A
A

Do Kwon va-t-il rentrer à Séoul blanc comme neige ?

mer 17 Août 2022 ▪ 20h00 ▪ 5 min de lecture - par Mikaia ANDRIAMAHAZOARIMANANA

L’on a rapporté dernièrement que Do Kwon se préparerait à retourner à Séoul, le pays qu’il a dû quitter après l’effondrement de Terra. Pour préparer le terrain, il aurait engagé des avocats d’un cabinet national. Un acte qui ne concorde pas avec ses derniers commentaires sur son éventuel retour d’Exil.

Do Kwon, Terra, LUNA, Crypto

Vers un retour à Séoul du fondateur de Terra ?

Do Kwon, c’est le patron de Terraform Labs dont le stablecoin UST et le token LUNA ont connu un effondrement en mai dernier. Une situation qui l’a mis directement dans de beaux draps puisque ce jeune diplômé de Stanford a dû s’exiler à Singapour.

Agissait-il par peur de poursuites juridiques en terres sud-coréennes ? Ou bien craignait-il pour sa vie et celle de ses proches ? Car il y a eu bel et bien une tentative d’intrusion dans sa demeure à Séoul juste après le crash de Terra.

L’auteur de cet acte n’est autre qu’un investisseur malheureux qui voulait juste des réparations pour le tort occasionné par le de-peg de l’UST au dollar.

Récemment, Do Kwon est sorti de son mutisme. Lors d’une interview accordée à Coinage, il a tenu à rassurer les investisseurs. Et ce en dépit de lourdes pertes occasionnées par ce revirement de la situation : 40 milliards de dollars aux investisseurs et 500 milliards de dollars pour le marché des cryptomonnaies, d’après L’Echo.

En ce qui concerne son éventuelle rentrée en Corée du Sud, il a souligné :

« C’est un peu difficile de prendre cette décision, car nous n’avons jamais été en contact avec les enquêteurs. Ils ne nous ont jamais accusés de quoi que ce soit. »

Or, pas plus tard que ce jour, Watcher Guru a tweeté ceci :

« Do Kwon engage des avocats en Corée du Sud pour préparer l’enquête du ministère public sur l’effondrement de Terra. »

Kwon sera-t-il arrêté dès son retour ?

Probablement! Bien qu’il nie l’existence d’une quelconque poursuite contre lui après l’échec du projet, nous savons qu’il n’a pas un dossier aussi vierge aux yeux de la justice sud-coréenne.

Déjà, il y a quelques allégations stipulant que Terra Labs détiendrait l’équivalent de 3,6 milliards de dollars en UST et USDT sans qu’aucune déclaration ne soit faite. Ce qui a donné à une piste sur un éventuel blanchiment d’argent par Kwon et toute son équipe.

Flux de fonds non divulgés par Terra Labs

Également, il convient de citer que le groupe d’hacktivistes Anonymous en a après lui. Ils lui ont effectivement adressé ce message après la chute de Terra :

« Do Kwon, si vous nous écoutez, malheureusement, il n’y a rien que l’on puisse faire pour inverser les dommages que vous avez causés. A ce stade, la seule chose que nous pouvons faire est de vous tenir pour responsable et de faire en sorte que vous soyez traduit en justice le plus rapidement possible. »

Par ailleurs, nous ne sommes pas sans savoir que FatMan a des dossiers à révéler au grand public concernant Do Kwon et ses acolytes. Et il y a aussi Interpol qui pourrait intervenir en cas de nécessité.

Source : Twitter

Donc, s’il venait à rentrer à Séoul, assurément il n’y mènerait plus sa vie douce de Singapour.

Bref, Do Kwon peut se la jouer coach en motivation via son compte twitter, prendre des mesures d’accompagnements de type fork de Terra, etc., mais il doit se préparer au pire lors de son arrivée à Séoul. Si pour le moment il nie toute forme de préparation de retour d’exil, c’est peut-être sa stratégie de communication. Histoire de temporiser les frictions.

Recevez un condensé de l’actualité dans le monde des cryptomonnaies en vous abonnant à notre nouveau service de newsletter quotidienne et hebdomadaire pour ne rien manquer de l’essentiel Cointribune !

A
A
Mikaia ANDRIAMAHAZOARIMANANA avatar
Mikaia ANDRIAMAHAZOARIMANANA

La révolution blockchain et crypto est en marche ! Et le jour où les impacts se feront ressentir sur l’économie la plus vulnérable de ce Monde, contre toute espérance, je dirai que j’y étais pour quelque chose

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.

Ne manquez aucune actu et abonnez-vous à Cointribune sur Google Actualités !