A
A

BRICS : La sortie du dollar, un processus inéluctable ?

ven 25 Août 2023 ▪ 4 min de lecture ▪ par Luc Jose A.
S'informer Paiement

Mardi 22 août s’est ouvert à Johannesburg en Afrique du Sud, le 15e sommet des BRICS. Cette conférence annuelle intervient cette année dans un contexte économique et géopolitique tendu. À cette occasion, Xi Jinping et Vladimir Poutine ont réaffirmé leur position qui est de mettre fin à la logique des blocs.

Image avec fond blanc présentant l'inscription BRICS, formée avec les drapeaux des pays du groupe

Les BRICS remettent en cause la domination dollar

On sait depuis plusieurs mois que les BRICS veulent mettre fin à l’hégémonie du dollar dans les transactions internationales. Les preuves de cette démarche sont nombreuses. Il y a eu par exemple l’annonce par le groupe d’un projet de monnaie commune, finalement abandonné.

Récemment, les pays du BRICS ont annoncé le changement de leur politique monétaire pour ne plus se soumettre au dollar. Une idée qui a de l’écho auprès de certains pays qui, pour régler leurs opérations, ont recouru au yuan chinois.

Dans leurs allocutions respectives au sommet des BRICS, les dirigeants russe et chinois ont réaffirmé cette ambition. Cette dernière serait l’un des buts ultimes de l’organisation. En réduisant l’influence du dollar, ce groupe de pays veut apporter un certain équilibre dans les rapports entre les Etats.

« Nous nous opposons à toute forme d’hégémonie et au statut exceptionnel auquel certains pays aspirent, ainsi qu’à la nouvelle politique qui en découle, une politique de néocolonialisme continu », a déclaré le président russe Vladimir Poutine.

L’opinion du locataire du Kremlin voile à peine la référence faite aux États-Unis et à leur monnaie. Poutine confirme la volonté de mettre fin à l’hégémonie du dollar qui assure à New York, son « statut exceptionnel ».

Xi Jinping, le dirigeant de l’Empire du Milieu, abonde évidemment dans le même sens que Poutine. « Les peuples des différentes nations aspirent à un monde ouvert, inclusif, propre et harmonieux qui garantisse une paix durable, une sécurité universelle et une prospérité partagée. Cela représente la progression logique de l’histoire et la tendance dominante de notre époque », a déclaré le président chinois.

Vladimir Poutine confirme la volonté des BRICS de mettre fin à la domination du dollar

Vers des « BRICS Plus » pour sonner la fin du dollar ?

Les allocutions respectives de Vladimir Poutine et Xi Jinping se rejoignent essentiellement sur un point. Celui qui consiste à dire que la marche vers la sortie du dollar est résolument enclenchée.

Le processus semble d’ailleurs inexorable  en raison notamment des velléités d’adhésion aux BRICS. En témoignent la cinquantaine d’Etats participants au sommet. En témoignent surtout les demandes d’adhésion que l’organisation compte soutenir et promouvoir dans le cadre des « BRICS PLUS ».

« Nous renforcerons le partenariat stratégique des BRICS, étendrons le modèle “BRICS PLUS”, étudierons activement l’élargissement de l’adhésion, approfondirons la coopération avec d’autres Marchés émergents et pays en développement (EDMC), ferons progresser la multipolarité mondiale et renforcerons la démocratie dans les relations internationales. Cela contribuera à un ordre international plus juste et plus équitable », a indiqué le leader chinois.

Aux dernières nouvelles, plusieurs Etats ont officiellement rejoint les BRICS PLUS. Et pas des moindres. On cite notamment des pays comme l’Arabie saoudite, l’Égypte, l’Iran, les Émirats arabes unis. Tous des Etats pétroliers qui veulent peser dans la géopolitique globale.

L’on cite également d’autres pays comme l’Éthiopie et l’Argentine. Deux pays comme ceux évoqués précédemment font partie de la quarantaine d’Etats ayant expressément demandé à rejoindre l’organisation.

Recevez un condensé de l’actualité dans le monde des cryptomonnaies en vous abonnant à notre nouveau service de newsletter quotidienne et hebdomadaire pour ne rien manquer de l’essentiel Cointribune !

A
A
Luc Jose A. avatar
Luc Jose A.

Diplômé de Sciences Po Toulouse et titulaire d'une certification consultant blockchain délivrée par Alyra, j'ai rejoint l'aventure Cointribune en 2019. Convaincu du potentiel de la blockchain pour transformer de nombreux secteurs de l'économie, j'ai pris l'engagement de sensibiliser et d'informer le grand public sur cet écosystème en constante évolution. Mon objectif est de permettre à chacun de mieux comprendre la blockchain et de saisir les opportunités qu'elle offre. Je m'efforce chaque jour de fournir une analyse objective de l'actualité, de décrypter les tendances du marché, de relayer les dernières innovations technologiques et de mettre en perspective les enjeux économiques et sociétaux de cette révolution en marche.

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.