A
A

Mining Bitcoin (BTC) : Une alternative face à la crise énergétique ?

lun 05 Sep 2022 ▪ 17h00 ▪ 5 min de lecture - par Mikaia ANDRIAMAHAZOARIMANANA

Pour mieux parer les Français contre une éventuelle pénurie d’énergie, le gouvernement appelle à une réduction de consommation de gaz et d’électricité. Est-ce le prix à payer pour les sanctions infligées à Vladimir Poutine à raison de la guerre russo-ukrainienne ? En attendant l’émergence d’autres alternatives au gaz russe, nous attirons votre attention sur un récent rapport mettant en évidence les impacts du mining de bitcoins sur l’industrie énergétique et l’environnement.

Mining Bitcoin (BTC) : Une alternative à la crise énergétique ?

Arcane Research, vers la fin des crises énergétiques ?

Le 2 septembre dernier, Arcane a rendu publics les résultats d’une recherche sur l’utilisation de l’énergie par les mineurs de bitcoin et son potentiel de transformation de l’industrie énergétique.

« NOUVEAU RAPPORT : Comment l’extraction de bitcoins peut transformer l’industrie de l’énergie

Les mineurs de bitcoins sont des consommateurs d’énergie d’une flexibilité unique qui peuvent aider à résoudre certains de nos plus grands problèmes énergétiques.

Propulsé par @CowaMining

Pour en savoir plus, consultez notre nouveau rapport : ‘How Bitcoin Mining can transofm the Energy Industry ».

Souvent, le secteur des cryptos reçoit des critiques très « sévères » qui, aux yeux des chercheurs d’Arcane, proviennent d’une absence de compréhension du bitcoin et des systèmes énergétiques. Pourtant, en changeant de point de vue, on peut voir les choses autrement : le minage de BTCX peut « améliorer les systèmes énergétiques ».

Quatre points ont été soulevés à l’occasion :

  • le renforcement des réseaux électriques grâce au bitcoin mining ;
  • l’amélioration de l’économie des énergies renouvelables qui en découlera ;
  • l’atténuation du gaspillage de gaz naturel ;
  • et la réutilisation de la chaleur résiduelle associée au minage de bitcoins.

Repenser la production énergétique mondiale à partir du mining de bitcoins

Dans ce rapport, Cointelegraph a mis en exergue une thèse stipulant que le bitcoin mining pourrait rendre meilleure la production d’énergie dans le monde entier.

Voici un extrait de texte soutenant ce point de vue : « La plupart des gens considèrent que le mining de bitcoins n’est qu’une autre industrie à forte intensité énergétique, mais il y a une grande différence : les mineurs de bitcoins sont particulièrement flexibles en ce qui concerne le moment et le lieu de leur consommation d’énergie. »

Jusqu’à présent, les no-coiners ne voient dans le bitcoin mining que du négatif, sans pour autant arriver à avancer des chiffres probants.

Or, le secteur ne représente qu’une infime partie de la consommation d’énergies dans le monde. Sur une année, les mineurs de BTC ne consomment qu’environ 100 TWh par an, soit 0,06 % du total de la demande énergétique mondiale.

Dire qu’il en faut plus que le double pour l’industrie d’extraction d’or, 240 TWh, et beaucoup plus pour la production de papier.

Il convient également de mentionner que le mining de bitcoins est propice à la réduction des émissions de carbone. Car les acteurs concernés partagent les mêmes volontés d’adoption des énergies renouvelables non flexibles, comme tout Terrien soucieux de l’avenir de la planète.

D’ailleurs, certains politiciens comme Pete Sessions, un représentant du Texas, voient le mining de bitcoins comme un raccourci vers l’indépendance énergétique pour les États-Unis.

Vers la fin du mois d’avril, nous avons aussi mis en exergue une initiative peu commune de la ville de Forth Worth, toujours au Texas. À cette époque, les élus pro-bitcoin locaux ont décidé d’installer des appareils de mining de BTC en vue de créer des fonds permanents bitcoins. Pour alimenter ces appareils, la municipalité avait opté pour l’exploitation de sources d’énergie abandonnées ou excédentaires afin de les transformer en ressources en flux de sats.

Conclusion

Pour revenir aux chiffres, il convient de signaler que l’industrie du mining de bitcoins consomme moins d’énergie que l’industrie des jeux vidéo. Néanmoins, Arcane Research a souligné, dans son rapport, que « pour un investissement de 1 000 dollars, un système de minage de bitcoins réduit les émissions de CO² de 6,32 tonnes par an ». Cela pour dire que l’industrie du bitcoin et des cryptomonnaies n’est pas aussi pollueuse que les autres secteurs. Les believers prévoient un avenir meilleur sans avoir à mettre fin à leur pratique de minage.  

Recevez un condensé de l’actualité dans le monde des cryptomonnaies en vous abonnant à notre nouveau service de newsletter quotidienne et hebdomadaire pour ne rien manquer de l’essentiel Cointribune !

A
A
Mikaia ANDRIAMAHAZOARIMANANA avatar
Mikaia ANDRIAMAHAZOARIMANANA

La révolution blockchain et crypto est en marche ! Et le jour où les impacts se feront ressentir sur l’économie la plus vulnérable de ce Monde, contre toute espérance, je dirai que j’y étais pour quelque chose

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.

Ne manquez aucune actu et abonnez-vous à Cointribune sur Google Actualités !