A
A

Crypto : Lancement du projet pilote de vente de la CBDC indienne

mar 01 Nov 2022 ▪ 8h00 ▪ 3 min de lecture - par Luc Jose Adjinacou

Une grande majorité de Banques centrales dans le monde travaille à élaborer leur propre monnaie numérique de Banque centrale (CBDC). Les objectifs poursuivis ne sont pas les mêmes dans chaque cas. Si certains gouvernements souhaitent prendre une part active dans le développement de ce marché, il en existe dont le but est de créer une CBDC pour combattre la croissance des cryptos. C’est le cas de l’Inde. Le pays a, depuis le début, affiché son opposition au marché des actifs numériques. Récemment, Rabi Sankar, vice-gouverneur de la Banque centrale, a déclaré qu’il croit fermement que les CBDC peuvent « tuer » les cryptos. D’après lui, ces dernières portent en elles, le germe de la « déstabilisation de la stabilité monétaire et fiscale ».

Inde, CBDC, Crypto

Une CBDC programmée pour éclipser les autres cryptos ?

Le 31 octobre, la Banque centrale indienne (RBI), a annoncé qu’elle lancera le 1er novembre, la vente de la roupie numérique de gros (CDBC-W). La CBDC-W est disponible pour le règlement des transactions sur le marché secondaire des titres gouvernementaux. Elle permet un accès restreint à certaines institutions financières. Elle peut aussi intervenir dans le règlement de transactions interbancaires. Les autorités assurent qu’elle réduira les coûts de transaction.

De plus, la RBI précise que la version de détail de la CBDC indienne (CBDC-R) sera disponible dans un mois. Un projet pilote sera également lancé dans ce sens. Cette phase pilote conduira à la distribution de la CBDC-R dans des groupes d’utilisateurs fermés comprenant des clients et des commerçants. Elle peut être utilisée par tous, y compris le secteur privé, les consommateurs non financiers et les entreprises. C’est une version électronique de la monnaie fiduciaire en circulation.

L’annonce de la RBI

Le gouvernement a sélectionné neuf banques de premier plan pour distribuer sa crypto sur le territoire. Il s’agit de la State Bank of India, de la Bank of Baroda, de l’Union Bank of India, de la HDFC Bank, de l’ICICI Bank, de la Kotak Mahindra Bank, de Yes Bank, d’IDFC First Bank et de HSBC.

Si l’un des premiers objectifs visés par New Delhi est de lutter contre l’adoption des cryptos, le pays s’attend à ce que la roupie numérique soutienne l’économie numérique, renforce l’inclusion financière et rende les systèmes monétaires et de paiement plus efficaces. Le mois dernier, la RBI a déclaré que sa CBDC sera l’une des plus innovantes du monde. Elle mise notamment sur la rapidité, l’efficacité, l’accessibilité et des coûts abordables.

Recevez un condensé de l’actualité dans le monde des cryptomonnaies en vous abonnant à notre nouveau service de newsletter quotidienne et hebdomadaire pour ne rien manquer de l’essentiel Cointribune !

A
A
Luc Jose Adjinacou avatar
Luc Jose Adjinacou

Loin d’avoir refroidi mes ardeurs, un investissement infructueux en 2017 sur une cryptomonnaie n’a fait qu’accroitre mon enthousiasme. Je me suis dès lors résolu à étudier et comprendre la blockchain et ses nombreux usages et à relayer avec ma plume de l’information relative à cet écosystème.

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.

Ne manquez aucune actu et abonnez-vous à Cointribune sur Google Actualités !