A
A

Binance.US vs SEC : Le régulateur crypto, le prochain à la barre ?

jeu 22 Juin 2023 ▪ 4 min de lecture ▪ par Mikaia A.
S'informer Regulation Crypto

Beaucoup ont cru à une fin anticipée de Binance après que la SEC ait commencé son attaque au début de ce mois de juin. Mais il y a eu changement de donne depuis quelques jours. Car le tribunal a récemment sommé les deux protagonistes à trouver un accord à l’amiable. À en voir les dernières nouvelles, Binance.US est sur le point de saisir le tribunal pour une bourde commise par la SEC.

Les logos de la SEC et de Binance

Binance US contre-attaque

Face aux accusations de la SEC, les barons de Binance ont promis une sérieuse riposte qui fera certainement plier son adversaire. La semaine dernière, nous avons appris que la juge Amy B. Jackson a enjoint les deux à arranger les choses de manière pacifique.

Mais un récent article de Coinspeaker a mis en exergue un revirement de situation. Dedans, le média crypto a parlé d’une accusation d’émission de fausses déclarations par la SEC. Binance.US précise en effet que cette dernière ne dispose d’aucun élement prouvant que l’exchange crypto a mélangé les fonds d’utilisateurs.

Binance accuse la SEC

« LMAO Binance vs SEC #FireGensler

Cour : ‘Je veux savoir si les actifs de BAM sont transférés à l’étranger. Est-ce que c’est le cas ou non ? Je suis stupéfait d’avoir posé cette question à chacun des avocats de la SEC cinq fois’.

SEC : ‘Actuellement, les actifs ne sont pas transférés à l’étranger… Nous ne constatons aucun flux d’argent en dehors des États-Unis’

La déclaration de la SEC stipulant que les défendeurs ont été en mesure de mélanger les actifs des clients ou de détourner les actifs des clients à leur guise’ est directement contredite par les déclarations de la SEC à la Cour selon lesquelles la SEC ne dispose d’aucune preuve que cela ne se soit jamais produit. »

À titre de rappel, Gurbir S. Grewal, directeur de la division de l’application des lois de la SEC, était à l’origine de cette accusation. Il a en effet révélé que Binance et CZ mélangeaient les avoirs des clients à leur insu. Exactement comme SBF a fait avec FTX et Alameda Research.

Malheureusement, ce genre de pratique accroît le risque de perte des actifs des investisseurs BNB.

La SEC n’est pas si imperturbable

L’issue de l’affaire Ripple nous a appris que la SEC n’a pas l’apanage des victoires devant le tribunal. Est-ce la raison de l’affront des administrateurs de Binance ?

En tout cas, Binance.US ne se laissera pas intimider par un Gary Gensler déjà candidat au poste de conseiller informel auprès de l’exchange crypto.

En cas d’approbation par un juge, Binance.US gagnera ceci : la SEC ne pourra faire des déclarations concernant l’exchange crypto à volonté. Celles-ci risquent en effet de perturber les clients.

Maximisez votre expérience Cointribune avec notre programme 'Read to Earn' ! Pour chaque article que vous lisez, gagnez des points et accédez à des récompenses exclusives. Inscrivez-vous dès maintenant et commencez à cumuler des avantages.


A
A
Mikaia A. avatar
Mikaia A.

La révolution blockchain et crypto est en marche ! Et le jour où les impacts se feront ressentir sur l’économie la plus vulnérable de ce Monde, contre toute espérance, je dirai que j’y étais pour quelque chose

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.