A
A

Ethereum VS Bitcoin : Peter Brandt prophétise l’apocalypse ETH 

ven 15 Déc 2023 ▪ 4 min de lecture ▪ par Mikaia A.
Altcoins

Ethereum détrônera (ou pas) le bitcoin dans le futur. Ce débat a fait couler beaucoup d’encre ces derniers temps. Pour Peter Brandt, un as du trading crypto, l’ether ne représente même pas un adversaire de taille face à la reine des cryptomonnaies. D’ailleurs, l’ETH disparaîtra des radars d’ici une décennie. Gros plan !

Photo de foule, logos de Bitcoin et d'Ethereum, icône VS

Un avenir plutôt sombre pour l’Ethereum

Hier encore, JPMorgan a publié un rapport dans lequel ses analystes ont vanté les mérites de l’Ethereum. D’après ces derniers, cette 2e plus grande blockchain au monde devancera son rival Bitcoin avec l’aide de l’EIP-4484.

Ethereum n’est-il pas de taille à affronter Bitcoin ? Réponse de Peter Brandt

« L’Ether $ETH n’est pas comparable au $BTC en tant que réserve de valeur. Pourquoi acheter de l’ETH quand on peut acheter du BTC ? De plus, la fonctionnalité et le prix du gaz de l’ETH font de cette crypto un objet de pacotille. Je prédis que l’ETH ne sera peut-être même pas un actif coté dans 10 ans. »

Peter Brandt, qualifié de « légendaire trader et investisseur » par U°Today, n’est pas fan d’Ethereum. D’où sa prédiction peu flatteuse concernant l’avenir de cette 2e cryptomonnaie la plus importante en termes de valorisation boursière.

Pour Brandt, l’espérance de vie de l’ETH semble très courte : que 10 ans à survivre. Le problème réside dans certaines fonctionnalités d’Ethereum et dans les frais de gaz astronomiques du réseau. Cela ne pourrait que causer sa perte sur le long terme, prédit le bitcoiner.

Ainsi, il n’a pas mâché ses mots en traitant l’ETH d’actif numérique dépourvu d’utilité, de « pièce de pacotille ».

Par cet exposé, Peter Brandt entre dans le cercle plus ou moins fermé des anti-Ethereum comme Raoul Paul. Cet analyste a dernièrement qualifié Ethereum d’Android de la cryptosphère. Aux yeux de R. Paul, Solana reste la meilleure des blockchains, l’iOS de l’industrie.

Néanmoins, il convient de signaler que le bon nombre d’experts, de l’autre côté de la rive, tablent sur un avenir meilleur pour Ethereum. Le fait que ce réseau alimente plusieurs protocoles de couche 2 les plus innovants (Polygon zkEVM, Optimism, Abritrum, etc.) lui garantit une place très importante dans l’avenir du Web3.

Faire du HODL mais pas avec n’importe quelle crypto

Pour les maximalistes du bitcoin, dont fait partie Peter Brandt, on ne hodle pas les « shitcoins » et les « crypto scams ». C’est-à-dire : tout ce qui n’est pas bitcoin. Car de toutes les cryptomonnaies, seule la reine compte vraiment.

Et cérise sur le gâteau, le bitcoin s’apparente à la seule crypto qui connaîtra un nouveau bull run, précise Fidelity Investments dans une récente étude. La raison est que la crypto-phare constitue « le réseau monétaire le plus décentralisé et le plus sûr » du moment. Ainsi, toute initiative de plagiat ou d’amélioration ne pourra jamais combiner simultanément les deux caractéristiques citées ci-haut.

Or, quand la communauté ADA a lynché Vitalik Buterin en public, celui-ci tentait de présenter une nouvelle solution capable de décentraliser Ethereum. Cela demande surtout une imitation de l’approche d’Unspent Transaction Output (UTxO).

Maximisez votre expérience Cointribune avec notre programme 'Read to Earn' ! Pour chaque article que vous lisez, gagnez des points et accédez à des récompenses exclusives. Inscrivez-vous dès maintenant et commencez à cumuler des avantages.


A
A
Mikaia A. avatar
Mikaia A.

La révolution blockchain et crypto est en marche ! Et le jour où les impacts se feront ressentir sur l’économie la plus vulnérable de ce Monde, contre toute espérance, je dirai que j’y étais pour quelque chose

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.