A
A

Ethereum : Polygon (MATIC) déploie son Tesnet public zkEVM

mer 12 Oct 2022 ▪ 17h00 ▪ 3 min de lecture - par Paola Same

Polygon (MATIC) a concrétisé son annonce faite en juillet dernier sur le lancement de sa solution zkEVM. En effet, la plateforme a rendu disponible son testnet avec un système de preuve ZK en open-source. Ceci a de quoi ravir la communauté Ethereum. Aussi, Polygon (MATIC) sollicite le concours de tous les utilisateurs pour tester sa solution et ainsi participer à la scalabilité d’Ethereum.

Polygon (MATIC) déploie son Tesnet
Polygon zkEVM lance son testnet

Un saut technologique pour Ethereum

Le défi de cette étape sera de tester les limites de l’équivalence de zkEVM avec Ethereum. Pour ce, Polygon (MATIC) invite toute la communauté d’utilisateurs à s’inscrire sur le testnet zkEVM. L’objectif est de mettre sa solution à l’épreuve en reportant les bugs et en explorant le code.

Par ailleurs, des plateformes de DeFi basées sur des EVM sont d’ores et déjà disposées à déployer le testnet zkEVM dans leurs protocoles. Il s’agit d’Aave et Uniswap. De plus, la plateforme sociale Web3 Lens et le studio de jeux Midnight Society ont répondu favorablement à l’appel de Polygon (MATIC).

Concrètement, qu’est-ce que ça changera ?

Une accélération de la compatibilité de Polygon zkEVM avec Ethereum aboutira à une solution zkEVM de type 2. De plus, elle s’accompagne d’une équivalence EVM et d’une génération de preuves ZK efficiente visant à résoudre les problématiques de scalabilité sur Ethereum.

Par conséquent, la communauté Ethereum pourra ainsi bénéficier d’un produit final adapté au Web3 qu’elle aura participé à construire. Avec le déploiement intégral de Polygon zkEVM, elle bénéficiera d’une meilleure confidentialité et sécurisation des informations ainsi que des frais de transaction réduits.

Polygon zkEVM se veut entièrement compatible à Ethereum. Tous les smart contracts existants, les outils de développement ainsi que les portefeuilles déjà construits sur Ethereum fonctionneront sans difficultés. C’est ce que confirme Polygon (MATIC) dans la présentation de sa solution.

Polygon (MATIC) promet de délivrer le livre saint de la scalabilité. Toutefois, la plateforme n’est pourtant pas la seule à avoir emboité le pas à l’extension d’Ethereum. En effet, Matter Labs, avec sa solution zkSync, a mis son testnet en place depuis février et prévoit de déployer son mainnet d’ici fin octobre. La course à l’évolutivité d’Ethereum bat définitivement son plein.

Recevez un condensé de l’actualité dans le monde des cryptomonnaies en vous abonnant à notre nouveau service de newsletter quotidienne et hebdomadaire pour ne rien manquer de l’essentiel Cointribune !

A
A
Paola Same avatar
Paola Same

Professionnelle de la finance, je considère la blockchain comme une véritable révolution grâce à toutes ses innovations qui ont un impact mondial. C’est avec passion que je prends part à cette nouvelle ère numérique à travers mes articles.

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.

Ne manquez aucune actu et abonnez-vous à Cointribune sur Google Actualités !