la crypto pour tous
A
A

Crypto : Ripple exprime des doutes sur le projet BEN Coin

lun 15 Mai 2023 ▪ 3 min de lecture ▪ par Luc Jose A.
S'informer Scam

L’industrie crypto est certainement parmi les plus prolifiques du secteur de la Tech. Chaque jour, ce sont des dizaines, voire des centaines de nouveaux projets cryptos qui voient le jour. Évidemment, plusieurs parmi ceux-ci sont juste des arnaques. Le projet BEN Coin en est potentiellement une.

Le logo de Ben Coin

Le projet BEN Coin, un scam d’après Ripple

L’une des choses les plus constantes dans l’industrie crypto, c’est la prolifération des arnaques. Les escroqueries à la crypto sont légion et même les utilisateurs les plus avertis, en sont parfois victimes. Le projet BEN Coin, en serait-il un ? Le doute est permis selon Ripple.

C’est notamment ce que suggère une récente intervention de David Schwartz, le directeur technique de la firme crypto. Le responsable n’a pas affirmé de but en blanc que la BEN Coin est une arnaque.

Il a néanmoins soutenu un utilisateur, qui pense que le projet BEN Coin en est une à 100 %. Questionné par Schwartz sur les éléments qui sous-tendent son opinion, l’utilisateur a livré deux hypothèses pour s’expliquer.

La première, c’est que ce projet est susceptible d’être l’objet d’un rug pull. L’idée derrière ce terme, c’est que les promoteurs abandonnent leur projet sans crier gare. Bien évidemment, en disparaissant dans la nature avec les avoirs des utilisateurs.

La seconde est liée à la chaine Youtube Bitboy Crypto. Dans ce cas de figure, ce serait plutôt son implication dans le projet qui s’avérerait être un rug pull. Sans pour autant exprimer des idées contraires, David Schwartz a reconnu la pertinence de ces doutes.

La réaction des parties prenantes

On peut à la lumière de ces éléments dire que le projet crypto BEN Coin est à prendre avec des pincettes. Surtout que les parties prenantes n’ont pas réagi… Quoique Bitboy a répondu à ces allégations, estimant qu’elles sont infondées et fausses. Ceci, en traitant ses détracteurs de haters.

Bitboy a par ailleurs appelé les utilisateurs à faire fi de ces accusations. D’après son responsable Ben Armstrong, la crypto devrait en fait servir de jeton de gouvernance pour sa DAO. Peu convaincant comme argument.

Par ailleurs, comment alors expliquer que l’existence de BEN Coin n’ait été divulguée que deux jours après son lancement ? Quoi qu’il en soit, quand des doutes subsistent, il faut s’abstenir. Gary Gensler, le patron de la SEC a eu le mérite d’avoir fourni des éléments permettant de détecter une arnaque crypto. N’hesitez pas à les parcourir pour vous faire vos propres avis sur ce genre de projet crypto.

Maximisez votre expérience Cointribune avec notre programme 'Read to Earn' ! Pour chaque article que vous lisez, gagnez des points et accédez à des récompenses exclusives. Inscrivez-vous dès maintenant et commencez à cumuler des avantages.


Cliquez ici pour rejoindre 'Read to Earn' et transformez votre passion pour la crypto en récompenses !
A
A
Luc Jose A. avatar
Luc Jose A.

Diplômé de Sciences Po Toulouse et titulaire d'une certification consultant blockchain délivrée par Alyra, j'ai rejoint l'aventure Cointribune en 2019. Convaincu du potentiel de la blockchain pour transformer de nombreux secteurs de l'économie, j'ai pris l'engagement de sensibiliser et d'informer le grand public sur cet écosystème en constante évolution. Mon objectif est de permettre à chacun de mieux comprendre la blockchain et de saisir les opportunités qu'elle offre. Je m'efforce chaque jour de fournir une analyse objective de l'actualité, de décrypter les tendances du marché, de relayer les dernières innovations technologiques et de mettre en perspective les enjeux économiques et sociétaux de cette révolution en marche.

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.