A
A

Crypto : La SEC gagne sa bataille judiciaire contre LBRY, le « YouTube de la blockchain »

mar 08 Nov 2022 ▪ 15h00 ▪ 3 min de lecture - par Luc Jose Adjinacou

Aux États-Unis, la Securities and Exchange Commission travaille à une meilleure régulation de l’industrie des cryptos. Ces dernières années, elle s’est engagée dans un grand nombre de bras de fer contre des acteurs du secteur. Elle enquêtait notamment sur LBRY depuis 2016 et a finalement engagé des poursuites contre la startup. Un juge du tribunal de New Hampshire vient de sonner le glas de cette affaire.

LBC, LBRY, Crypto, VS, SEC

Un « précédent dangereux » pour l’industrie de la crypto ?

Lors de l’audience finale dans l’affaire qui oppose l’équipe de LBRY à la SEC, un juge du tribunal du New Hampshire s’est prononcé en faveur du régulateur américain. Rappelons que la SEC garde l’équipe LBRY dans son viseur depuis les six dernières années. Selon elle, le LBC, le token natif de l’écosystème, est une valeur mobilière. Elle accuse LBRY d’avoir vendu des titres non enregistrés pour plusieurs millions de dollars en bitcoins notamment.

Dans le cadre de l’affaire, la SEC a demandé au juge une injonction permanente interdisant la commercialisation des LBC. Le régulateur a également demandé au tribunal d’imposer à LBRY une restitution de ses recettes, via un fonds de compensation. LBRY a défendu qu’elle n’a techniquement pas violé les textes. Elle ajouté que son token, le LBC, fonctionne comme une monnaie numérique, qui est un composant essentiel de la blockchain LBRY. 

L’annonce de LBRY sur Twitter

« Nous avons perdu, désolé (…) La décision du tribunal pourrait faire de toutes les cryptos aux États-Unis une valeur mobilière, y compris Ethereum. Elle crée un précédent dangereux pour l’industrie des cryptos (…) », a écrit LBRY.

L’équipe se promet de rebondir

« Nous allons soigner nos plaies pendant un petit moment, mais nous n’abandonnons pas (…) Le meilleur reste à venir », a indiqué une note de LBRY.

Rappelons que LBRY est un réseau de partage de fichiers et de paiement basé sur la blockchain. Il alimente des plateformes décentralisées, principalement des réseaux sociaux et des plateformes vidéo. Pour beaucoup, la plateforme est le YouTube de la blockchain.

À l’approche du verdict, le LBC a été affecté par l’éventualité d’une victoire de la partie gouvernementale. Elle a signé une baisse de 35 % au cours des derniers jours et de 49 % au cours des 30 derniers jours, selon les données de CoinGecko. 

Sur les réseaux sociaux, cette décision inquiète un grand nombre d’intervenants sur le marché des cryptos. Ils craignent que cette jurisprudence ne soit évoquée dans les batailles judiciaires actuellement en cours qui impliquent la SEC. Si c’est le cas, le préjudice peut être important pour les cryptos.

Recevez un condensé de l’actualité dans le monde des cryptomonnaies en vous abonnant à notre nouveau service de newsletter quotidienne et hebdomadaire pour ne rien manquer de l’essentiel Cointribune !

A
A
Luc Jose Adjinacou avatar
Luc Jose Adjinacou

Loin d’avoir refroidi mes ardeurs, un investissement infructueux en 2017 sur une cryptomonnaie n’a fait qu’accroitre mon enthousiasme. Je me suis dès lors résolu à étudier et comprendre la blockchain et ses nombreux usages et à relayer avec ma plume de l’information relative à cet écosystème.

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.

Ne manquez aucune actu et abonnez-vous à Cointribune sur Google Actualités !