A
A

Crypto : L’État du Kentucky est-il trop généreux envers les mineurs ?

mer 07 Déc 2022 ▪ 14h00 ▪ 4 min de lecture - par Mikaia ANDRIAMAHAZOARIMANANA

Dans le Kentucky, les mineurs de cryptomonnaies profiteraient de tarifs d’électricité réduits et de crédit d’impôt. Que des avantages conséquents pour les grandes installations comme Elbon Facility et Bitiki-KY ! Or, le maintien de ce genre de contrat risque d’affecter la situation des Kentuckiens dans le futur. Pressentant un avenir moins radieux pour les habitants, Earthjustice demande l’ouverture d’une enquête.

Crypto : L’État du Kentucky est-il trop généreux envers les mineurs ?

Enquête sur les contrats de mining crypto au Kentucky

Dans sa déclaration en date du 5 décembre, le groupe de droit environnemental Earthjustice aurait ouvert une enquête officielle sur les avantages fiscaux alloués à deux géants du mining crypto dans le Kentucky. Elle fait notamment mention de deux contrats miniers accordant des tarifs d’électricité à moindre prix à Elbon Facility et Bitki-KY dans le cadre d’un projet de loi d’allégement fiscal pour les acteurs du secteur.

À titre de rappel, Elbon Facility disposerait d’une installation de mining crypto de 250 MW à Louisa et Bitiki-Ky aurait bénéficié d’un crédit d’impôt de 250 000 dollars de l’État du Kentucky.

Mais une question se pose : ces largesses envers les sociétés crypto énergivores n’entraîneraient-elles pas une hausse des factures d’électricité pour les habitants du Kentucky ?

Pour mieux élucider la situation, Earthjustice a trouvé juste de :

  • faire appel à la Commission des services publics (PCS) de l’état d’ouvrir une enquête officielle ;
  • mettre en place une coalition de groupe incluant le Kentucky Conservation Committee, Mountain Association, Kentuckians for the Commonwealth, Appalachian Citizens’ Law Center, Kentucky Solar Energy Society et Sierra Club en vue de mettre la pression sur ladite Commission.
L’État du Kentucky est pourtant favorable au mining crypto

Un rapport avec le scandale FTX ?

Plusieurs raisons auraient poussé Earthjustice à interpeller la PCS. Parmi eux figurent :

  • la faillite d’une installation de minage de cryptomonnaies dans l’État de Washington en 2018, qui a généré 700 000 dollars d’impayés sur sa consommation d’électricité ;
  • les problèmes de paiement d’une société de mining crypto en Arkansas en 2019, pour des raisons de mises à niveau importantes ;
  • les débâcles des entreprises crypto comme FTX ;
  • les impacts négatifs du mining sur l’environnement et la santé publique ;
  • etc.

« Nos fonds de développement économique devraient être utilisés pour des projets qui profitent réellement aux communautés locales – et non pour des entreprises risquées de l’extérieur de l’État qui choisissent de tirer parti de nos ressources, mais qui risquent d’augmenter les factures des services publics dans les communautés qui sont déjà en difficulté », précisent-ils dans cette déclaration.

Earthjustice et Sierra Club ont déjà sorti un nouveau guide dans lequel ils ont précisé que le mining de bitcoins aurait émis environ 27,4 millions de tonnes de CO2 entre juillet 2021 et décembre 2022. L’État de New York est déjà en état d’alerte, la Maison-Blanche aussi ne pense pas rester de marbre face à ce genre d’appel. Nous attendrons patiemment la suite de cette enquête.

Recevez un condensé de l’actualité dans le monde des cryptomonnaies en vous abonnant à notre nouveau service de newsletter quotidienne et hebdomadaire pour ne rien manquer de l’essentiel Cointribune !

A
A
Mikaia ANDRIAMAHAZOARIMANANA avatar
Mikaia ANDRIAMAHAZOARIMANANA

La révolution blockchain et crypto est en marche ! Et le jour où les impacts se feront ressentir sur l’économie la plus vulnérable de ce Monde, contre toute espérance, je dirai que j’y étais pour quelque chose

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.

Ne manquez aucune actu et abonnez-vous à Cointribune sur Google Actualités !