A
A

Cristiano Ronaldo face à un recours collectif aux États-Unis pour ses NFTs sur Binance

mer 29 Nov 2023 ▪ 3 min de lecture ▪ par Ariela R.
S'informer

Cristiano Ronaldo fait actuellement face à un recours collectif aux États-Unis. On l’accuse de promouvoir des titres non enregistrés via Binance, plongeant le monde du football dans le tumulte financier.

Recours collectif Ronaldo et Binance
Une des promotions de Ronaldo sur sa collection NFT Binance

Les NFT de Ronaldo jugés comme des catalyseurs d’investissements risqués sur Binance

Voilà un an jour pour jour que Cristiano Ronaldo annonçait le lancement de sa première collection de NFT sur Binance. Malheureusement, la star du football se retrouve aujourd’hui au cœur d’une controverse financière avec l’exchange crypto.

On fait allusion à ce recours collectif déposé auprès du tribunal de district des États-Unis en Floride le 27 novembre. Selon le dossier, les NFT de Ronaldo auraient incité ses millions de followers à investir dans des titres non enregistrés sur Binance. De quoi mettre (une fois de plus) en péril la légitimité de l’exchange crypto !

Décryptage : Les NFT auraient servi de passerelle pour attirer les fans de Ronaldo vers Binance.

La plainte souligne que les followers de Ronaldo, incités par ses promotions, ont été plus enclins à utiliser Binance pour des transactions impliquant des titres non enregistrés. Cela inclut le BNB (BNB) de Binance et ses programmes de rendement crypto.

Les plaignants insistent sur le rôle clé de Ronaldo dans la popularité croissante de l’exchange, soulignant ses 850 millions de followers sur les réseaux sociaux. Les ventes NFT de Ronaldo ont généré un engouement considérable, augmentant les recherches sur Binance de 500 % dès la semaine suivant la vente initiale.

Violation des lois crypto ?

La popularité croissante de Binance, boostée par les ventes « incroyablement réussies » de NFT de Ronaldo, est éclipsée par des allégations de violation des lois cryptos. La plainte s’appuie sur le manquement présumé de Ronaldo à divulguer ses liens financiers avec Binance.

Cela viole les directives de la SEC selon lesquelles les célébrités doivent divulguer les paiements liés à la promotion de crypto. Selon les plaignants, cette omission aurait incité des investisseurs à participer à des transactions crypto risquées sans une compréhension adéquate des implications financières.

L’affaire en cours jette nécessairement une ombre à l’image de marque de Ronaldo. Mais pas que ! Elle suscite aussi des interrogations sur les stratégies de Binance, déjà mêlée dans une autre bataille juridique avec le DOJ.

Maximisez votre expérience Cointribune avec notre programme 'Read to Earn' ! Pour chaque article que vous lisez, gagnez des points et accédez à des récompenses exclusives. Inscrivez-vous dès maintenant et commencez à cumuler des avantages.


A
A
Ariela R. avatar
Ariela R.

Je m'appelle Ariela et j'ai 31 ans. J'oeuvre dans le domaine de la rédaction web depuis maintenant 7 ans. Je n'ai découvert le trading et la cryptomonnaie que depuis quelques années. Mais c'est un univers qui m'intéresse beaucoup. Et les sujets traités au sein de la plateforme me permettent d'en apprendre davantage. Chanteuse à mes heures perdues, je cultive aussi une grande passion pour la musique et la lecture (et les animaux !)

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.