A
A

Russie : La Banque centrale s’ouvre aux cryptos

mar 08 Nov 2022 ▪ 18h00 ▪ 3 min de lecture - par Eddy Senga

Le manque d’argent se fait ressentir à travers le monde. Face aux problèmes croissants, la Banque centrale de Russie revoit ses priorités concernant les cryptos. Si jusqu’ici les actifs numériques n’ont pas toujours fait l’unanimité, la Russie voit les choses différemment et pense qu’ils pourraient relever une économie en difficulté.

crypto russie

Russie, les cryptos comme moyen d’internationaliser une économie en difficulté ?

La Russie réfléchit actuellement à un plan d’adoption des cryptomonnaies. Alors que l’inflation et les sanctions font rage, le gouvernement russe commence à entrevoir les possibilités qu’offrent les actifs numériques. Dans un récent rapport sur les cryptomonnaies, la Banque centrale russe parle de leur intégration dans les systèmes financiers. 

Les principaux sujets tournaient autour de la réglementation et de la taxation appropriées de l’émission des cryptos. Mais également, d’autres thèmes qui reviennent fréquemment dans ce genre de discussion. Cependant, le rapport ne mentionne aucune réglementation concernant le blanchiment d’argent. Rappelons que c’est l’un des sujets qui revient le plus dès qu’il s’agit du secteur crypto. 

Les sanctions économiques qui pèsent sur le pays brillent également par leur absence. Toutefois, on ne peut pas s’en plaindre, puisque Elvira Nabiullina, la gouverneure de la CBR, a réussi à protéger l’économie de la Russie de ces dernières. Au vu de toutes les difficultés que connaît le pays en ce moment, les cryptos jouent un rôle très important. 

Bien que le président Poutine se soit prononcé en faveur des cryptomonnaies avant l’invasion en Ukraine, l’initiative de la CBR est le résultat d’un autre problème. En effet, le pays a essayé de monétiser ses ressources naturelles sans passer par le dollar américain. Cependant, celui-ci est l’outil par excellence dans les marchés du pétrole et du gaz naturel. De ce fait, avec une réglementation internationale, la technologie crypto se place comme la meilleure alternative pour pallier cette situation. 

Un article récent de Telegram mentionne que la Banque centrale de Russie travaille sur le rouble numérique, qu’elle pilotera d’ici 2023. Entre-temps, la CBR se dit intéressée par l’ouverture du marché intérieur aux pays amis. Cette expression, pays amis, est un euphémisme de la législation russe. Cette dernière désigne les rares pays qui acceptent encore les entités russes sur leurs marchés.

Recevez un condensé de l’actualité dans le monde des cryptomonnaies en vous abonnant à notre nouveau service de newsletter quotidienne et hebdomadaire pour ne rien manquer de l’essentiel Cointribune !

A
A
Eddy Senga avatar
Eddy Senga

Le monde évolue et l'adaptation est la meilleure arme pour survivre dans cet univers ondoyant. Community manager crypto à la base, je m'intéresse à tout ce qui touche de près ou de loin à la blockchain et ses dérivés. Dans l'optique de partager mon expérience et de faire connaître un domaine qui me passionne, rien de mieux que de rédiger des articles informatifs et décontractés à la fois.

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.

Ne manquez aucune actu et abonnez-vous à Cointribune sur Google Actualités !