A
A

Tout savoir sur la dernière mise à jour de staking de Polygon (MATIC)

jeu 12 Jan 2023 ▪ 12h00 ▪ 4 min de lecture - par Mikaia ANDRIAMAHAZOARIMANANA

Rendre le staking plus décentralisé et améliorer l’intégrité des réseaux, tels sont les objectifs de Polygon pour cette année. Plusieurs changements ont été apportés dernièrement, cela dans le but de booster la capacité des validateurs à autoréguler leur participation. Décryptage !

Logo Staking Polygon

Des changements dans le staking de Polygon

Polygon a connu un franc succès en 2022. La blockchain a en effet vu plusieurs migrations de projets non moins intéressants comme Magic Eden ou encore y00ts de DeLabs.

Pour mieux consolider sa position par rapport à d’autres blockchains concurrentes comme Solana, Polygon a donc procédé à des mises à jour de son staking. Ci-dessous quelques points cruciaux retenus par U°Today :

  • mise en place d’un système d’évaluation permettant d’identifier les performances des validateurs ;
  • élimination des validateurs moins performants pour assurer la sécurité de Polygon sur une base transparente ;
  • autorisation accordée aux délégués MATIC de choisir les validateurs à qui confier leurs tokens ;
  • établissement d’un système permettant de détecter les producteurs de blocs sains.

Un système d’évaluation à base de couleurs

Sur le blog de Polygon, nous avons prélevé plus de détails concernant ce système. Apparemment, une colonne supplémentaire dite « Health Status » (« état de santé ») a fait l’objet d’un ajout.

polygon-health-statut
Des états de santé en vert

« L’état de santé est un code couleur qui indique le degré de bien-être du validateur par rapport aux critères de performance. En passant la souris sur les points colorés, vous obtiendrez des informations plus détaillées sur l’état actuel du validateur », a-t-on précisé sur le blog.

Les couleurs disponibles sont :

  • le vert : indiquant une bonne santé ;
  • l’orange : confirmant la réception d’un avis de période de grâce de niveau 1 pour améliorer ses performances ;
  • le rouge : renvoie à un avis d’insuffisance incluant une période de grâce de niveau 2 :
  • et le noir : signifiant que le validateur a reçu l’avis final et sera retiré définitivement de la liste.

« L’avis de période de grâce 1 (GP 1) est envoyé à un validateur si sa performance (pourcentage de points de contrôle signés) pour la période de surveillance des 700 derniers checkpoints (ou environ 14 jours) tombe en dessous des indicateurs de performance. Dans ce cas, le validateur doit prendre des mesures pour améliorer ses performances pendant la période de grâce des 700 points de checkpoints suivants », insiste Polygon.

Pour conclure, nous reviendrons sur un passage auquel Polygon accorde plus d’importance dans le cadre de cette mise à jour. Voici plutôt quelques précisions : « l’amélioration de leur capacité à autoréguler leur participation au réseau est un aspect essentiel de la décentralisation. »

Recevez un condensé de l’actualité dans le monde des cryptomonnaies en vous abonnant à notre nouveau service de newsletter quotidienne et hebdomadaire pour ne rien manquer de l’essentiel Cointribune !

A
A
Mikaia ANDRIAMAHAZOARIMANANA avatar
Mikaia ANDRIAMAHAZOARIMANANA

La révolution blockchain et crypto est en marche ! Et le jour où les impacts se feront ressentir sur l’économie la plus vulnérable de ce Monde, contre toute espérance, je dirai que j’y étais pour quelque chose

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.

Ne manquez aucune actu et abonnez-vous à Cointribune sur Google Actualités !