A
A

dYdX v4 va s'étendre à sa propre blockchain dans l'écosystème Cosmos

ven 24 Juin 2022 ▪ 13h15 ▪ 7 min de lecture - par Quentin Durand

dYdX, une bourse de produits dérivés populaire, va développer une nouvelle blockchain sur le réseau Cosmos et s’y étendre. La bourse n’a pas encore décidé ce qu’il adviendra de la version actuelle sur StarkEx.

dYdX V4 sera développé comme une blockchain autonome basée sur le SDK Cosmos et le protocole de consensus Tendermint Proof-of-Stake. Nous sommes heureux d’annoncer que dYdX V4 sera développé comme une blockchain autonome basée sur le consensus Tendermint et construite à l’aide de Cosmos SDK ! dYdX V4 marque la décentralisation complète du protocole dYdX, et nous sommes ravis de la combinaison unique de décentralisation, d’extensibilité et de personnalisation qu’offre Cosmos.

Un souhait de décentralisation pour dYdX

Le problème fondamental de tous les produits L1 ou L2, sur lesquels nous pourrions nous développer, est qu’aucun d’entre eux n’est capable de gérer un débit proche de celui nécessaire pour faire fonctionner un carnet d’ordres et un moteur d’appariement de première classe. À titre de référence, le produit dYdX existant traite environ 10 transactions par seconde et 1 000 placements/annulations d’ordres par seconde, l’objectif étant de passer à des ordres de grandeur supérieurs.

Nous avons envisagé de pivoter vers le développement d’un autre modèle de négociation, tel qu’un système AMM ou RFQ, mais nous avons finalement décidé qu’un protocole basé sur le carnet d’ordres était essentiel pour l’expérience de négociation que les traders professionnels et les institutions exigent. Nous n’étions pas non plus satisfaits des systèmes de carnet d’ordres hors chaîne existants qui n’incluaient pas d’appariement (énormes problèmes de frontrunning et de collisions de transactions) ou étaient basés sur un appariement centralisé (il ne peut y avoir de systèmes centraux dans dYdX V4). Nous avons donc réalisé que nous devions construire un réseau décentralisé hors chaîne pour gérer le carnet d’ordres.
C’est là que Cosmos entre en jeu. L’un des avantages majeurs du développement d’une blockchain dédiée à dYdX V4 est qu’elle offre une personnalisation complète du fonctionnement de la blockchain elle-même, ainsi que des tâches effectuées par les validateurs.

Dans dYdX V4, chaque validateur exécutera un carnet d’ordres en mémoire qui n’est jamais engagé dans le consensus (c’est-à-dire, hors chaîne). Les ordres passés et les annulations seront propagés à travers le réseau de la même manière que les transactions normales de la blockchain, garantissant que les ordres passés et les annulations feront toujours leur chemin à travers le réseau. Le carnet d’ordres que chaque validateur stocke est finalement cohérent entre eux. En temps réel, les ordres seront appariés par le réseau. Les transactions qui en résultent sont ensuite engagées sur la chaîne à chaque bloc. 
Cela permet à dYdX V4 d’avoir un débit extrêmement élevé pour le carnet d’ordres (qui, rappelons-le, nécessite 100x le débit des transactions !) tout en restant décentralisé.

Pas de frais de gaz de négociation

Comme mentionné, un avantage majeur de Cosmos est que la chaîne peut être développée pour répondre aux besoins exacts du réseau dYdX. Une application de ceci est que les traders ne paieraient pas de frais de gaz pour négocier, mais plutôt des frais basés sur les transactions exécutées, comme pour dYdX V3 et les échanges centralisés. Ces frais reviendraient aux validateurs et à leurs stakers.

Une plateforme idéale sur laquelle s’appuyer

dYdX V4 est une blockchain entièrement souveraine, ce qui signifie que la chaîne ne dépend d’aucune blockchain ou système externe. Il s’agit d’une excellente plateforme pour la communauté dYdX qui peut continuer à construire de manière verticalement intégrée, les détenteurs de jetons de protocole contrôlant entièrement le système. Qu’il s’agisse de créer des fonctionnalités supplémentaires comme le trading au comptant, les options ou le multi-collatéral, ou d’améliorer la technologie sous-jacente de base, la communauté dYdX contrôlera désormais chaque aspect de la pile et pourra créer la meilleure expérience produit possible.

Un changement majeur pour le jeton dYdX

DYDX, le jeton de protocole du protocole dYdX, est gouverné par ses détenteurs. La société n’a en aucun cas le contrôle sur la façon dont il est utilisé.
Cela dit, le protocole V4 est conçu avec un besoin d’un jeton de protocole de couche 1. Ce jeton de protocole sera utilisé pour le jalonnement des validateurs, ainsi que pour la gouvernance continue de la chaîne. Le jeton DYDX semble être une solution naturelle pour être utilisé comme jeton de couche 1 du réseau V4, mais nous sommes impatients de comprendre la perspective de la communauté dYdX.

Penser 10 fois plus grand, la vision de dYdX en 2022

L’une des valeurs fondamentales de dYdX est de penser dix fois plus grand. dYdX devrait se concentrer sur ce qu’il pourrait réaliser, plutôt que de protéger ce qui a été construit jusqu’à présent.
Notre objectif est de voir dYdX devenir à terme l’un des plus grands échanges de toute la crypto. Nous réalisons que c’est un objectif extrêmement difficile et ambitieux, mais nous pensons que dYdX devrait faire des choix pour maximiser les chances d’atteindre cet objectif, plutôt que de se contenter d’une définition inférieure du succès.
Nous n’étions satisfaits d’aucune des approches existantes pour développer une bourse entièrement décentralisée. Bien que nous soyons convaincus que nous pourrions développer un protocole de pointe en utilisant l’une de ces approches testées, nous ne pensions pas qu’elles pourraient soutenir une expérience qui nous permettrait de nous rapprocher de notre objectif.

Le développement d’un carnet d’ordres et d’un moteur d’appariement décentralisés, hors chaîne, et le passage d’Ethereum à une chaîne spécifique à dYdX en tant que protocole DeFi majeur n’ont pas encore été testés, mais nous pensons que cela donne à dYdX la meilleure chance de développer un réseau qui pourrait offrir une expérience de produit compétitive à long terme avec les échanges centralisés. Il y a beaucoup de choses à développer et de nombreux points d’interrogation, mais nous sommes enthousiastes à l’idée que dYdX continue à être un leader dans l’adoption de nouvelles technologies qui donnent l’opportunité de développer la meilleure expérience produit possible.
Nous sommes enthousiasmés par l’opportunité de ce qui peut être construit, et la chance d’atteindre notre objectif.

Recevez un condensé de l’actualité dans le monde des cryptomonnaies en vous abonnant à notre nouveau service de newsletter quotidienne et hebdomadaire pour ne rien manquer de l’essentiel Cointribune !

A
A
Quentin Durand avatar
Quentin Durand

Je suis convaincu que les prochaines années seront celles de la cryptomonnaie et du métaverse. Passionné par l’écosystème Tendermint Cosmos et par les NFT, je partagerai mes connaissances. Cofondateur de Stakelab.fr

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.

Ne manquez aucune actu et abonnez-vous à Cointribune sur Google Actualités !