A
A

Bitcoin ou l'or : Lequel choisir ?

dim 15 Jan 2023 ▪ 20h00 ▪ 10 min de lecture - par Laetitia Bonaventure

La question reste dans les esprits depuis un moment. Faut-il choisir entre le bitcoin ou l’or ? Ni l’un ni l’autre aura été un véritable hedge positif (rendement réel positif) contre l’inflation en 2022 même si l’or a été moins volatil que le bitcoin. La véritable question demeure dans celui qui serait le meilleur contre la monnaie fiat. C’est ici que nous allons aborder le sujet.

Bitcoin, BTC, Crypto

Le fameux « hedge » contre l’inflation

L’année 2022 a été marquée par l’inflation principalement. Et malheureusement, contrairement à la narrative officielle, ni le bitcoin ni l’or a fait office de hedge contre celle-ci en terme de rendement réel positif.  Bien évidemment, comme l’or est un actif moins volatil que le bitcoin, il a perdu moins que celui-ci pour l’année entière.

Cependant, c’est plutôt le dollar US et les matières premières qui ont été un meilleur hedge contre l’inflation une partie de l’année. Lorsqu’une banque centrale est “hawkish”, soit assez restrictive dans sa politique monétaire, c’est souvent favorable pour la devise locale. Comme la FED a poursuivi sa politique restrictive tout au long de 2022, le dollar US a bénéficié de cela.

L’inflation des années 70

Pendant les années 70, l’or était privilégié comme hedge contre inflation. Plus précisément durant la période de stagflation. Une situation de stagflation met en avant un ralentissement économique et un niveau de chômage élevé. Le contexte de cette époque était différent d’aujourd’hui. L’inflation était stimulée par une démographie croissante, et la dette à cette époque n’était pas aussi élevée qu’aujourd’hui. Avec l’arrivée de l’inflation, la demande en or était importante. Par conséquent, cela a conduit certaines mesures de la part du Président de l’époque, Richard Nixon. Il a mis fin au Gold standard qui consistait à convertir des dollars us en or.

Cependant, l’inflation de 2022 a été stimulée par différents éléments que les années 70, notamment par les injections de liquidités, les problèmes géopolitiques mais aussi d’approvisionnement. La situation de la dette n’est pas la même car bien plus supérieure, et la croissance démographique plus problématique. C’est aussi pour cela que les éléments qui ont bien performés durant les années 70 pendant l’inflation ont été légèrement différents en 2022.

Cela dit, l’or performe plutôt bien dans un environnement également déflationniste. Voici un graphique qui met en avant différents environnements et la performance de l’or.

Source : Gold.org

La monnaie fiat

La véritable question est d’utiliser l’or ou le bitcoin comme hedge contre la monnaie fiat et pas spécifiquement l’inflation elle-même. Le fait que les banques centrales ont imprimé beaucoup de liquidités à travers les dernières années a pas mal détérioré la valeur de la monnaie fiat. 

Voici un graphique qui démontre l’évolution de la valeur du dollar à travers les années :

Source : Twitter

Choisir le bitcoin

Comme nous l’avons stipulé ci-haut, on veut savoir si le bitcoin peut être une solution pour hedger contre le dollar US. Jusque là, et sur une base de long terme, le bitcoin a bien évidemment surperformé plusieurs devises (monnaie fiat). On peut le voir visuellement sur le graphique ci-dessous face au dollar US par exemple : 

Avant de choisir un actif, on peut regarder à la fois la volatilité, la liquidité, l’utilité, la performance, la valeur intrinsèque…

Les critères du bitcoin

Volatilité 

On le sait tous, le bitcoin est un actif assez volatil, et beaucoup plus que l’or ou des indices boursiers. On peut le considérer comme un actif de croissance élevée. Les performances du bitcoin peuvent être très attrayantes mais les pertes importantes font partie du risque, c’est la notion du risque par rapport à la récompense. C’est une mesure à prendre en considération comme les drawdowns par exemple.

Liquidité

Le bitcoin est de plus en plus liquide. On peut l’acheter et le vendre via des plateformes de transactions. Mais l’univers de la crypto qui est encore en voie de développement est aussi une place qui peut attirer les fraudeurs. Certaines mesures de régulations et de vérifications se mettent en place à fur et à mesure que l’industrie se développe. Il faut toujours avoir conscience du risque et peu importe le type d’actifs.

D’autre part, la liquidité est moins vaste que celle de l’or puisque celui-ci existe depuis de plus nombreuses années.

Pour finir, le plus grand risque reste celui qu’on n’a pas assez d’historique pour en établir une stabilité comme pour celle de l’or par exemple.

Son utilité

Au-delà de son avancée technologique comme la popularisation de la blockchain, le bitcoin est aussi un actif qui a été créé en même temps que le programme d’assouplissement quantitatif (impression d’argent ou QE) en 2008-2009. Le QE a dévalué la monnaie fiat grâce au principe de pouvoir imprimer de façon illimitée. Par conséquent, le bitcoin était une bonne contre offensive face à cela avec son offre limitée de 21 millions.

Il est difficile de définir une valeur intrinsèque pour le bitcoin puisque celui-ci reste virtuel, non tangible et il ne génère pas de cashflow. Cependant, on peut définir un coût de production initial par exemple.

Performance/Environnement adéquat

Le bitcoin varie comme un actif à risque avec ses avantages et ses inconvénients. Par conséquent, les performances peuvent être élevées mais les pertes aussi. Il existe également un environnement où le bitcoin est plus favorable que d’autres. Notamment lorsque les facteurs qui l’influencent comme la politique monétaire, la croissance, le dollar, le halving sont présents. Lorsque les conditions financières se resserrent, le bitcoin peut perdre beaucoup plus de valeur que l’or comme il est plus volatil.

Choisir l’or

L’or est l ‘un des actifs les plus anciens. Son évolution à travers les années a démontré une certaine stabilité monétaire à long terme. 

Volatilité

L’or est un actif beaucoup moins volatil que le bitcoin car sa capitalisation est aussi largement plus élevée. Par conséquent, les baisses de l’or sont moins volatiles aussi. Certains vont dire qu’il reste LA valeur refuge. C’est vrai qu’on peut constater qu’il est beaucoup plus stable que d’autres actifs durant les récessions. Il est plutôt rare d’avoir une baisse de 2 chiffres pendant les récessions.

Source : Goldsilver

Liquidité

Il y a toujours un acheteur et un vendeur pour l’or, c’est la monnaie la plus ancienne. C’est vrai que la version physique de détenir de l’or peut être plus contraignante à revendre ou à conserver mais cela n’empêche pas qu’ il y aura toujours un marché pour l’or. L’alternative à la version physique reste la version papier, beaucoup plus liquide comme des ETFs qui trackent l’or.

En termes de liquidité, l’or reste l’actif le plus capitalisé de l’histoire pour l’instant, 5 fois supérieurs à APPLE :

Source : companiesmarketcap

Son utilité

Au-delà de son utilité de valeur refuge, de monnaie alternative avec une valeur tangible, l’or peut également être utilisé dans la fabrication, comme les bijoux par exemple. 

Comme l’or ne génère pas forcément de cash flow, on ne peut pas évaluer sa valeur intrinsèque. Cependant, on peut dire que l’or a une valeur tangible à son état physique, que son offre reste limitée par la difficulté d’extraction, et qu’il reste la monnaie la plus ancienne. 

On peut constater qu’il reste une valeur importante aux yeux des banques centrales puisque celles-ci ont fortement accumulé de l’or dans leurs réserves (probablement car la dette est de plus en plus élevée).

gold, or, bitcoin
Source : Zerohedge

Performance de l’or

Comme nous avons vu précédemment, l’or est plus performant que le bitcoin surtout pendant les périodes plus risquées et instables. C’est d’ailleurs le cas en 2022. L’or aurait pu avoir une meilleure performance au cours de cette année, mais celle-ci a été limité face à la forte hausse du dollar US. D’ailleurs, si on regarde l’or dans d’autres devises, notamment des devises qui ont pas mal baissées en 2022 comme le Yen japonais, on peut voir que l’or a préservé son rôle de valeur refuge contre la monnaie fiat (presque 18 %).

Source : Tradingview

Cependant, comme la hausse du dollar US semble s’apaiser pour 2023, et que l’environnement reste instable, l’or devrait potentiellement mieux performer en 2023.

Conclusion

Dans les deux cas, les deux actifs présentent des atouts notamment en termes d’offre limitée pour contrer l’offre illimitée de la monnaie fiat. Cependant, le bitcoin performe mieux que l’or dans certaines conditions comme avec une politique monétaire accommodante ou accélération de croissance. Sa plus petite capitalisation par rapport à celle de l’or lui permet d’avoir plus de volatilité. Et à l’opposé, l’or ayant une capitalisation plus importante, offre une meilleure stabilité que le bitcoin pendant les périodes de risque plus élevé. Le plus important est de ne pas dénigrer l’un ou l’autre et profiter des vertus de chacun dépendamment de l’environnement.

Recevez un condensé de l’actualité dans le monde des cryptomonnaies en vous abonnant à notre nouveau service de newsletter quotidienne et hebdomadaire pour ne rien manquer de l’essentiel Cointribune !

A
A
Laetitia Bonaventure avatar
Laetitia Bonaventure

Après avoir travaillé pendant 7 ans dans une banque canadienne dont 5 ans dans une équipe de gestion de portefeuille comme analyste, j’ai quitté mes fonctions afin de me consacrer pleinement aux marchés financiers. Mon but ici, est de démocratiser l'information des marchés financiers auprès de l'audience Cointribune sur différents aspects, notamment l’analyse macro, l’analyse technique, l’analyse intermarchés…

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.

Ne manquez aucune actu et abonnez-vous à Cointribune sur Google Actualités !