A
A

Crypto : François Villeroy de Galhau s’exprime sur la réglementation

ven 30 Sep 2022 ▪ 13h00 ▪ 4 min de lecture - par Eddy Senga

Le développement du secteur crypto pousse les régulateurs à mettre sur pied différentes stratégies afin de le contrôler. Les avantages des cryptomonnaies ne sont plus à présenter. Toutefois, les risques sont aussi visibles et c’est l’une des raisons principales de la prise de parole de François Villeroy de Galhau, le gouverneur de la Banque centrale française.

crypto francois villeroy de galhau

Le gouverneur de la Banque centrale de France met en garde contre des réglementations crypto trop complexes

Plus le temps passe et plus les actifs numériques attirent l’attention du grand public. Malgré toutes les probabilités de gain qu’ils proposent, ce sont les conséquences qui inquiètent particulièrement les régulateurs. Lundi, Luis de Guindo, le vice-président de la BCE a déclaré que l’inflation de la zone euro s’intensifie de plus en plus tandis que la croissance s’affaiblit.

Cette déclaration fait suite à l’avertissement de l’Autorité européenne des marchés financiers (ESMA). En effet, le principal régulateur des valeurs immobilières de l’Union Européenne a mis en garde en mai contre la flambée de l’inflation. Ce dernier a déclaré que la hausse des prix à la consommation pourrait pousser les commerçants de détails vers les cryptomonnaies

Ainsi, lors de la conférence sur la finance numérique qui s’est tenue mardi à Paris, François Villeroy de Galhau s’est exprimé sur la réglementation des actifs crypto. Selon lui, les régulateurs devraient être vigilants et attentifs avant de prendre des décisions. Vraisemblablement, l’adoption de réglementations contradictoires ou tardives pourraient ne pas suffire pour protéger les investisseurs. Cela pourrait également s’avérer insuffisant pour prévenir le blanchiment d’argent.

Un projet de loi sur la réglementation des marchés des cryptomonnaies ?

En septembre 2020, la Commission européenne a présenté le projet de loi sur la réglementation des marchés des actifs crypto (MiCA). Celui-ci s’inscrit dans le cadre de sa stratégie de finance numérique visant à regrouper tous les acteurs du secteur crypto dans l’UE dans un cadre réglementaire unique. 

Le 30 juin, le Conseil et le Parlement européen sont parvenus à un accord provisoire sur le projet de loi MiCA. Cependant, ce dernier ne sera mis en œuvre qu’en 2024. En août de cette année, la Banque centrale européenne (BCE) a présenté son plan d’harmonisation du cadre réglementaire dans l’UE

D’après le régulateur, il n’existe pas encore de cadre réglementaire harmonisé dans l’UE. De ce fait, ce plan permettra de régir les activités et les services crypto dans la zone afin d’éviter la création des règles de jeu inégales. De plus, ceci devient une nécessité puisque de nombreuses banques pensent à offrir des produits et des services crypto.

L’inflation s’intensifie et les régulateurs sont sur le qui-vive. En effet, il y a de fortes chances que les investisseurs se tournent vers les actifs cryptos. Pour cette raison, François Villeroy de Galhau pense qu’il est primordial de prendre les bonnes décisions au bon moment.

Recevez un condensé de l’actualité dans le monde des cryptomonnaies en vous abonnant à notre nouveau service de newsletter quotidienne et hebdomadaire pour ne rien manquer de l’essentiel Cointribune !

A
A
Eddy Senga avatar
Eddy Senga

Le monde évolue et l'adaptation est la meilleure arme pour survivre dans cet univers ondoyant. Community manager crypto à la base, je m'intéresse à tout ce qui touche de près ou de loin à la blockchain et ses dérivés. Dans l'optique de partager mon expérience et de faire connaître un domaine qui me passionne, rien de mieux que de rédiger des articles informatifs et décontractés à la fois.

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.

Ne manquez aucune actu et abonnez-vous à Cointribune sur Google Actualités !