La NFL s’ouvre à la cryptomonnaie, mais pas encore aux Fan Tokens

ven 22 Avr 2022 ▪ 19h00 ▪ 4 min de lecture - par Emile Stantina

En septembre dernier, la NFL se montrait réticente face à la promotion des actifs numériques. En mars, la donne a changé car la NFL s’avance petit à petit à l’établissement de différents accords de parrainages. Ainsi, les entreprises de blockchains et cryptomonnaies auront de nouveau l’opportunité de sponsoriser les clubs de NFL.

Treize franchises sont sur le point d’utiliser les Fan Tokens

NFL, une question de réglementation

À vrai dire, la ligue ne renonce pas totalement au monde des cryptomonnaies. La preuve, c’est que l’accord de partenariat avec les plateformes ne mentionne pas la notion de Fan Tokens. En revanche, les équipes de la NFL qualifient cet accord de marketing multiplateforme.

Ainsi, elles s’engagent à une promotion publicitaire dans le stade. Les expériences de fans en collaboration avec Socios font également partie de cet accord. C’est le cas des rencontres avec les joueurs, mais cela ne va pas plus loin, toujours pas de Fan Tokens. Le PDG de Socios déclare que la réglementation est surtout un processus éducatif. Les pays européens ont vite adhéré à ce processus. Ce qui n’est pas le cas des États-Unis vis-à-vis d’un cadre réglementaire encore flou.

La NFL, par exemple, ne se lance pas encore dans la promotion de cryptomonnaies spécifiques. Elle se contente de l’accord de parrainage sans pour autant se désintéresser complètement aux NFT.

NFL jette son dévolu sur Socios

Le modèle de jeton social de Socios via les Fan Tokens a toujours eu sa place au sein du football européen. En février, Socios a même signé un accord de partenariat avec l’UEFA. La plateforme a également conclu des accords avec des clubs sportifs de renom comme Barcelone, Manchester United…

Mais les équipes de la NFL ont récemment décidé de signer des accords de partenariats avec la plateforme de Fan Tokens Socios. Treize équipes ont signé cet accord, à savoir : les Washington Commanders, les San Francisco 49ers, les Atlanta Falcons, les Chicago Bears, le Cleveland Browns, les Los Angeles Chargers, les Los Angeles Rams, les Baltimore Ravens, les Miami Dolphins, les New York Giants, les Philadelphia Eagles, les Pittsburgh Steelers, les Tampa Bay Buccanneers.

On peut dire que la NFL explore efficacement le secteur des cryptomonnaies. De son côté, Socios élargit sa quête et se développe bien au-delà du football. La preuve, c’est que la société a déjà conclu des partenariats avec les équipes de la NBA. Les accords ont été signés en octobre dernier avec 24 équipes. Un chiffre qui a vite augmenté selon un représentant de la société, puisque aujourd’hui, Socios en est sa 28e équipe partenaire.

Conclusion

L’actif numérique a séduit davantage l’Europe que les États-Unis. Pour la NFL, la forme de réticence est surtout une question de principe et de réglementation. Mais la ligue a décidé de découvrir progressivement le monde de la cryptomonnaie et des NFT, sachant que l’essor des eaux de jetons et des cryptomonnaies ne fait que commencer.

Recevez un condensé de l’actualité dans le monde des cryptomonnaies en vous abonnant à notre nouveau service de newsletter quotidienne et hebdomadaire pour ne rien manquer de l’essentiel Cointribune !

Emile Stantina

Intéressé par l'investissement et les marchés financiers après une école de commerce à Chambéry, la passion pour les cryptomonnaies fût évidente. La blockchain est sûrement l'outil universel de demain.

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.