A
A

Crypto : Cleanspark (CLSK) investit une fortune dans des mineurs flambants neufs

sam 10 Sep 2022 ▪ 7h00 ▪ 4 min de lecture - par Cédrick Aimé GUELANG OFALABEN

La semaine dernière, Bitcoin.com News révélait la croissance du taux de hachage du mineur de bitcoin Cleanspark (CLSK). Pour rappel, l’entreprise cotée en bourse aurait désormais une production journalière de près de 12.25 BTC. En marge de cette augmentation, le président exécutif du mineur de bitcoins a affirmé que son entreprise avait bien préparé son bear crypto. Elle a su anticiper un marché difficile pour trouver de nouvelles opportunités de croissance. Ainsi, en moins d’un an, l’entreprise a triplé sa capacité de mining qui dépasse actuellement 3 Exahash. Parallèlement, elle a déboursé près de 28 millions de dollars pour se doter de 10 000 mineurs de dernière génération. Les 10 000 nouveaux Bitmain Antminer seront certainement livrés entre octobre et novembre 2022.

Cleanspark (CLSK) achète 10 000 nouveaux mineurs

Cleanspark (CLSK) profite du marché baissier

Cleanspark (CLSK), la société d’extraction de bitcoins vient de frapper fort. Elle aurait acheté 10 000 machines de nouvelle génération destinées au minage de BTC. Pour cela, elle a déboursé pas moins de 28 millions de dollars. Cet achat montre la volonté manifeste de l’entreprise à augmenter sa production d’extraction. La somme totale déboursée pour l’achat de ces nouveaux Bitmain Antminer S19j Pros est en deçà du prix initial. Cleanspark a su anticiper en profitant des opportunités qu’offre le marché baissier actuel. C’est assurément ce qui justifie la remise sur les prix des machines.

Leur livraison se fera courant octobre ou novembre de l’année en cours. L’achat de ces infrastructures s’est fait auprès du courtier en matériel Cryptech Solutions. Selon Zach Bradford, le PDG de Cleanspark, l’approvisionnement actuel n’est pas le fruit du hasard. C’est le résultat d’une stratégie préparée il y a près d’un an. Il précise que « Au cours de la fin du marché haussier l’année dernière, nous nous sommes stratégiquement concentrés sur la construction d’infrastructures au lieu de suivre la tendance de l’industrie à l’époque consistant à précommander des équipements des mois à l’avance. » L’entreprise a attendu que le prix des plateformes chute de près de 40 % ces dernières semaines pour commander. Les difficultés que rencontrent les mineurs de bitcoins y sont aussi pour beaucoup. Ces derniers n’hésitent pas à se débarrasser de leurs machines en échange de l’argent.

Le mineur souhaite augmenter sa capacité d’extraction de bitcoins

Ce nouvel achat n’est pas le premier du genre. C’est la suite logique d’une stratégie adoptée par Cleanspark depuis plusieurs mois, afin de rester compétitive, même en pleine crise. Lors des trois derniers mois, la société d’extraction s’est dotée de nouvelles plateformes. Elle a acquis en tout 1 800 nouvelles machines en juin, 1 061 en juillet et 3 400 en août.

La firme ne cache pas ses ambitions de croissance. Elle souhaite atteindre une capacité de 5 exahash/seconde de hashrate avant que cette année ne s’achève. Pour l’heure, Cleanspark a en sa possession 40 000 machines d’extraction de bitcoins reparties dans tous ses sites de production. Elle peut désormais produire jusqu’à 14.9 bitcoins par jour. Ce qui lui permet de figurer dans le top 5 des entreprises d’extraction de bitcoins sur la base du taux de hachage et d’extraction mensuelle.

Conclusion

Cleanspark, l’entreprise d’extraction de bitcoins, a profité du marché baissier pour renforcer sa force de production quotidienne. Grâce à l’acquisition de 10 000 nouvelles machines de dernière génération pour seulement 28 millions de dollars, elle entend se positionner comme un acteur incontournable de l’industrie.

Recevez un condensé de l’actualité dans le monde des cryptomonnaies en vous abonnant à notre nouveau service de newsletter quotidienne et hebdomadaire pour ne rien manquer de l’essentiel Cointribune !

A
A
Cédrick Aimé GUELANG OFALABEN avatar
Cédrick Aimé GUELANG OFALABEN

Doctorant en droit financier et rédacteur web SEO expérimenté, Cédrick Aimé est passionné par les cryptomonnaies, le trading, etc. Il participe naturellement grâce à ses articles à la révolution blockchain au quotidien pour une meilleure démocratisation de la DeFi.

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.

Ne manquez aucune actu et abonnez-vous à Cointribune sur Google Actualités !