la crypto pour tous
A
A

Coinbase tourne le dos aux traders crypto de l’Inde

lun 11 Sep 2023 ▪ 6 min de lecture ▪ par Mikaia A.
S'informer Regulation Crypto

L’Inde, actuellement à la tête du G20, ne cesse d’appeler à une réglementation globale des cryptomonnaies. Coinbase, qui compte environ 50 000 utilisateurs indiens par mois, semble avoir entendu l’appel et prend des mesures à l’encontre des investisseurs issus du pays des Maharadjas. D’ici deux semaines, aucune inscription de leur part ne sera acceptée par l’exchange crypto américain. Décryptage !

Drapeau de l'Inde, logo de Coinbase et pièces de cryptomonnaies

En bref

  • Coinbase cessera de fournir des services crypto aux Indiens dès le 25 septembre
  • Ces nouvelles mesures ne concerneraient toutefois que les clients enfreignant les normes de l’exchange crypto américain

Coinbase, vers une privation de cryptomonnaies pour les Indiens ?

À l’heure où la SEC ne cesse de multiplier ses attaques contre les mastodontes crypto, Binance, Coinbase, Kraken et consorts sont poussés à ajuster leur tir. Des problèmes d’irrégularités mettraient certainement fin à leur parcours.

Coinbase, fin d’aventure en Inde ?

« Coinbase a indiqué dans un courriel qu’il cesserait de fournir tous les services de trading aux utilisateurs indiens après le 25 septembre et leur a conseillé de retirer tous les fonds de leurs comptes. En outre, Coinbase a interdit aux utilisateurs indiens de s’inscrire sur l’exchange, leur conseillant de télécharger Coinbase Wallet à la place. Coinbase est depuis longtemps confronté à des pressions réglementaires en Inde, ce qui a entraîné le départ d’au moins deux cadres supérieurs. »

En s’appuyant sur une récente parution de la presse indienne Economic Times, TechCrunch a révélé que Coinbase entend suspendre ses activités crypto pour les traders indiens. Dans la communication diffusée par courriel, l’exchange de cryptomonnaies américain a précisé que parallèlement, il désactivera les nouvelles inscriptions de plus d’un an.

Cette décision prendra effet dès le 25 septembre. Ainsi, afin d’éviter toute forme de perte de fonds crypto (BTC, ETH, etc.), les utilisateurs indiens devront vider leur compte aussitôt que possible.

« Nous vous contactons pour vous informer que nous allons interrompre tous les services Coinbase Retail liés à votre compte susmentionné, car nous allons désactiver l’accès aux comptes de détail qui ne répondent plus à nos normes mises à jour pour ces services. Veuillez noter que cela n’a pas d’impact sur votre accès/utilisation des services Coinbase Cloud, qui continueront d’être accessibles via notre compte », peut-on lire dans le fameux courrier.

Est-ce la fin de l’aventure crypto pour les Indiens ?

Contrairement à la Chine, l’Inde n’a jamais fermé ses portes aux cryptomonnaies. Le gouvernement Modi a plutôt opté pour une taxation à un taux fixe avoisinant les 30 % sur les profits liés à la vente d’actifs crypto sur tout son territoire.

Également, le RBI et le ministère indien des Finances profitent de sa bonne position dans le G20 en ce moment pour asseoir un cadre réglementaire mondial des cryptomonnaies. Le sommet de ce groupe rassemblant les principales économies mondiales, organisé les 9 et 10 septembre dernier à Delhi, a été une occasion pour les dirigeants indiens d’accélérer les choses.

Précisions de Coinbase concernant la nouvelle mesures pour les traders indiens

« Comme le rapporte Cointelegraph, l’avis ne visait pas tous les clients indiens, mais plutôt ceux qui ont violé les normes de l’exchange. »

Pour revenir sur Coinbase, Cointelegraph a noté que l’exchange américain a apporté des précisions concernant cette initiative. D’abord, l’équipe de Bryan Armstrong a limité l’envoi de cet email à certains utilisateurs. Seuls les traders crypto susceptibles d’avoir enfreint les normes récemment établies par Coinbase l’auraient reçu.

De plus, Coinbase n’a pas l’intention de partir définitivement de l’Inde. Voici un extrait garantissant ce départ partiel :

« Veuillez noter que cela n’a pas d’impact sur votre accès/utilisation des services Coinbase Cloud, qui continueront d’être accessibles via notre compte.

[…] Nous maintenons un centre technologique solide dans le pays et offrons des produits en direct, y compris notre Coinbase Wallet. Nous sommes engagés en Inde sur le long terme et continuons à explorer les moyens de renforcer notre présence sur ce marché important. »

La Banque centrale de l’Inde (RBI) et ses pressions sur Coinbase

Ajoutons à cela le fait que le patron de Coinbase, Brian Armstrong, a toujours affiché une volonté farouche d’aider les crypto enthousiastes indiens. Lors de son déplacement dans le pays en 2022, il a fait en sorte que les services de son exchange crypto soient en diapason avec l’UPI, dispositif de paiement très populaire en Inde.

Mais les pressions douces (ou « shadow ban ») de la Reserve Bank of India ont poussé Coinbase à faire marche arrière. Et cela n’a pas manqué d’affecter les traders crypto indiens.

Néanmoins, il convient de préciser que Coinbase a proposé une meilleure alternative pour ses clients fidèles indiens : Coinbase Wallet. Voici un article où vous trouverez d’amples détails relatifs à ce wallet crypto.

Maximisez votre expérience Cointribune avec notre programme 'Read to Earn' ! Pour chaque article que vous lisez, gagnez des points et accédez à des récompenses exclusives. Inscrivez-vous dès maintenant et commencez à cumuler des avantages.


Cliquez ici pour rejoindre 'Read to Earn' et transformez votre passion pour la crypto en récompenses !
A
A
Mikaia A. avatar
Mikaia A.

La révolution blockchain et crypto est en marche ! Et le jour où les impacts se feront ressentir sur l’économie la plus vulnérable de ce Monde, contre toute espérance, je dirai que j’y étais pour quelque chose

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.