A
A

Crypto : Coinbase vole au secours de Ripple (XRP) à son procès

mar 01 Nov 2022 ▪ 14h00 ▪ 4 min de lecture - par Mikaia ANDRIAMAHAZOARIMANANA

Qui va gagner dans le procès opposant Ripple à la Securites and Exchange Commission ? Jusqu’à présent, aucun de deux ne peut crier victoire. Néanmoins, la balance semble se pencher en faveur de l’équipe de Brad Garlinghouse. Comme les observateurs ont avancé que ce long épisode prendrait fin vers le premier semestre de 2023, l’exchange américain de cryptomonnaies Coinbase vient à la rescousse de son ami Ripple.

Crypto : Coinbase va soumettre un mémoire d’amicus curiae pour aider Ripple (XRP) contre la SEC

Coinbase demande une permission de déposer une mémoire d’amicus curiae

Dépôt d’un mémoire d’amicus curiae par Coinbase

« Plus tôt aujourd’hui, Coinbase a demandé au juge Torres la permission de déposer un mémoire d’amicus curiae dans l’affaire de la SEC concernant XRP. Notre point de vue est assez simple : il s’agit d’un cas d’école de la façon dont la notification équitable et critique toute notification raisonnable de la procédure régulière en vertu de la loi. »

Paul Grewal, auteur de ce tweet publié le 31 octobre, n’est autre que le responsable juridique de Coinbase. Il y ajoute des commentaires se rapportant sur :

  • un rappel de l’impossibilité des agences gouvernementales de classer un comportement de violation de la loi en l’absence d’avis équitable ;
  • l’acte contradictoire de la SEC qui a poursuivi les vendeurs de tokens XRP alors qu’elle a déclaré en publique que ces transactions étaient légales.

En d’autres termes, Coinbase aimerait corriger une Securites and Exchange Commission qui a omis de faire savoir que l’activité est illégale avant de prendre des mesures d’exécution. La négligence de cet « avis équitable » a poussé l’exchange crypto américain à constituer ce document. À noter par ailleurs qu’il ne sera pris en compte que lorsque le tribunal tranchera sur l’affaire Ripple vs SEC.

Ripple, de plus en plus soutenu par la communauté crypto

Cette demande de Coinbase s’était tenu trois jours après dépôt d’une motion pour la soumission d’un autre mémoire d’amicus curiae (« amis de la cour ») par la Blockchain Association. Ce collectif de crypto enthousiastes y a mis en exergue les « effets dévastateurs » que pourraient produire les avis de Gary Gensler, président de la SEC.

Également, des mémoires d’amicus curiae émanant de la « communauté décentralisée » XRP, de Crypto Council for Innovation et de Valhil Capital ont fait l’objet de dépôt au même jour que celui de Coinbase.

Vers un arrangement entre la SEC et Ripple ?

Cela fait maintenant 2 ans que Ripple est en confrontation juridique avec la Securities and Exchange Commission des États-Unis. La raison ? Ripple aurait vendu des tokens XRP (XRP) en tant que titres non enregistrés. Mais Brad Garlinghouse et son équipe ne compte pas se laisser battre facilement pas le régulateur. Maintenant, qu’ils ont toute une horde d’enthousiastes derrière eux, le juge réfléchirait peut-être à deux fois avant de condamner Ripple.

Recevez un condensé de l’actualité dans le monde des cryptomonnaies en vous abonnant à notre nouveau service de newsletter quotidienne et hebdomadaire pour ne rien manquer de l’essentiel Cointribune !

A
A
Mikaia ANDRIAMAHAZOARIMANANA avatar
Mikaia ANDRIAMAHAZOARIMANANA

La révolution blockchain et crypto est en marche ! Et le jour où les impacts se feront ressentir sur l’économie la plus vulnérable de ce Monde, contre toute espérance, je dirai que j’y étais pour quelque chose

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.

Ne manquez aucune actu et abonnez-vous à Cointribune sur Google Actualités !