 % que l’Inde comptait imposer sur les transactions crypto au début du mois de mai 2022. Et même si celle-ci a été révisée à 28 % par le Goods and Services Tax Council, la situation ne motive plus les crypto-enthousiastes indiens à trader dans leur pays.

Pour mieux enfoncer le clou, le Fisc local a décidé de ne pas compenser les pertes liées au trading crypto par le revenu. En plus, les banques indiennes semblent moins coopératives avec les exchanges sur place. Ce qui complique le transfert d’avoirs a l’intérieur et à l’extérieur de ces plateformes.

La situation nous rappelle les effets de la répression du mining de bitcoins en Chine qui a fait le bonheur d’autres pays comme les États-Unis. Le malheur des uns fait le bonheur des autres, dit-on. Binance, qui se contente d’observer la situation, a promis de se prononcer dessus prochainement. Sinon, ces départs massifs d’investisseurs indiens ont également avantagé des exchanges basés à l’étranger comme FTX.

Recevez un condensé de l’actualité dans le monde des cryptomonnaies en vous abonnant à notre nouveau service de newsletter quotidienne et hebdomadaire pour ne rien manquer de l’essentiel Cointribune !

A
A
Mikaia ANDRIAMAHAZOARIMANANA avatar
Mikaia ANDRIAMAHAZOARIMANANA

La révolution blockchain et crypto est en marche ! Et le jour où les impacts se feront ressentir sur l’économie la plus vulnérable de ce Monde, contre toute espérance, je dirai que j’y étais pour quelque chose

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.

Ne manquez aucune actu et abonnez-vous à Cointribune sur Google Actualités !