A
A

Effondrement du Crédit Suisse : Une bonne nouvelle pour Bitcoin (BTC) ?

mar 04 Oct 2022 ▪ 7h00 ▪ 5 min de lecture - par Cédrick Aimé GUELANG OFALABEN

L’organisme bancaire Crédit Suisse traverse une période assez délicate avec une faillite en ligne de mire. Le géant financier suisse compte par exemple faire une ultime refonte pour essayer de sauver les meubles. Pour ce faire, il a récemment demandé à sa clientèle de lui accorder 100 jours pour mettre sur pied un redressement. En plus de 13 ans, jamais le coût d’assurance des obligations de l’organisme contre défaut n’avait bondi de 15 % comme c’est le cas actuellement. Une configuration qui nous rappelle celle de la banque Lehman et sa faillite historique en 2008. Cette situation embarrassante renforce davantage la position du Bitcoin (BTC), que certains qualifient de monnaie refuge au même titre que l’or.

La crise du Crédit Suisse pourrait profiter au Bitcoin (BTC)

Crédit Suisse et Deutsche Bank sur les traces des frères Lehman

Le 15 septembre 2008, le géant financier Lehman faisait faillite et laissait un déficit de 600 milliards de dollars. Une situation inédite, car c’était une première pour une grande banque traditionnelle, qu’on croyait éternelle de faire faillite. Une chute qui entrainait Wall Street, les marchés financiers et l’économie mondiale dans la consternation.

Néanmoins, la faillite des Lehman avait donné plus de poids à la finance décentralisée (DeFi), avec le lancement du Bitcoin dans la foulée. Les investisseurs s’étaient ainsi tournés vers le bitcoin en tant que monnaie refuge pour éviter de tout perdre dans les banques conventionnelles. Avec la récente annonce d’Ulrich Koerner, le directeur général du Crédit Suisse, qui prévoit un redressement d’ici à 100 jours, on se demande si l’histoire de Lehman n’est pas sur le point de se reproduire. L’organisme bancaire suisse traverse une période assez critique puisque les swaps de défauts connaissent une hausse de 15 %. Un chiffre record depuis la faillite du baobab financier Lehman en septembre 2008.

La Deutsche Bank traverse également une période similaire. Ce qui est encore plus inquiétant est la base d’actifs des deux institutions bancaires européennes. Elle est inférieure à 2.5 milliards de dollars et 4 fois moins importante que celle de Lehman au moment de sa crise. En cas de faillite de ces banques, l’industrie crypto en général et le Bitcoin en particulier gagneront en grade. Avec une capitalisation actuelle de 367 milliards et un cours estimé à 19 200 dollars, le roi des cryptos fait preuve de solidité.

La comparaison Bitcoin et or prend de l’ampleur

Les acteurs de l’industrie crypto ne verraient pas d’un mauvais œil la chute des banques classiques. On se rappelle qu’en 2017, alors que le bitcoin s’échangeait contre 7 000 dollars, le patron de Crédit Suisse du moment, Tidjane Thiam émettait des réserves relativement à la volatilité des cryptos. Il avait qualifié le roi des cryptos d’être « une bulle ».

En réaction à l’actualité du Crédit Suisse, le fondateur de Digital Currency Group Barry Silbert a déclaré que : « bitcoin est sur le point de devenir l’actif refuge. Nulle part ailleurs où se cacher ». Une déclaration qui a fait réagir Peter Schiff, un critique de Bitcoin, qui milite plutôt pour l’or : « Où vous cachez-vous de The Grayscale Bitcoin Trust ? C’est en baisse de 80 %. Pourquoi Bitcoin deviendrait-il soudainement un actif refuge s’il n’a jamais été un refuge sûr dans le passé ? Si vous voulez un refuge éprouvé, laissez tomber #Bitcoin et achetez #Or », a-t-il conclu.

Au lieu d’opposer l’or et le bitcoin, Mike McGlone, le stratège de Bloomberg, pense plutôt que les deux actifs ont une voie royale devant eux pour briller. « La plupart des banques centrales de l’histoire ont augmenté leurs taux alors que le monde bascule vers la récession. La baisse des prix des matières premières et des actifs à risque pourrait être la seule issue avec des implications déflationnistes, ce qui devrait soutenir le prix de l’or et de sa version numérique, Bitcoin », a-t-il déclaré.

Recevez un condensé de l’actualité dans le monde des cryptomonnaies en vous abonnant à notre nouveau service de newsletter quotidienne et hebdomadaire pour ne rien manquer de l’essentiel Cointribune !

A
A
Cédrick Aimé GUELANG OFALABEN avatar
Cédrick Aimé GUELANG OFALABEN

Doctorant en droit financier et rédacteur web SEO expérimenté, Cédrick Aimé est passionné par les cryptomonnaies, le trading, etc. Il participe naturellement grâce à ses articles à la révolution blockchain au quotidien pour une meilleure démocratisation de la DeFi.

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.

Ne manquez aucune actu et abonnez-vous à Cointribune sur Google Actualités !